Le pénible séjour de Bibi en France, force de nuisance©

32
9245
Le pénible séjour de Bibi en France, force de nuisance
L’équipe Macron se sert des désordres orchestrés par le Hamas dans un jeu diplomatique compliqué contre Trump et Netanyahu
Michaël Oren, ancien ambassadeur d’Israël aux Etats-Unis, s’est emporté, à juste titre, contre la France qui -mais c’est son habitude- s’est couchée devant les réclamations du Koweit, au nom des pays arabes, d’une force de protection des “Palestiniens” à la frontière avec Gaza [anciennement, sous Arafat, la stratégie du Porte-avions, consistant à exiger de l’ONU et de l’UNWRA qu’elles envoient des casques bleus et gèrent à tout jamais le destin des Arabes “réfugiés” dans leurs propres enclaves territoriales devenues autonomes : rien de nouveau sous le soleil] :
  • cela revient à tenter de préserver à tout prix la stratégie du Hamas de se servir de boucliers humains pour monter des tentatives d’infiltration par des escouades à visées meurtrières :
  • on valide alors la situation d’otages des Gazaouïs, à la merci de leurs dirigeants, et on participe à leur grande misère politique de ne point accéder au pluralisme démocratique, selon les vieux usages colonialo-esclavagistes si bien incarnés par le Koweit ; les victimisant encore plus, on les reconnaît comme mineurs irresponsables, incapables de se prendre en charge et de se désigner des chefs qui vaillent de les sauver. C’est un relent de vieux racisme à visée humanitaire.
  • D’autre part, alors que la France tire aussi partie des apports substantiels des renseignements israéliens au Moyen-Orient contre les projets terroristes, mais aussi de ses enseignements de terrain, en matière de guerre urbaine ou anti-insurrectionnelle (contre ces mêmes groupes), la diplomatie française choisit d’insulter gravement l’armée la plus professionnelle de la région, en voulant la démettre par tous moyens de son droit légitime à protéger sa propre frontière et de la capacité de discernement de ses officiers dans la transmission de leurs ordres de tirs contre des cibles légitimes à 83%.
  • Partant, contrairement aux cris d’orfraie d’Hélène Le Gall, ambassadrice chargée de faire roucouler le double-discours du Quai, la France trouve un bon moyen de nuire à la défense de la sécurité d’Israël, en cherchant à diaboliser ou invalider la politique de contention de la terreur petite (pierres, coktails-Molotov), moyenne (cerfs-volants enflammés détruisant les forêts et cultures) et grande (tirs de mortiers contre les Kindergarten israéliens), en provenance de Gaza.
  • L’expérience de la FINUL au Liban, restant fort mitigée, voire en échec majeur -puisque le Hezbollah contrôle tous les villages dont il est prétendu exclu, au sud du Litani et y installe ses lance-missiles- on voudrait transférer le modèle du Hezbollah toujours résurgent et jamais maîtrisé, dans la Bande de Gaza (soit un territoire qui s’inscrivait dans le cadre des négociations  directes d’Oslo, ne laissant présager aucune tutelle internationale, hors les parties concernées).

La France choisit délibérément d’ignorer les rapports et explications fondées d’Israël, quant aux tactiques employées pour utiliser les foules comme une arme de pénétration massive des frontières et les manœuvres employées pour parvenir à faire sauter cette digue, ainsi que sur l’identité terroriste des individus victimes des tirs de snipers israéliens (93 terroristes affiliés à des groupes divers).

En réalité, on sait que le Hamas soudoie les individus chargés de se ruer contre la barrière, en offrant des primes aux familles des martyrs, ce qui reste un moyen de subsistance, dans une enclave conduite au désespoir par le seul acharnement de ses dirigeants : il est de notoriété publique, sauf en France, que les maîtres de Gaza préfèrent détourner les matériaux pour construire des tunnels-presque systématiquement détruits, dorénavant, par Tsahal avant usage-. Mais, au-delà de cette prise en otage de sa propre population, ces primes à shahids ne sont possibles que grâce aux subsides envoyés -assortis de missiles- depuis l’Iran. En s’indignant sélectivement, Paris protège surtout Téhéran, qu’on sent en difficultés, depuis l’opération Château de Cartes, en Syrie, et le raid du Mossad dans les coffres-forts nucléaires des Mollahs, en pleine capitale iranienne.

