Amsterdam, Netherlands - January 6, 2013: Coffeeshop Smokey is a cannabis coffee shop located on the biggest square in Amsterdam, Rembrandt Square.

Le narco-Etat hollandais lance une enquête sur la Cour Suprême d’Israël!

 

Par Manfred Gerstenfeld

Au sein du large éventail de l’arrogance européenne envers Israël, les Pays-Bas occupent une place très particulière. Les Hollandais mènent une politique officieuse consistant à occulter – ou à n’investiguer que très superficiellement- leurs propres crimes majeurs. C’est,par exemple, vrai concernant l’histoire de leur passé colonial, dans ce qui est, à présent, l’Indonésie. Une thèse approfondie menée par un historien démontre que l’histoire coloniale hollandaise a été aussi cruelle que celle des Britanniques, des Français et des Portugais dans leurs colonies[1].

Le dernier lièvre soulevé de cette »politique d’information cachée » est qu’on vient de publier qu’au moins 70 civils en Irak ont été tués par des pilotes néerlandais dans la bataille contre Daesh[2]. On a aussi appris que le Ministère de la Défense et de la Sécurité connaissait ces faits depuis 2015[3]. Jusque-là, le rapport interne détaillé du Ministère restait dissimulé au fond d’un placard[4].

Cette politique occulte a aussi pour effet d’enhardir le gouvernement des Pays-Bas dans son attitude à l’encontre d’Israël. Au début de l’année, l’ONG gauchiste israélienne B’tselem a publié un rapport attaquant la Cour Suprême israélienne quant à ses décisions de construire sur la Rive occidentale du Jourdain[5]. Le gouvernement néerlandais a financé ce rapport.

Dans l’accord entre B’tselem et le gouvernement néerlandais, ce dernier a déclaré que « la situation du développement des droits de l’homme,du droit des femmes, les pires violations de la liberté d’expression, en Israël sont tous sous pression ». Legouvernement hollandais a spécifié que les objectifs de ce rapport visent « à éroder le statu-quo en mettant au défi les principaux mécanismes qui permettent le maintien de l’occupation…[6]« 

La Cour Suprême d’israël jouit d’un haut standing au sein des cercles judiciaires internationaux[7]. Il y a eu plusieurs questions parlementaires concernant cette ingérence néerlandaise extrême dans les affaires internes d’Israël[8]. Le Ministre hollandais des affaires étrangères, Stef Blok, a dit que la mission de B’tselem est parfaitement alignée sur la politique des Pays-Bas : « Qui vise à la réalisation de la paix et de la sécurité à travers l’atteinte de la solution à deux Etats[9]« . Blok n’a pas expliqué comment, en créant un Etat palestinien, dirigé par le parti majoritaire, le Hamas, promoteur de l’aspiration au génocide des Juifs, soit le Fatah, qui récompense les meurtriers de civils, pourrait accroître les chances de paix et la sécurité.

Halbe Zijlstra avec le Premier Ministre Marc Rutte

Blok, qui a peu d’expérience en politique étrangère, a succédé à Halbe Zijlstra. Ce dernier a démissionné en tant que Ministre des Affaires étrangères, après moins de quatre mois en poste, quand on s’est aperçu qu’il mentait. Il avait mensongèrement prétendu avoir assisté à une réunion avec le Président russe Vladimir Poutine, en 2006[10].

Le gouvernement hollandais n’a pu se permettre cette impertinence majeure contre Israël, uniquement parce qu’il savait que le gouvernement israélien ne réagirait pas à une telle parodie. L’absence de réaction israélienne est tout-à-fait dommageable. Un reportage très intéressant aurait très bien pu être simplement rédigé sur les raccourcis flagrants de la police et de la Justice des Pays-Bas. Tout ce qui aurait pu attirer l’attention internationale aurait été accablant pour ce pays.

