Le secrétaire général adjoint du Comité central du Fatah, Sabri Saidam, a annoncé mardi soir avoir demandé aux Palestiniens de se rendre sur les places publiques pour la prière de vendredi plutôt que dans les mosquées, alors que des centaines de fidèles se réunissaient pour prier à l’extérieur de la vieille ville de Jérusalem, devant la porte des Lions.

 De nombreux Palestiniens poursuivent le boycott de l’esplanade des Mosquées, encouragé par le Waqf, l’organisme chargé de la gestion des biens musulmans sous l’autorité de la Jordanie, en dépit de la décision d’Israël de retirer les détecteurs installés aux entrées du site, après l’attaque terroriste le 14 juillet à la Porte des Lions qui a coûté la vie à deux policiers israéliens.

« Ce que nous voulons et ce que nous demandons, c’est que tout revienne comme avant le 14 juillet », a confié à l’AFP Mohammed Hijazi, venu spécialement d’Acre dans le nord d’Israël pour se joindre aux manifestations.

« Quand cela arrivera, nous serons prêts à retourner dans la mosquée Al-Aqsa pour prier Dieu Tout-Puissant », a-t-il ajouté.

Saidam a également précisé que le Fatah se préparait à rejoindre 28 organisations internationales et à approcher la Cour pénale internationale de La Haye, d’après le site israélien d’information Walla.

Shai Ben-Ari/i24NEWSIslamic Waqf officials ascend to the Temple Mount/Haram al-Sharif to check that the Israeli security measures have been taken down.  Shai Ben-Ari/i24NEWS

Les policiers israéliens ont retiré mardi les détecteurs de métaux installés aux entrées de l’esplanade des Mosquées, après que le cabinet de sécurité a accepté tardivement les recommandations lire la suite dans i24news

1 COMMENTAIRE

  1. C’est drôle que les musulmans se retirent eux-mêmes du Mont du Temple ! C’est pas commun…

    D’abord, la nature a horreur du vide et ça fait un peu tsunami quand la mer se retire…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.