Le Rav Chaïm Kanievsky ZL est décédé à 94 ans

Baruch Dayan HaAmet

Le rabbin Chaim Kanievsky, l’un des leaders de la communauté ultra-orthodoxe, est décédé aujourd’hui (vendredi) à l’âge de 94 ans, après être tombé malade ces derniers jours, s’être effondré plus tôt chez lui, et les efforts de réanimation qui y ont été déployés de longue date échoué. À l’intérieur de sa maison, une « déchirure » est faite après sa mort, en signe de deuil pour son décès.

Son enterrement aura lieu demain (dimanche) à Bné Brak, à 14h. Les forces de police se préparent à la venue de près d’un million de personnes, de tout le pays et de l’étranger. Les routes du centre du pays seront bloquées dès 7h demain matin afin de sécuriser le périmètre. 3000 policiers seront mobilisés pour l’événement. L’accès à la zone autour de Bné Brak ne sera possible que par des autobus spécialement affectés.

Vendredi après-midi, les services d’urgence ont été appelées au domicile du rabbin dans la rue Rashbam à Bnei Brak en raison d’une détérioration soudaine de son état après plusieurs jours au cours desquels il ne se sentait pas bien et a été soigné à domicile.

Des dizaines de fidèles se sont rassemblés sous sa maison à Bnei Brak tandis que le personnel du MDA effectuait des opérations de réanimation sur lui. Le Premier ministre Naftali Bennett a tweeté qu’il « se joint à la prière pour la guérison du rabbin Shmarya Yosef Chaim ben Pacha Miriam Kanievsky ». d’Israël pour la guérison du ministre de la Torah.

Des gens se rassemblent devant la maison du rabbin Chaim Kanievsky, décédé plus tôt dans la journée, dans la ville de Bnei Brak, le 18 mars 2022 (crédit photo : FLASH90)
Des gens se rassemblent devant la maison du rabbin Chaim Kanievsky, décédé plus tôt dans la journée, dans la ville de Bnei Brak, le 18 mars 2022 (crédit photo : FLASH90)

Une pluie d’hommages

Le Premier ministre Naftali Bennett a déclaré vendredi : « Avec tout le peuple d’Israël, j’ai reçu avec une profonde tristesse la nouvelle du décès du plus grand de la génération, feu le rabbin Chaim Kanievsky.

« Malgré sa grandeur dans la Torah et en public, le rabbin s’est assuré de toujours recevoir chaque personne avec un cœur ouvert et des yeux brillants », a-t-il poursuivi. « C’était un véritable leader public, qui depuis son humble demeure de Bnei Brak a dirigé des dizaines de milliers d’Israéliens – avec sagesse, bon sens et une rare compétence. »

Le rabbin ultra-orthodoxe Chaim Kanievsky (crédit photo : Wikimedia Commons)
Le Rav Chaim Kanievsky (crédit photo : Wikimedia Commons)

 

Le président Yitzhak Herzog a déclaré qu’il « pleure la nouvelle amère avec la montée du grand homme de la génération et du ministre de la Torah, le rabbin Chaim Kanevsky aux trésors du grand prêtre. A sa famille, ses étudiants et ses proches.

Benjamin Netanyahu :  « La maison du rabbin Kanievsky à Bnei Brak a servi de centre de pèlerinage pour notre peuple de tous horizons. L’image du vieux rabbin qui est constamment assidu à son Talmud a inspiré le cœur de ceux qui l’entouraient. Il a profité de chaque moment libre pour étudier, et cela se reflétait dans son immense connaissance de la Torah écrite et de la Torah orale ».

