L’armée de l’air israélienne aurait utilisé des bombes perceuses de bunker de petit diamètre  GBU-39 lors d’au moins une des 3 frappes distinctes du 30 avril,

pour détruire 200 missiles sol-air et sol-sol de précision, destinés au Hezbollah

 

L'armée de l'air israélienne aurait utilisé des bombes de petit diamètre GBU-39 dans la nuit dernière en Syrie - Rapports

Bombe GBU-39 de petit diamètre

Le blog pro-gouvernemental syrien  » Encyclopédie de l’armée syrienne  » relève un fait intéressant sur les photos provenant du site de la frappe israélienne de la nuit de dimanche 30 avril, sur la Syrie.

Selon le rapport, les photos pourraient montrer l’épave d’une bombe de petit diamètre (BPD ou SBU) GBU-39. Le SBU GBU-39 est une bombe à guidage de précision (110 kg) conçue par les États-Unis pour fournir aux avions la capacité de transporter un plus grand nombre de bombes plus précises.

Le SBU GBU-39 peut être utilisé contre des cibles fixes telles que des dépôts de munitions, des bunkers, etc. Le GBU-53 SDB II est mis à niveau pour obtenir une capacité de frappe de cibles mobiles.

Cependant, le problème est que la portée opérationnelle maximale du GBD-39 SBD est de 110 km ou à peine un peu plus. Cette frappe peut être réalisé par un avion volant à haute vitesse et en altitude. Un tel avion serait une cible potentielle pour les systèmes de défense aérienne à longue portée des forces aériennes syriennes, tels que les systèmes de défense aérienne S-200.

C’est ce qui fait supputer aux sites pro-russes et pro-syriens que l’armée de l’air israélienne devrait impliquer des chasseurs multirôles furtifs F-35I pour utiliser des SMD GBU-39 contre des cibles en Syrie. C’est la deuxième spéculation qui circule actuellement en ligne, alors que les responsables anonymes américains, mentionnant cette frappe attestant du degré de préparation de Tsahal à la guerre, continuent de parler, quant à eux de F-15 : ils auraient donc déjoué les systèmes radar pour viser Alep à une distance maximale de 110 km.

On n’a rien trouvé dans la littérature qui puisse poser l’hypothèse que les Industries de Défense Israéliennes soient parvenues à améliorer la portée et la précision de ces bombes de petit diamètre, pour améliorer leur tir depuis la Méditerranée ou l’espace aérien libanais, par exemple.

MISE À JOUR: plus de preuves étayées par un site pro-régime :

View image on TwitterView image on Twitter

Wael 🇸🇾@WaelAlRussi


Identifiées; les armes utilisées hier (dimanche) contre la base iranienne près d’Alep en Syrie [/ian base near
étaient  s, des GBU-39B
voici deux images montrant le GPS/engin anti-brouillage incorporé à la bombe
et les ailes de la bombe capable d’effectuer un vol plané.

Le suspect principal est 

Décryptage JForum des réseaux sociaux syriens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.