Les conseils sournois de John Kerry à Mahmoud Abbas

6
437

Le quotidien israélien Maariv révèle les conseils prodigués par l’ancien secrétaire d’Etat américain John Kerry au président de l’Autorité palestinienne (AP) pour résister à l’actuelle administration américaine.

Alors que la Maison blanche confirme que depuis la « déclaration de Jérusalem », la rupture est presque totale avec l’Autorité palestinienne, il s’avère que la précédente administration, dont John Kerry maintien des contacts avec les officiels de l’AP.

Le Maariv a appris que l’ancien secrétaire d’Etat américain John Kerry a rencontré à Londres un proche collaborateur d’Abbas, Hussein Agha, pour une longue et ouverte conversation. Elle a depuis, fait couler beaucoup d’encre. Un haut responsable palestinien a confirmé au Maariv la semaine dernière, qu’une telle réunion effectivement eu lieu.

Agha est considéré comme le confident de Mahmoud Abbas et maintient un vaste réseau de contacts, y compris avec les Israéliens.

« Jouez la montre, Trump ne restera pas longtemps »

Au cours de la conversation, Kerry a demandé à Agha de transmettre un message à Mahmoud Abbas et de lui demander de « tenir bon et d’être fort ». Dites-lui, qu’il reste fort dans son esprit et qu’il joue la montre, qu’il ne se brise pas et ne cède pas aux exigences du président Trump ». Selon Kerry, Trump ne restera pas longtemps au pouvoir. « Dans un an, il ne sera plus à la Maison Blanche », a-t-il estimé.

Kerry a offert son aide aux Palestiniens et a recommandé que M. Abbas présente son propre plan de paix. « Il est peut-être temps pour les Palestiniens de définir leurs principes de paix et de présenter un plan positif », a suggéré Kerry. Il a promis d’utiliser tous ses contacts et toute son énergie pour former une plateforme de soutien à un tel plan. A travers Agha, Kerry a enfin demandé à Abbas, de ne pas s’en prendre aux Etats-Unis ou  à l’administration américaine, mais de concentrer ses attaques contre le président lui-même, qui, selon lui, est le seul et direct responsable de la situation.

David Sebban

6 COMMENTS

  1. John KERRY a échoué sur tous les plans, d’abord avec l’Europe qu’il a laissé faire, puis avec l’Iran qu’il a armé, et enfin avec les Arabes de Palestine avec lesquels il n’a rien obtenu !

    S’il n’a toujours pas compris, c’est qu’il ne comprendra jamais rien.

    Mais pour dénigrer Donald TRUMP devant Mahmoud ABBAS, ça il sait faire !

  2. Bon , alors si TRUMP n’est là qu’un an comme le prétend Kerry , ISRAEL ferait bien de s’étendre un peu en zone C ( plus de gel pour faire plaisir à TRUMP ! )
    Mais Kerry prend ses rêves pour des réalités !!! Les psychiatres US qui déclarent TRUMP fou , feraient bien de se faire soigner … je crains qu’ils ne soient davantage fous que TRUMP !!!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.