Le grand rabbin d’Israël, le rabbin David Lau, a également rendu hommage au rabbin. « Avec tous les enfants d’Israël dans le pays et dans la diaspora, nous pleurons avec des larmes douloureuses et choquées alors qu’il part pour les trésors exaltés du rabbin de tout le peuple de la diaspora du grand ministre de la Torah Rabbi Chaim Kanevsky, un homme juste et saint », a-t-il dit. « Le peuple d’Israël a perdu le grand homme de la génération, dont les enseignements, les prières et les bénédictions ont défendu le droit du Klal Yisrael pendant des décennies. »

Dans l’organisation ZKA, le rabbin a été loué. La Torah est le plus grand de la génération, le rabbin Shmaryahu Yosef Chaim Kanievsky Zatzok « pour une yeshiva de Ma’aleh, et toute la maison d’Israël pleurera le feu que le nom a brûlé. »

Le ministre de la Défense, Bnei Gantz, a exprimé « sa profonde tristesse face au décès du ministre de la Torah, feu le rabbin Shmaryahu Yosef Chaim ben Pacha Miriam Kanievsky. »

« Tout le monde allait le voir, des politiciens jusqu’aux plus grands rabbins, chaque année il recevait tout le monde, toute la journée, tous les jours« , a indiqué à l’AFP le porte-parole de Zaka, Moti Bukjin.

Le Rav Haïm Navon, figure emblématique du sionisme religieux, a tenu à témoigner son admiration pour la société orthodoxe  »qui ne voue pas une admiration aux célébrités qui sont riches et arrogantes, mais aux érudits dans la Torah, et qui respecte ses Rabbins âgés, qu’elle veut voir comme ses dirigeants ».

Le journaliste Amit Segal, a aussi salué cet aspect :  »On peut ne pas être d’accord avec le public haredi mais cela n’empêche pas de jalouser un peu le fait que pour lui, l’étude est ce qui détermine le statut de la personne, qu’il y a un respect des anciens. Les marques de respect et le luxe ne sont pas ce qui compte. On peut être le chef d’un public de centaines de milliers de personnes depuis un appartement de deux pièces à Bné Brak ».

Un parcours exemplaire

Le rabbin Kanievsky, qui ces dernières années a été le leader le plus éminent du courant lituanien-haredi, a été appelé ces dernières années « ministre de la Torah » et des milliers en Israël et dans le monde venaient à lui pour obtenir des conseils et des bénédictions.  Il était le chef et la figure spirituelle suprême de Degel HaTorah, l’une des factions qui composent le judaïsme de la Torah, mais son influence politique était considérablement large.

Le rabbin Kanievsky était né en 1928 à Pinsk (alors en Pologne, aujourd’hui en Biélorussie), et était le fils aîné du rabbin Yaakov Israel Kanievsky et de Miriam née Karlitz. Son père, surnommé le « Stapler » d’après sa ville natale de Hornstopel, est considéré comme ayant l’autorité halakhique suprême dans sa génération, dont beaucoup suivent ses enseignements à ce jour.  Il est également un neveu de R. Avraham Yeshayahu Karelitz, le Hazon Ish ; un gendre de feu R. Yosef Shalom Elyashiv; et sa fille a épousé le fils du susmentionné R. Shteinman, qui dirigeait l’aile prédominante de la communauté litvish jusqu’à son décès en décembre 2017. Il est né en Pologne, a étudié à la yeshiva de Lomza et a été enrôlé par les Forces de défense israéliennes pendant la guerre d’indépendance. Il a appris pendant de nombreuses années dans le kolel de Hazon Ish et était considéré comme l’un des rares à perpétuer l’héritage de son oncle.

En 1934, environ un an après que Hazon Ish a immigré en Eretz Israël et s’est installé à Bnei Brak, il a été suivi par la famille Kanievsky et les deux beaux-frères, qui étaient considérés comme les plus grands de la génération, sont devenus de proches voisins.

En 1951, il épousa Batsheva Esther, la fille de feu le rabbin Yosef Shalom Elyashiv, un important juge halakhique qui, au fil des ans, devint l’un des leaders du public lituanien en Israël.

Avant tout, R. Kanievsky est un halakhiste consommé avec une maîtrise complète sur toute l’étendue et la profondeur de la littérature rabbinique. C’est son ouvrage en quatre volumes Derekh Emunah , un commentaire sur les lois agricoles dans la Mishneh Torah de Moïse Maïmonide , et ses autres ouvrages d’érudition de la Torah, qui lui ont d’abord valu la reconnaissance. Outre ces œuvres grand public, R. Kanievsky est également l’auteur de responsa sur tous les aspects imaginables de la Torah. Ses réponses sont brèves à l’extrême, généralement d’une seule ligne, et souvent limitées à un mot.

