Le soldat Azaria est arrivé à la prison militaire où il purgera sa peine

Arrivée du soldat Azaria à la prison militaire de Tzifrin le 9 août 2017
Julia Ganansia/i24NEWS

Le soldat franco-israélien Elor Azaria, condamné à 18 mois de prison pour avoir abattu un terroriste palestinien déjà neutralisé, commence ce mercredi à purger sa peine, au lendemain du rejet de sa demande de report d’incarcération.

Après avoir quitté son domicile dans la matinée, il est arrivé à la base militaire de Zrifin, dans la banlieue de Tel Aviv, où il sera incarcéré, aux alentours de 09h30 accompagné de son père, a constaté une journaliste i24NEWS.

Le 30 juillet, aux termes d’un procès ultra-médiatisé qui a profondément divisé le pays, un tribunal militaire a confirmé en appel la peine infligée en première instance à Elor Azaria pour homicide.

Julia Ganansia/i24NEWSEntrée de la base militaire de Tzifrin où sera incarcéré le soldat Elor Azaria
Julia Ganansia/i24NEWS

Le soldat avait soumis dimanche une demande de report de son emprisonnement jusqu’à ce que le chef d’état-major, le général Gadi Eisenkot, examine la requête qu’il lui avait soumise d’alléger sa peine.

Azaria a été filmé le 24 mars 2016 par un militant pro-palestinien alors qu’il tirait une balle dans la tête d’un terroriste palestinien qui venait de tenter d’attaquer des soldats au couteau.

Son procès a opposé ceux qui défendent le respect nécessaire de valeurs éthiques par l’armée israélienne à ceux qui soutiennent sans faille les soldats confrontés aux attaques palestiniennes.

De nombreux hommes politiques, à commencer par le Premier ministre Benyamin Netanyahou, se sont prononcés pour la grâce du soldat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.