Indirectement ou non, tout se passe comme si l’entretien des capacités de nuisance de Gaza, et par effet d’entraînement, de l’Iran, était plus important, aux yeux de l’Elysée et du Quai d’Orsay, que l’apaisement des conflits multiples aux frontières d’Israël.

D’autre part, on a grand mal à comprendre ce qui pourrait contraindre la France à s’aligner systématiquement sur des résolutions arabes, hormis l’esprit de soumission. D’autres pays moins importants, sur le plan diplomatique, comme la Pologne, en bisbille avec Israël sur le plan mémoriel, refusent le chantage arabe et trouvent plus sain de choisir de défendre, à travers Israël, l’Occident au sens large.

La seule protection des Palestiniens qui vaille consisterait à les aider à renverser la tendance orchestrée, pour se retourner contre leurs véritables ennemis : ceux qui les exploitent : le Hamas et l’Iran. Et, de plus, ce serait encore conforme à la vieille tendance crypto-marxiste dans laquelle sont imbibées les élites françaises, politiques (de moins en moins, sauf les dominions de Mélenchon et consorts communistes de la grande Couronne), journalistiques et intellectuelles, ce qui leur fait tant haïr les méchants capitalistes américains et sionistes israéliens.

Ce qui interroge également, dans ces prises de positions pour le camp des perdants, c’est l’art du double-langage dont ne se départit jamais la Maison France, en prétendant défendre les intérêts d’Israël à terme et malgré lui, tout en privilégiant de délivrer un sésame à ses pires ennemis, y compris les groupes terroristes comme le djihad islamique et le Hamas, en leur ré insufflant chaque fois une renaissance inespérée sur le plan médiatico-diplomatique.

On doit pouvoir admettre qu’au-delà de ces mises en causes ouvertes et particulièrement choquantes de la légitimité d’Israël, cette partie s’inscrit dans un environnement plus large, qui craint énormément la nouvelle administration Trump et son choix de faire cavalier seul, en se retirant de l’accord nucléaire avec l’Iran. Les Américains ont assorti ce refus de s’aligner sur le chantage du prédécesseur de Trump d’une tentative qui semble prendre forme, d’accord mieux réussi et, en ce cas, exemplaire (s’il fonctionne) de dénucléarisation de la Corée du Nord. D’un autre point de vue, Donald Trump tient ses engagements de campagne isolationnistes (America First), en matière de taxes commerciales à l’encontre des pays étrangers.

Au Moyen-Orient, l’Administration américaine s’avère être la plus pro-israélienne qui ait jamais été, notamment en concrétisant cette vieille promesse de transfert de son Ambassade à Jérusalem. Bref, l’occasion est presque trop belle, pour que la France constitue un pôle dissident de “non-alignés” new look, avec la Turquie, le Qatar, l’Algérie et d’autres anti-Israéliens systématiques, et tente de se draper dans les oripeaux des “droits de l’homme”, même complètement dévoyés par le Hamas, en tentant de redistribuer les cartes, entre, d’un côté :

  • Une administration américaine, considérée comme en “sortie de route” : tant vis-à-vis du sacro-saint “processus de paix”, que celui concernant l’accord nucléaire.
  • La Russie, qui essaie de maintenir un équilibre instable en Syrie, tout en se coordonnant officiellement avec Israël, mais sans trouver de résolution appropriée, quant à l’ingérence iranienne, si près des frontières de l’Etat Hébreu (au nord, à l’Est et au sud).

Est-ce que cela empêche la France de célébrer les apports d’Israël, lors de la fameuse Saison France-Israël et de recevoir “dignement” Binyamin Netanyahu, le mardi 5 juin, à l’heure où Israël se trouve isolé diplomatiquement, dans son combat contre toutes les formes de l’hydre totalitaire islamiste (essentiellement chiite ou sous le modèle de l’hybridation sunno-chiite qu’incarnent les forces terroristes de Gaza)?

Point du tout, la culture comme disait autrement Goebbels (lui, tirait son pistolet), est ce qui reste quand on a évidé presque tous les autres sujets de lutte commune contre les fléaux contemporains.

