La pandémie a entraîné une hausse de l’antisémitisme en 2021, selon un rapport israélien

La pandémie de coronavirus a entraîné une hausse de l’antisémitisme dans le monde en 2021, selon un rapport du ministère israélien de la Diaspora qui sera présenté au gouvernement dimanche, en prévision de la Journée internationale à la mémoire des victimes de la Shoah qui aura lieu le 27 janvier.

Ce rapport indique que face aux restrictions sanitaires et aux politiques de vaccination, les complotistes de tous bords ont accusé les Juifs d’être responsables de l’épidémie, de profiter des vaccins et d’exploiter la crise pour renforcer leur emprise sur les gouvernements et l’économie mondiale.

Le ministère de la Diaspora souligne en outre que la pandémie a provoqué une banalisation de la Shoah, aussi bien par des personnalités publiques que sur les réseaux sociaux, avec des comparaisons répétées entre les restrictions sanitaires et les restrictions imposées aux Juifs durant l’Holocauste.

Face au pass sanitaire et à l’obligation de se faire vacciner, de nombreux manifestants à travers le monde ont arboré l’étoile jaune pour exprimer leur sentiment d’être persécutés par les autorités.

Le rapport montre également que l’année écoulée a vu une recrudescence des incidents antisémites dans le monde, en partie à cause de l’opération Gardien du mur en mai 2021, qui a notamment provoqué une explosion de la haine antijuive sur les réseaux sociaux.

Les données du ministère de la Diaspora montrent ainsi que durant les deux semaines de cette opération militaire de l’armée israélienne dans la bande de Gaza, plus de 430.000 publications antisémites ont été relevées sur les réseaux.

Au total, en 2021, le système de surveillance du ministère de la Diaspora a identifié 3,5 millions de messages antisémites en anglais, français, allemand, russe, espagnol et arabe.

Dans son rapport, le ministère affirme qu’il existe une corrélation entre les discours violents sur les réseaux sociaux et les actions violentes dans la sphère publique contre les Juifs, perçus comme collectivement responsables des actions d’Israël.

 

Un manifestant brandit une pancarte avec une étoile jaune portant la mention "ça a commencé comme ça" lors d'une manifestation anti-pass sanitaire à Reims le 31 juillet 2021François NASCIMBENI / AFP Un manifestant brandit une pancarte avec une étoile jaune portant la mention « ça a commencé comme ça » lors d’une manifestation anti-pass sanitaire à Reims le 31 juillet 2021
i24NEWS

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.