L’Allemagne durcit le ton face aux slogans pro-Hamas

Dans un contexte de tensions exacerbées autour de la question palestinienne, l’Allemagne vient de franchir un cap en interdisant l’usage du slogan « Du fleuve à la mer », régulièrement repris lors des manifestations pro-palestiniennes. Désormais considéré comme une expression de propagande en faveur du Hamas – organisation qualifiée de terroriste – son utilisation pourra être sévèrement réprimée sur le sol allemand.

C’est le ministère de la Justice lui-même qui a officialisé cette mesure musclée ce lundi. Toute personne scandant ou arborant ce slogan s’exposera à de lourdes sanctions pénales, au motif de faire la promotion d’une organisation illégale en Allemagne. Une décision forte, qui traduit la fermeté de Berlin face aux dérives antisionistes et antisémites.

Cette annonce s’inscrit dans la continuité d’un projet de loi présenté il y a quelques mois au Bundestag, visant à durcir la législation contre les actes antisémites. Selon ce texte, les étrangers résidents reconnus coupables de tels délits pourraient se voir retirer leur droit au séjour, voire leur nationalité allemande en cas de double nationalité.

Depuis l’épisode des attaques massives du Hamas contre Israël en octobre dernier, le gouvernement d’Olaf Scholz avait d’ailleurs réaffirmé avec force son soutien indéfectible à l’État hébreu. Le Chancelier n’avait pas hésité à évoquer de nouvelles sanctions contre l’Iran, soutien du Hamas, et ses Gardiens de la Révolution.

Avec cette nouvelle disposition légale, Berlin franchit un cap supplémentaire dans sa croisade contre l’antisémitisme et les mouvances radicales qui le sous-tendent. Un message fort adressé à ceux qui, sur son sol, feraient l’apologie d’une idéologie prônant la destruction d’Israël.

Si cette mesure ne manquera pas de susciter la polémique, les autorités allemandes semblent déterminées à asseoir leur ligne de fermeté face à la dérive haineuse d’une frange pro-palestinienne prompte à l’antisionisme primaire.

Face à cette démarche ferme de l’Allemagne, le gouvernement français aurait tout intérêt à suivre l’exemple de son voisin pour endiguer la progression inquiétante des actes antisionistes et antisémites perpétrés par certains mouvements se revendiquant de la cause palestinienne.

Nombre de ces groupes radicaux, à l’image du très controversé Students for Justice in Palestine, ont ces derniers temps fait parler d’eux en semant le trouble et la division au sein même des établissements d’enseignement supérieur français. Derrière un discours de façade pro-palestinien, certains n’hésitent pas à user de méthodes agressives et haineuses ciblant ouvertement la communauté juive.

Plutôt que de laisser prospérer ce terreau d’antisémitisme décomplexé, les autorités françaises seraient bien inspirées de s’armer juridiquement, comme vient de le faire l’Allemagne, en érigeant en infraction la moindre apologie du terrorisme anti-israélien. Une telle législation musclée permettrait d’asséner un coup d’arrêt cinglant aux dérives haineuses de ces groupuscules.

Il en va de la neutralité que doit garantir l’État français et de la préservation du lien social dans une société plurielle. Tolérer de tels agissements reviendrait à cautionner la perpétuation d’une atmosphère délétère, où les étudiants juifs se sentiraient peu à peu exclus des lieux d’enseignement publics.

En prenant exemple sur la fermeté allemande, le gouvernement disposera des outils nécessaires pour réaffirmer haut et fort son attachement aux valeurs républicaines de tolérance et de vivre-ensemble. Un signal fort dont l’urgence se fait chaque jour plus pressante.

Jforum.fr

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Avraham

Bof, ils accueillent plein de réfugiés syriens et islamistes via la Turquie, ils ont beau râler et légiférer, l’islam est en train de les conquérir, bon gré ou mal gré c’est kif kif. A Hamburg ils manifestent déjà pour instaurer légalement la Sharya, oui, en Allemagne !! S’ils n’étaient pas assez nombreux ils n’auraient pas osé. J’admire les Juifs qui imaginent un bel avenir familial en Europe, le pire est en France bien sûr…

KIGEM

EFFECTIVEMENT LA FRANCE DEVRAIT SUIVRE L EXEMPLE DE NOS VOISINS ALLEMANDS LE GOUVERNEMENT MACRON EN A T IL LE COURAGE , LA FORCE, L ENVIE?
LA PEUR EN EFFET N ÉVITE PAS LE DANGER C EST POUR CELA UNE FRANCE FORTE EST NECESSAIRE