 

Souhaitons néanmoins bonne chance au Premier Ministre israélien qui n’a jamais craint d’emprunter des terrains minés pour faire triompher sa propre vision de la diplomatie et de l’alliance avec des pays-tiers. Quant à la politique macronienne, elle n’aura apporté aucun renouveau aux vieilles lunes diplomatiques de Tante Simone et d’Oncle Charles…. (Finalement ce Manu Macron, un si vieux jeune homme plein de vieilles idées surannées 67, se repasse en boucle l’allocution chevrotante : “ce peuple d’élite sûr de lui-même et dominateur…”)

Par Marc Brzustowski

32 COMMENTS

  1. Pendant 20 ans (1948-1967) la france a été le meilleur allié d’Israel. C’est historiquement incontestable.
    Alors, pourquoi l’insulter, alors que c’est la politique d’Israêl qui a changé?

    • Votre remarque est particulièrement mesquine quand il est de notoriété publique que le discours de De Gaulle de novembre 1967 retentit encore comme un coup de poignard dans le dos, au nom d’une politique arabe assumée et d’un embargo sur les moyens de défense d’Israël, y compris les contrats signés et dûment payés (mirage, vedettes de Cherbourg, etc); La politique israélienne s’est adaptée aux circonstances et a assumé un plan de paix, dont les Palestiniens (Arafat) se sont détournés pour choisir le Hamas (en 2006) comme leur principal représentant ; les autres traités avec l’Egypte et la Jordanie fonctionnent toujours : ne mentez pas!!! Et d’autres sont en cours par les coulisses dans le Golfe.

  2. bonjour,
    n’étant pas juif, il me sera difficile d’être crédible aux yeux de certains d’entre vous. Cependant un nombre important de Français pensent et agissent dans votre sens. c’est malheureusement la loi des 80/20 que vous pouvez retourner dans le sens que vous voulez, 20% de pro israélien et 80 de pro Macron . vous pouvez mettre cette loi (la mienne par expérience de la vie) à toutes les sauces, moi je dis 20% de gens entrainent comme ils peuvent les 80% à des changements ou bien 80% de bêlant empêchent les actifs de vivre.
    l’avantage d’être juif en France est que l’on a toujours une porte de sortie, Israel, alors que Français, il nous reste le vote ou bien les armes si on accepte l’idée que l’envahisseur nous gouverne déjà en occupant nos espaces de vie et donc chasser l’envahisseur comme avec les allemands lors de la dernière guerre mondiale. Sincèrement, j’ai de plus en plus de mal à donner mon avis sur toutes ces questions de politique internationale à des moutons de français , reste mes amis juifs , heureusement.
    merci donc à mon ami Gérard qui m’a donné l’opportunité de me connecter à vous.

  3. La France a ete le pays de la terreur, de la saint Bathelemy, du gouvernement de Vichy, du bagne de guyane et de la nouvelle caledonie, de l’empire colonial, des collabos, du concours Lepine, de je suis Charlie puis plus rien, souvenez vous en, alors esperer quoi de la France aujourd’hui ?

    • Même, s’il est plus proche de Diable, cela ne change rien, la réalité qu’un le Ier* /ministre israélien,
      Netanyahou en honneur ne peut pas entrer en France !Vu, en plus qu’un Ier* /ministre-français a déjà annulé
      sa visite en ISRAEL ! Et puis vu, dans tous ces cas où, le Ier* /ministre-français, son gouver. Macron etc. ils ont donnés à lui toutes ses richesses…or /haines, calomnies vu et des “collaborations” aux pays /islamistes! ?Alors, dans tous ces cas là, pourquoi et Netanyahou son gouver. sont “suicidaires”, “soumis”, “collabos” en
      donnent ses informations Top-Secrets qui sont pour sauver les Hébreux d’abord, pas, les hostiles assassins!

  4. La France de Macron a voté toutes les résolutions antisionistes et même négationnistes. J’ai honte de la France de Macron lâche, opportuniste, prête à sacrifier l’état Juif mais également les français de confession juive devenus malgré eux des Juifs vivant en France. La France soutient les états islamistes et les terroristes islamistes.

  5. Qui pensez vous donne des conseils stratégiques aux hamas si ce n’est la France?
    Peu importe, la France avec sa politique arabe menne l’europe a sa catastrophe.
    TRUMP comme Poutine se targuent de cette grenouille qui a voulu se faire plus gros que le boeuf de cette Europe (France allemagne….la bonne blague….) arabise jusqu’au trognon.
    Alors franchement, ne sont ils pas à gerber ces connards à ramper pour des contrats avec les mollahs qu’ils ont mis au pouvoir?
    Au figaro d’aujourd’hui, 40 imams “homologues” viennent du Maroc pour dicter le coran….tellement homologues qu’ils investissent dans l’économie française. …chez laguiole !!!!!
    On baigne dans le total irrationnel en France.

