Les messages Facebook qui appellent à la mobilisation et indiquent les « zones à enflammer » invitent à «oindre les couteaux avec une substance toxique»;

Des centaines d’émeutiers masquées provoquent des échaufourées dans les villages arabes.

L’incitation au terrorisme arabe se porte bien bien sur les réseaux sociaux.  Les organisateurs appellent les terroristes à venir « masqués, pour mettre la zone en feu. » D’autres sites même conseillent d’éventuels terroristes sur les endroits où aller et comment poignarder les «troupes d’occupation».

Sur Facebook, on peut trouver des messages appelant les utilisateurs de médias sociaux à rejoindre les émeutes: «Pour al-Aqsa et les martyrs, vous êtes invités à participer à une manifestation de colère au pont de Tayibe »; « Toute personne qui n’y va pas, n’a pas d’honneur»; « A 20 heures à l’entrée de Qalansuwa, venez masqués. Cela a été délibérément organisée à une heure tardive de sorte qu’ils ne seront pas en mesure de nous identifier. Nous leur demandons d’éteindre les lumières de la ville afin que nous ne soyons pas identifiable , nous allons mettre la zone en feu »; «Tous ensemble à la grande manifestation à Nazareth. Ne pas oublier que, après nous nous dirigerons vers la route principale pour la bloquer. »

Facebook post calling on people to riot in Qalansuwa

Plusieurs posts font circuler les images de Israa Abed de Nazareth qui a tenté de poignarder un soldat à la gare routière centrale de Afula. « Nous ne resterons pas silencieux. Où êtes-vous résidents de demain de Nazareth? Cela se reproduira. Nous devons répondre. Notre silence est une honte. Nous allons mourir avec dignité et pour vous, Israa. « 

« Nous exigeons que nos jeunes arrivent au camp de Shuafat afin de l’attaquer par milliers , » peut-on lire dans un autre post par les résidents de Jérusalem-Est. D’autres ont suggéré des méthodes pour les terroristes potentiels: «aux héros armés de couteaux qui ont l’intention de frapper les soldats d’occupation: oindre les couteaux avec une substance toxique – donc vous causererez une infection chez la victime et ils ne seront pas capables de recoudre la plaie . transmettez cette information.  »

Rioting near QalansuwaÉmeutes près de Qalansuwa

Un autre poste a déclaré: «Amis, Aujourd’hui, venez tous à l’entrée principale de Issawiya Nous nous séparerons en 2 groupes pour lutter contre la police Nous ne les laisserons pas nous dominer Nous allons les faire éclater…. »

Certains postes mentionnent explicitement l’ordre de blesser Juifs: « Vérifiez les véhicules très soigneusement attaquer tout Juif qui passe. Nous ne voulons pas les voir… »

Dimanche matin, des centaines d’étudiants du secondaire de la ville de Sakhnin se sont rendus sur la route principale de la ville. Beaucoup ont également utilisé Facebook pour exhorter à une grève étudiante.

youtube-copyright-claim

(NDLR : Le Hamas a indiqué que YouTube a fermé un de ses chaînes de production vidéos incitant à la violence contre les Israéliens. Le Ministère des Affaires étrangères d’Israël a envoyé des lettres à Facebook et YouTube jeudi demandant aux sites Web de supprimer le contenu qui promeut le terrorisme. Un nouveau hashtag a prospéré au cours des derniers jours, appelant à « #Kill Israéliens. »)

YNET traduction JForum

2 Commentaires

    • Ces messages deviennent viral bien avant qu’il en soit fait mention dans la presse.
      On peut d’ailleurs douter que les terroristes aient besoin de la presse écrite mainstraem pour trouver l’inspiration. Ils sont abreuvés de vidéo, mots d’ordre, dessin, slogans en quantité et ce que la presse révèle est infime comparativement à ce qui circule. La presse se doit d’informer l’opinion publique de ce qui est relayé par les réseaux sociaux et qui incite au crime et à la violence afin de prendre la mesure du danger.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.