Depuis 2015, deux ministres de la Justice hollandais et deux vice-ministres ont dû démissionner pour avoir trompé le Parlement. Ivo Opstelten, qui a démissionné en 2015, était l’un de ces ministres[11]. Il y a seulement quelques semaines, Opstelten a reconnu avoir commis une série « d’erreurs »,au sujet d’un accord passé par son adjoint,Fred Teeven. Celui-ci -quand il était procureur – avait laissé plus de deux millions d’€uros entre les mains d’un grand criminel lié à la drogue,quand celui-ci avait accepté de payer une amende[12]. Opstelten a aussi révélé qu’à la suite d’un débat, sa femme avait dit que ses déclarations au parlement n’étaient juste que les choses les plus stupides qu’elle ait jamais entendues[13].

Le successeur d’Opstelten en tant que ministre Aard van der Steur, a démissionné en janvier 2017. Les médias ont écrit que son passage au ministère a été jalonné de nombreux incidents, d’informations incomplètes et de communication brouillonne. On a révélé que Van der Steur connaissait la somme correspondant  au fameux « deal Teaven », alors qu’il était membre du Parlement, mais qu’il avait exercé des pressions pour que cette information ne soit pas communiquée hors du parlement[14].

En mai 2019, le Vice-Ministre de la Justice et de la sécurité, Mark Harbers, a démissionné. Il était responsable des questions d’asile. Ils’est avéré que son ministère avait maquillé les données concernant la criminalité parmi les demandeurs d’asile. Le rapport du ministère avait donné les chiffres exacts à propos des dossiers de vols à l’étalage et vols de bicyclette. Pourtant, de graves méfaits commis par des demandeurs d’asile, comme des suspicions de crimes sexuels, des meurtres et des tentatives d’homicides involontaires ont été reportés sous un titre générique « d’autres crimes[15]« .

Ona appris, à partir du rapport annuel du bureau du procureur public, que le crime organisé augmentait aux Pays-Bas. En outre, les fuites de renseignements émanant de la police augmente considérablement. Ce rapport disait aussi que, durant l’année 2018, lapolice n’avait rien fait des 27.500 plaintes déposées contre des actes criminels. Ceci en dépit du fait qu’elle disposait d’information pour enquêter et entamer les poursuites[16].

Une commission spéciale a enquêté sur ce qui se tramait au département du procureur public. Le « rapport Fokkens » a découvert que les relations internes au sommet étaient perturbées de majeure façon, en conséquence d’une relation romantique de longue durée entre deux hauts-procureurs[17].

En août 2019, l’actuel Ministre de la Justice et de la Sécurité, Ferd Grapperhaus, a déclaré qu’on devrait prendre à bras le corps le défi de la criminalité liée à la drogue aux Pays-Bas. Il ajoutait que, sinon, le pays deviendrait un narco-Etat[18]. Le Ministre réagissait à un rapport sur la criminalité liée à la drogue à Amsterdam, intitulé : « Le côté obscur d’Amsterdam ». Ce document concluait que, du fait de la quantité astronomique d’argent circulant dans le monde souterrain local, une économie gigantesque et violente avait fait surface qui conduit directement à la dislocation de la société[19].

Un avis indépendant, sur le rôle prédominant de la Hollande dans le monde souterrain de la drogue en Europe, est apporté par l’expert italien prédominant de la Mafia, Roberto Saviano. Il a déclaré que Londres et Amsterdam  sont les deux villes les plus corrompues qu’il ait jamais vues. Saviano ajoutait que cela ne concerne pas la seule corruption au niveau de la rue, mais plutôt le système financier néerlandais. L’infrastructure financière blanchit l’argent du crime[20].

Les commentaires ci-dessus n’apporte qu’une impression de la réalité hollandaise, qui demeure presque inconnue sur le plan international. Un panorama plus détailléque le résumé ci-dessus peut révéler des faits bien plus négatifs sur la Justice et le système policier néerlandais, autant que sur les Pays-Bas en général.

Par Manfred Gerstenfeld

Le Dr. Manfred Gerstenfeld a présidé pendant 12 ans le Conseil d’Administration du Centre des Affaires Publiques de Jérusalem (2000-2012). Il a publié plus de 20 ouvrages. Plusieurs d’entre eux traitent d’anti-israélisme et d’antisémitisme.

Adaptation : Marc Brzustowski.