  6. Les Juifs et Pro-sionistes devraient être exonérés d’impôts en FRANCE !
    Ou alors, puisqu’il n’y a que la grève qui marche en FRANCE, grève totale des impôts et taxes. L’Etat ne pourrait réquisitionner suffisamment de personnel pour se faire payer !

  7. En 2050, la France sera un pays à majorité musulmane donc, il est logique qu’elle penche vers l’antisionisme-antisémitisme le plus abject : j.p.f a tout résumé et si c’est comme aux USA, 80 % des décès sont des décès de personnes blanches et chrétiennes; en effet, aux EU, depuis les années 2010, 8 personnes sur 10 qui meurent dans l’année sont des WASP (White Anglo-Saxon Protestant), la population blanche étant âgée. Il y a quand même une énorme différence avec la France aux USA : les latino-américains qui représenteront 24 % de la population américaine en 2040 sont catholiques, les 15 % d’africains américains sont à 90% chrétiens et les 12 % d’asiatiques bouddhistes ou hindouistes alors qu’en France, ce sera l’Islam d’Afrique qui sera majoritaire; les petites-filles de Brigitte se marieront toutes avec des musulmans maghrébins ou africains parce que pour le renoi ou l’arabe, se marier à une blanche équivaut à grimper dans l’échelle sociale.

    12 millions de musulmans est le chiffre qui est le plus proche du réel, alors que 6 à 7 est le chiffre de la doxa médiatico-politique et si la France a un taux de natalité de 2,1 enfants par femme ( autour de 1,5 dans les autres pays européens), c’est à cause des françaises ou résidentes arabo-africaines majoritairement musulmanes qui font 4 à 6 enfants.

  8. Mais déjà il y a des réponses ; on veux boycotter Israël ? voilà que les Etats Unis boycotte l’Europe avec ses nouvelles taxes !
    Si ça n’est pas la Providence, alors qu’est-ce que c’est ! la réponse a été rapide et cinglante !

  9. Dommage que bibi, accepte de perdre du temps avec ce pays, qui comme la Turquie est de tous les coups tordus contre Israël, la seule réponse à faire à la France, premier pays musulman d’Europe , c’est allez au diable, réduire les relations diplomatiques au minimum et attendre , que ce gouvernement antisémite aux ordres du quai d’Orsay, viscéralement et ignoblement propalestinien, s’écroule, grâce à d”…des pays comme l’Italie vont expulser massivement les leurs, la France va les accueillir généreusement car plus personne n’en veux, L’Algérie a chassé ses clandestins dans l’indiffetence générale de nos gauchos tiers mondistrs, trop occupés à cracher leur venin sur Israël et ainsi l’accélération vers la ruine intellectuelle, morale et financière viendra plus vite…..

    • Trender, ne prenez pas mal ma réponse. Je connais bien la haute administration, (j’y ai moi-même fait toute ma carrière en France comme haut fonctionnaire) et je puis vous affirmer, sans crainte d’être démenti, que les fonctionnaires du Quai d’Orsay, comme tous leurs homologues de tous les ministères, sont strictement aux ordres du gouvernement et n’écrivent pas une virgule ou ne prononcent pas un discours qui soient contraires aux ordres qu’ils ont reçus du ministre ou de son cabinet. Il en a toujours été ainsi, car c’est la règle intangible, depuis toujours. J’ai, du reste, éprouvé plus d’une fois le plaisir d’assister au spectacle d’attitudes de servilité qu’aucun valet n’offrirait. Je parle ici uniquement des hauts fonctionnaires, dont le métier est de seconder le pouvoir dans la mise en oeuvre de la politique voulue et décidée par le seul pouvoir politique. Quant aux affaires étrangères, elles reflètent intégralement la volonté du seul Président de la République, en l’occurence le petit macron et le gouvernement lui-même n’a pas son mot à dire. Enfin, le ministre des affaires étrangères n’est que le simple commis (ou perroquet) du président. Si demain, si D. le veut, un Président pro-israëlien venait à être élu, le Quai d’Orsay ferait, exactement comme n’importe quelle girouette, un 180° à vous couper le souffle. On peut rêver, non ?

