France: le préfet de police interdit la manifestation pro-palestinienne prévue à Paris samedi

Le préfet de police de Paris a pris un arrêté d’interdiction de la manifestation en soutien au peuple palestinien prévue samedi à Paris, « conformément » à la demande du ministre de l’Intérieur, a indiqué jeudi dans un tweet la préfecture.

Plus tôt jeudi, Gérald Darmanin avait demandé au préfet d’interdire cette marche en raison des « graves troubles à l’ordre public constatés en 2014 ».

« J’ai demandé au Préfet de police d’interdire les manifestations de samedi en lien avec les récentes tensions au Proche-Orient« , a tweeté le ministre de l’Intérieur, en référence à la manifestation prévue samedi à 15H00 à Barbès (XVIIIe arrondissement).

« De graves troubles à l’ordre public furent constatés en 2014 », a-t-il ajouté.

Ailleurs en France, « consigne a été donnée aux préfets d’être particulièrement vigilants et fermes », a encore écrit M. Darmanin.

Dans un télégramme envoyé à l’ensemble des préfets, le ministre leur demande de « mobiliser les services de renseignement » pour « assurer le suivi de ces mouvements » et « anticiper les risques de débordement ».

Et de « ne pas hésiter » à « interdire » les manifestations si leurs déclarations sont « hors délai », représentent un risque de « troubles à l’ordre public » ou ne « respectent pas les règles de l’état d’urgence sanitaire ».

En juillet 2014, plusieurs manifestations avaient été organisées en France, pour dénoncer l’offensive israélienne dans la bande de Gaza.

Les 19 juillet notamment, plusieurs milliers de manifestants avaient bravé l’interdiction de manifester à Barbès. Le rassemblement avait dégénéré rapidement, laissant place à des heures d’émeutes urbaines.

AFP 14 mai 2021, 16:12 i24news

Le député LR Eric Ciotti a déclaré sur Twitter s’être “entretenu avec le préfet des Alpes-Maritimes pour lui demander d’interdire les manifestations pro-palestiniennes de Nice”.

Des manifestations à haut risque sont prévues en France

Ils n’étaient pas là pour #SamuelPaty. Ils n’étaient pas là pour les #Ouighours. Ils n’était pas là pour #StephanieMonferme. Ils seront là pour cracher leur haine du juif et d’Israël dans les rues de France.

AFP 14 mai 2021avec i24news, InfoEquitable,
Gérald Darmanin. — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

2 Commentaires

  1. C’est la moindre des choses. Ces manifestations de soutien aux islamo-terroristes sont inadmissibles. Elles ne sont que le prétexte à des pogroms comme l’espère le hamas et son commanditaire : les enturbannés de Téhéran.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.