——–

[1] Remy Limpach, De brandende kampongs van Generaal Spoor, (Amsterdam: Boom, 2016).

[2] www.ad.nl/politiek/kamer-wil-uitleg-over-onjuiste-informatie-burgerdoden-irak~a515b54e/

[3] Ibid.

[4] www.ad.nl/politiek/defensie-kan-rapport-over-burgerdoden-niet-vinden~a9ddc845/

[5] www.jpost.com/Arab-Israeli-Conflict/Dutch-government-financed-BTselem-report-attacking-Supreme-Court-report-580304

[6] Ibid.

[7]  Manfred Gerstenfeld, Israel and Europe: an expanding Abyss? (Jerusalem: Jerusalem Center for Public Affairs and the Adenauer Foundation, 2005). Interview with Trevor Asserson “The BBC: Widespread Antipathy toward Israel”, 193-207.

[8] jonet.nl/pvv-stelt-kamervragen-over-nederlandse-financiering-van-btselem/

See also:

www.cidi.nl/nog-meer-kamervragen-over-door-nederland-gefinancierd-btselem-rapport/

[9] www.rd.nl/vandaag/politiek/blok-geen-politiek-activisme-ministerie-tegen-isra%C3%ABl-1.1554041

[10]  www.metronieuws.nl/nieuws/binnenland/2018/02/halbe-zijlstra-neemt-ontslag-vanwege-leugen

[11]  mens-en-samenleving.infonu.nl/politiek/164221-afgetreden-bewindslieden-kabinetten-rutte-vanaf-2010.html

[12]  mens-en-samenleving.infonu.nl/politiek/164221-afgetreden-bewindslieden-kabinetten-rutte-vanaf-2010.html

[13] www.ad.nl/politiek/oud-minister-opstelten-erkent-ik-zat-fout-in-bonnetjesaffaire~a99b758b/

[14] https://mens-en-samenleving.infonu.nl/politiek/164221-afgetreden-bewindslieden-kabinetten-rutte-vanaf-2010.html

[15] https://mens-en-samenleving.infonu.nl/politiek/164221-afgetreden-bewindslieden-kabinetten-rutte-vanaf-2010.html

[16]  www.telegraaf.nl/nieuws/3633467/corruptie-groter-dan-ooit

[17] www.rijksoverheid.nl/documenten/rapporten/2019/04/25/bijlage-2-rapport-van-de-onderzoekscommissie-openbaar-ministerie

[18]www.telegraaf.nl/nieuws/1289796173/grapperhaus-nederland-dreigt-narcostaat-te-worden

[19] www.amsterdam.nl/nieuws/nieuws/achterkant-amsterdam/

[20] www.volkskrant.nl/columns-opinie/auteur-maffiaboek-gomorra-de-maffia-in-amsterdam-is-erger-dan-in-napels~b3e90a15/

7 Commentaires

  1. Je ne sais pas si nos amis y ont prêté attention, mais moi j’ai buté sur une infâme vomissure qui entache notre site de sa repoussante présence et qui, je crois, est dénommée « rédempteur ». Evitez de vous en approcher, vous risquez fort de vous souiller gravement.

  2. Tout ces problèmes sont là conséquence de la faiblesse israélienne coincée entre l’économie avec l’Europe et la haine de l’Europe envers les juifs.
    Israël relativement isolée a besoin de l’Europe et l’Europe le sait ce qui lui permet de cracher a longueur de temps sur Israël et a un moment il n’y aura pas le choix, soit Israël se sépare de l’Europe et trouve d’autres alliés soit elle sera confronté a un risque de destruction puisque l’Europe a réussi a transformer Israël en mal absolu.

  3. Ce pays creuse le trou dans lequel il sera enterré.
    Hol land.
    Le fer de lance du tout permis.
    Ses prisons ferment et sont à vendre. Non point par manque de delinquence, mais parce que les delinquants sont laissés en liberté !
    Pourtant, la contribution hollandaise aux faklestiniens vient d’être annulée pour salaires indiscibles aux terroristes, mêmes libérés…
    Va comprendre, Charles…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.