A l’évidence, les relations personnelles qu’entretenaient Poutine et Netanyahu ne profitent pas à Israël de la même manière sous la coalition Bennett-Lapid-Gantz.

 

Alexander Yafimov, ambassadeur de Russie à Damas a accusé l’Etat d’Israël et ses raids contre des dépôts d’armes iraniens d’entraver la stabilisation russe de la Syrie.

L’ambassadeur de Russie à Damas : « les attaques israéliennes contre la Syrie nuisent à la stabilisation de l’État »

L’ambassadeur de Russie en Syrie, Alexander Yafimov, a vivement critiqué aujourd’hui (jeudi) les frappes aériennes d’Israël en Syrie, affirmant qu’elles sapent les efforts conjoints du Kremlin et d’Assad pour stabiliser le pays.

L’affirmation de Yafimov, qu’il a déclarée dans une interview à l’agence de presse Tass, serait en contradiction avec les déclarations israéliennes précédentes sur la coordination et la coopération en matière de sécurité entre Jérusalem et Moscou concernant la Syrie. On se souviendra qu’après la rencontre du Premier ministre Naftali Bennett avec le président russe Vladimir Poutine le mois dernier , il a été rapporté que la liberté d’action israélienne avait été convenue en Syrie.

En ce qui concerne Israël, l’ambassadeur, et pas pour la première fois, a blâmé les prétendues attaques israéliennes sur le territoire syrien, affirmant qu’elles nuisent à la restauration du pays et soutiennent le terrorisme. Yafimov a affirmé que « souvent les cibles des fréquentes attaques israéliennes se produisent même dans la banlieue de Damas. Il y a eu des cas où des explosions ont tonné même dans le centre de la capitale. Les attaques israéliennes constituent une menace directe pour le trafic aérien civil dans le ciel syrien.  »

Source : Infos-Israël News

1 COMMENTAIRE

  1. Je suis surpris que la Russie ait un ambassadeur qui n’a pas l’air de connaître les lois internationales. Peut-être qu’il ne sait même pas qu’il y en a. Il est vrai que le personnel diplomatique russe n’a jamais été de haut niveau. Il devrait savoir qu’un pays qui abrite des « éléments agressifs » qui menacent un pays voisin avec au minimum son accord dans le cas présent, est reconnu comme un agresseur et le pays menacé est en état de légitime défense s’il l’attaque. De plus, la Russie qui se présente comme la puissance « protectrice » de la Syrie peut, elle même, être considérée comme un agresseur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.