  10. La France deviendra une république islamique en 2050-2055, grand max, et c’est irréversible. Démonstration en 6 points très simples :
    1) 12 millions de musulmans en France actuellement
    2) 300.000 immigrants légaux arrivent chaque année, en majorité musulmans
    3) 400.000 illégaux arrivent chaque année, en majorité musulmans
    4) Les musulmans font 3 fois plus d’enfants que les francais de souche
    5) 3000 à 4000 conversions à l’islam par an en France.
    6) 80.000 francais de souche quittent la France chaque année, en constante augmentation.
    Le calcul n’est pas difficile à faire !

  11. Je dis et je répète partout et depuis longtemps, surtout lorsque je séjourne quelques jours en France, qu’Israël devrait cesser de fournir, à ce pays infâme qu’est la France, les renseignements qu’il lui offre semble-t-il de façon permanente.Je le crois car, il y a peu et à l’Onu, Benyamin Netanyahu l’a déclaré devant l’assemblée générale et personne ne l’a démenti. Nous donnons le bien à la France et et elle ne nous rend que le mal. Et cela n’a fait qu’empirer année après année depuis 51 ans.

  12. LA FRANCE,PETIT A PETIT,EST EN TRAIN DE SUBIR LA PRESSION DU NOMBRE DE PLUS EN PLUS IMPORTANT DE MUSULMANS SUR SON TERRITOIRE ET CE QUI EST PLUS GRAVE,AU MOMENT DES ELECTIONS,DE CES SOIT DISANT” FRANCAIS” POUR INFLUENCER SA POLITIQUE PRO ARABE ET SES ELUS TERRITORIAUX.IL Y A DEJA EN FRANCE DES REGIONS ENTIERES QUI SUBISSENT UN AVANT GOUT DE LA CHARIA,LA SEINE ST DENIS,ROUBAIX ET BIEN D’AUTRES…………ON DISAIT QUE LA POLITIQUE DU COMMUNISME ETAIT D’AVANCER TANT QU’ILS NE RENCONTRAIENT PAS DE MUR,PUIS D’ATTENDRE ET DE REPRENDRE LEUR FUNESTE AVANCEE,IL EN EST DE MEME AVEC L’ISLAMISME RADICAL OU PAS.IL EST GRAND TEMPS QUE LA FRANCE OUVRE LES YEUX,ENCORE FAUT IL QU’ELLE EN AIT LA VOLONTE.NOUS AIMONS NOTRE PAYS,LA FRANCE,ET TENONS A CONSERVER NOTRE IDENTITE.SI ELLE NE LE FAIT PAS NOUS IRONS TOUT DROIT VERS LES EXTREMES !!!!!!

  13. Il fut une époque où certains leaders se rapprochaient d’Israël pour se faire entendre par les USA
    Macroud et l’Europe inversent cette petite tendance en tapant sur Israël pour torpiller Trump et l’Amérique

    • Rosa SAHAN, merci de ce que vous venez d’écrire. Je m’en veux de ne pas y avoir pensé moi-même. C’est vrai que notre Bibi national et international ne mâche pas ses mots, sait parfaitement mettre les points sur les “i” et se faire entendre (cf: tous ses succès aussi bien en Afrique qu’en Amérique latine. Sans parler des passerelles qu’il a lancées vers les pays arabes du golfe qui, espérons-le, vont se transformer en ponts solides.)

  14. Lorsqu’il etait apparu clairement, a la suite de la premiere guerre du Liban, que la Finul n’avait aucune intention de mettre en application la resolution 1701 qui coordonnait le retrait d’Israel du sud-Liban (effectif) a une demilitarisation du Liban-sud (recommandation absolument pas observee), l’aviation israelienne avait, a de nombreuses reprises, survole le sud-Liban pour observer l’intense trafic d’armes au profit du Hezbollah. Selon le Canard Enchaine de l’epoque, la ministre des Armees, Mme Michele Alliot-Marie, avait propose de tirer sur … les avions israeliens, proposition qui n’avait heureusement pas , on le sait, ete retenue. Moralite: tirez sur tout ce qui contredirait la verite officielle.

  15. La France , forte de ses millions d arabo français , est desormais un membre en puissance du monde arabe , la faiblesse alarmante de son economie a la remorque des contrats islamiques , et la trouille de ses elites bien blanches devant le basculement ethnique irremediable expliquent que la strategie eurabienne , pondue en1967 est plus que jamais d actualité

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.