Le rabbin, connu sous le nom de Garach (le Gaon Rabbi Haïm), s’est abstenu de s’engager dans la vie publique pendant des années et s’est consacré à l’étude de la Torah. Comme son père, beaucoup ont commencé à demander sa bénédiction et ses conseils et ont commencé à venir chez lui.

A partir de ce moment, le rabbin Kanievsky devint la figure principale du courant lituanien et c’est lui qui décida des questions brûlantes. Ce sont des dossiers essentiels au quotidien de son peuple, comme la loi sur le recrutement, pour exprimer son soutien à la candidature de Moshe Leon à la mairie de Jérusalem.

Le rabbin était entouré d’un groupe d’associés depuis des années, la figure la plus reconnaissable de ce groupe étant son petit-fils, Yaakov (Yankee) Kanievsky. Le petit-fils est considéré comme celui qui donne et celui qui apporte et celui qui chuchote à l’oreille du rabbin.

Le rabbin Chaïm Kanievsky.

Le rabbin Chaïm Kanievsky. MENAHEM KAHANA / AFP

Tout en se rendant disponible pour tout ceux qui le sollicitaient, le Rav a toujours fait de l’étude de la Torah la priorité de son ordre du jour. Il terminait chaque année le Shass de guémara. Son érudition n’avait d’égale que son humilité. Le Rav a vécu dans un humble appartement de Bné Brak jusqu’à la fin de ses jours.

Il a perdu sa femme Batsheva en 2011 et sa fille aînée, Hanna, en 2014. Tous ses enfants sont des personnalités reconnues dans le monde de la Torah.

Un secret du Rav ZL sur le soldat tué Amit ben Yigal ZL

Baruch Ben Yigal, le père d’Amit Ben Yigal ZL, le soldat tombé lors d’une activité opérationnelle, est arrivé au domicile du Rav Kanievsky dont il était très attaché pour une raison particulière : le secret que le rav lui a révélé sur son fils et ce qui a suivi a bouleversé sa vie.

Quel secret le Rav Kavniesky ZL a révélé sur le soldat tué Amit ben Yigal ZL

C’est le témoignage du père de Amit Ben Yigal :

« J’ai été désolé d’apprendre que le grand homme de la génération, le rabbin Yossef Chaim Kanievsky, était décédé. Le rabbin m’a reçu ainsi que le rabbin Meir Bloch pour une réunion personnelle dans sa chambre après la mort de mon fils ».

» Il m’a dit d’une voix pleurante en me caressant le visage et en touchant la plaque en fer  de Amit  :

Ton fils est un héros d’Israël, et se trouve au plus près du trône céleste, à côté de lui se trouvent Rabbi Shimon Bar Yochai et Rabbi Akiva.

J’ai quitté la réunion à Bnei Brak et je suis allé faire le plein d’essence à Ramat Gan.

Je l’ai quitté et me suis rendu par la suite à la station-service, j’ai rencontré une jeune femme qui m’a dit qu’elle avait rêvé de mon fils Amit ZL.

Je lui ai demandé « De quoi as-tu rêvé » ?

Et elle a répondu: ‘C’est Amit qui est le plus proche du trône, et Rabbi Shimon Bar Yochai et Rabbi Akiva sont avec lui. J’étais sous le choc suite à ses propos.

Ce que m’a dit le rabbin Kanievsky mot pour mot, cette jeune femme l’a répété. Repose en paix, notre grand de la Torah. »

 

Peut être une image de ‎1 personne et ‎texte qui dit ’‎Un géant de la génération nous quitte Barouh dayan Aemeth Rav Haim Kanievski זצוק"ל‎’‎‎

L’ensemble du peuple juif, dans le pays et dans la diaspora, qui aspirait à recevoir sa bénédiction – était enveloppé d’un lourd deuil, de chagrin et de chagrin, à la veille de Shabbat Kodesh, 15 Adar 2, 5782.

Jforum avec www.kikar.co.il , news.walla.co.il,  www.tabletmag.co,  infos-israel.news/ et LPH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.