Le Technion, l'Institut de technologie d'Israël
Trois fois plus d’étudiants arabes, c’est le résultat spectaculaire obtenu par le Technion après avoir mené pendant une décennie un programme ambitieux. A l’heure actuelle, près de 20% des étudiants de l’université technologique la plus prestigieuse d’Israël sont arabes.
Des étudiants peu nombreux dans les universités

D’après le Bureau central des statistiques, les Arabes représentent environ 20,7% des 8,4 millions de citoyens israéliens en 2015. D’après le Conseil de l’Enseignement supérieur, le taux d’étudiants arabes dans l’enseignement supérieur est lui passé de 9,3% à 13,2% durant ces 5 dernières années.

Allant à l’encontre de cette tendance dans le monde universitaire israélien, le programme lancé par le Technion est baptisé NAM (acronyme en hébreu, que l’on peut traduire par « l’excellence de la jeunesse arabe »).

Financé par des mécènes juifs, il débute par un « camp d’entraînement » de 10 mois en mathématiques, en physique, en anglais et en hébreu.

Ensuite, pendant leurs études, chaque participant se voit attribuer un mentor. De plus des groupes de discussion permettent aux étudiants de s’adapter au nouvel environnement universitaire qu’ils ne connaissent pas encore.

Les participants sont admis dans ce cours préparatoire sur la base de leurs résultats du lycée et ont le même niveau scolaire que tous les autres candidats. Durant la formation au Technion, le taux de décrochage est actuellement de 15 %, un chiffre proche de celui des étudiants juifs.

Des résultats impressionnants

A noter qu’une enquête effectuée auprès de 1 500 jeunes diplômés arabes du Technion a démontré qu’ils ont en grande majorité trouvé du travail dans l’année après leur remise de diplôme. Près de 20% d’entre eux ont été engagés par des entreprises high-tech internationales.

Ce programme permet de briser un mécanisme touchant la population arabe en Israël. En effet, le salaire moyen pour cette population dans l’Etat Hébreu représente la moitié du salaire moyen de la population juive, selon les chiffres du Bureau central des Statistiques en 2015. De plus, le taux de chômage dans la population arabe en âge de travailler étant de près de 50%...

Ce programme, appliqué à l’ensemble des universités israéliennes, pourrait constituer une réponse efficace à la fois aux difficultés économiques de cette population et au manque de main-d’œuvre qualifiée de nombreuses entreprises et start-up.

Pour en savoir plus sur le Technion, découvrez notre interview inédite de Muriel Touaty, Directrice générale de Technion France :

Source : ECOMNEWSMED

8 Commentaires

  1. Souhaitons qu’à l’image de leurs congénères gobergés par l’UNRWA, qui leur assure aide alimentaire, logement, soins, études gratuits, ils aient l’idée de valoriser leur savoir acquis aux frais du contribuable occidental ou israélien dans les capitales du Golfe ou d’Occident.

  2. Quelle ERREUR
    Ce sont des futurs tueurs qu’on éduque et eux savent qu’ils tueront des Juifs sans pitié
    ça c’est la bêtise d’Israël : au lieu de les faire partir; Israël veut montrer au monde son exemplarité sans distinction
    C’est une grande connerie d’Israël car l’Europe attend la moindre occasion pour détruire Israël pour le remplacer par ceux qu’ils forment : encore un tour des gauchistes et de la gauche israélienne, les tra^tres qui n’ont aucune mémoire de leur histoire

  3. Encourager les arabes – aux études les plus poussées – se retournera un jour contre Israel et le monde civilisé. Le coran et la haine sont dans leurs tripes et leur ADN. Rien ne les changera…. au contraire. Israel joue avec le feu. La naïveté, l’angélisme n’ont jamais payé !!!!

  4. Cette stategie d’Israel de donner aux Arabes la possibilite de s’élever socialement a aussi comme but de faire baisser le terrorisme palestinien par la force de l’exemple. Mais ces Arabes seront ils reconnaissants envers Israël ?

  5. huhu pauvres arabes… 50% au chom’… sans blagues… Pour bien connaitre cette populasse je peux vous dire qu’il n’y a rien de surprenant dans ces chiffres vu que c’est déshonorant de travailler pour un arabe. Il haïssent le travail.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.