La moitié des Juifs britanniques envisage d’émigrer. Vidéo

6
1453
Près de la moitié des Juifs britanniques envisagent d’émigrer, certains en Israël
 (Bruxelles, 6 & 7 novembre) L’Association juive européenne a déclaré avoir dressé une liste de revendications (ses “lignes rouges”) à présenter aux candidats politiques dans l’ensemble de l’UE afin de garantir leur engagement dans la lutte contre l’antisémitisme ; Les représentants britanniques critiquent le manque d’implication du gouvernement israélien, compte tenu du risque que le parti travailliste de Jeremy Corbyn puisse diriger le prochain gouvernement.

Près de la moitié des Juifs britanniques envisagent l’émigration en raison de la montée de l’antisémitisme et de son emprise sur le parti travailliste, a déclaré le président de la Campagne contre l’antisémitisme, Gideon Falter, lors d’une réunion de l’Association juive européenne (EJA) à Bruxelles (les 6 et 7 novembre).

La réunion annuelle de l’EJA est soutenue et financée par le ministère des Affaires étrangères israélien et le ministère des Affaires de Jérusalem et du Patrimoine. Elle rassemble des représentants de diverses communautés et d’autres responsables européens, qui croisent les points de vue et arrêtent des orientations.

 

David Maddox, Matthew J. Offord & Gideon Falter, président de la campagne contre l’antisémitisme

Selon les données, 40% des Juifs britanniques envisagent de quitter le Royaume-Uni, certains vers Israël, en raison de la montée de l’antisémitisme ; et 90% d’entre eux pensent que le Parti Travailliste de Jeremy Corbyn est antisémite et que les Juifs devraient s’abstenir de voter pour une telle faction.

Falter a critiqué le gouvernement israélien de ne pas en faire assez.

“Tout rôle que pourrait prendre l’Etat Juif pour mettre ce problème en lumière serait important dans cette lutte, mais la communauté juive du Royaume-Uni estime qu’elle est autonome”.

Le leader juif Rabbi Menachem Margolin, président de l'EJA. (Photo: Yoni Rikner)

Le leader juif le Rabbin Menachem Margolin, président de l’EJA. (Photo: Yoni Rikner)

 

«Toute aide qu’Israël peut offrir concernant cette lutte nous sera précieuse, et nous l’avons déjà vue auparavant», a déclaré Falter. “Les Juifs redoutent, surtout après les événements de l’été, que Corbyn soit lui-même impliqué dans des activités antisémites depuis plusieurs décennies.”

L’EJA s’est réunie à Bruxelles dix jours après le massacre de la Synagogue Tree of Life à Pittsburgh pour discuter de la montée des groupes d’extrême droite populistes en Europe et des moyens de les empêcher de gagner davantage de pouvoir de nuisance contre les Juifs d’Europe.

Une partie de la discussion a porté sur la nécessité de compiler une liste de plusieurs revendications, ou “lignes rouges”, et de les transmettre aux différents candidats politiques du continent. Si ces demandes restent sans réponse de la part de certains candidats, ils seraient inscrits sur une liste noire des groupes infréquentables.

Unis dans la lutte – des orthodoxes aux réformés

Le président juif européen, le Rabbin Menachem Margolin, président de l’EJA, a averti que “l’avenir de la communauté juive européenne est dans la ligne de mire” et a souligné l’importance de tracer des lignes rouges qui “constitueront un réveil pour les politiciens”.

Menachem Margolin a ajouté que “l’Europe est à la croisée des chemins, et il est probable que la sphère politique sera encore plus polarisée après les élections au Parlement européen”. Les événements en cours ont mobilisé les dirigeants de différentes communautés – orthodoxes, réformées et chrétiens amis d’Israël – pour s’unir au nom de la campagne de lutte contre l’antisémitisme.

Matthew James Offord, membre du Parlement du Parti conservateur britannique, qui a pris la parole lors de la réunion. (Photo: Yoni Rikner)

Matthew James Offord, membre du Parlement du Parti conservateur britannique, qui a pris la parole lors de la réunion. (Photo: Yoni Rikner)

 

Le projet de liste incluait une demande d’adoption intégrale de la définition de l’antisémitisme de l’Alliance Internationale de la Mémoire de l’Holocauste (IHRA), ainsi que la nomination d’un responsable gouvernemental engagé dans la campagne dans chaque pays, une garantie de ne renoncer à former des coalitions avec les partis antisémites (selon cette même définition de l’IHRA), la définition de BDS comme mouvement antisémite et, enfin, la promesse d’une totale liberté de culte (circoncision, abattage rituel).

Changer le parti travailliste

L’une des choses qui inquiète le plus l’EJA est la situation en Grande-Bretagne. Une délégation britannique à Bruxelles est arrivée afin de discuter d’éventuelles actions contre le dirigeant travailliste Corbyn, dont l’activité antisémite passée n’a que récemment fait surface (couronnes mortuaires sur la tombe de commanditaires des attentats de Munich, etc.).

Matthew James Offord, membre du Parlement britannique appartenant au parti conservateur, a pris la parole lors de la réunion de Bruxelles et a déclaré que le dirigeant travailliste “n’a jamais essayé de faire face à l’antisémitisme ou de s’exprimer contre cela”, rappelant à tous que “la seule chose nécessaire au triomphe du mal est que les hommes de bien ne fassent rien. ”

«Beaucoup de mes amis sont des Juifs qui ont tous les jours affaire à l’antisémitisme et craignent que Corbyn ne devienne le prochain Premier ministre», a déclaré Offord. “Nous devons faire en sorte que cela ne se produise pas, mais nous devons également veiller à ce que le parti travailliste change de visage et reconnaisse ce qu’il a fait, de façon à ce que les gens ne puissent pas tenir des propos antisémites et rester quand même dans le parti.”

Kobi Nachshoni | Publié: 11.15.18, 22:42

Adaptation : Marc Brzustowski (JForum)

6 COMMENTS

  1. C’est complètement dingue : la Grande Bretagne, le pays de la Grande charte (1214) et de l’Habeas corpus (1689), le pays de Disraeli, Lloyd Georges, Churchill en train de sombrer dans un antisémitisme incroyable. le pays du parlementarisme, de la liberté. Vraiment, le dernier pays dont on penserait qu’il finirait ainsi. Comment a t on pu en arriver là ?

  2. @ Elie de Paris,
    Ce serait tout aussi sidérant que l’Etat Juif cesse d’être la sentinelle de ceux de son peuple qui s’attardent à rentrer au bercail au motif que les circonstances ne sont pas suffisamment circonstancielles.
    Mon premier réflexe est de me demander ce que peut faire Israël et le peuple Juif pour secourir les Juifs de l’extérieur que la bête antisémite menace. C’est ensuite que je réfléchis sur les tenants et les aboutissants qui font la réalité du terrain. Les candidats au suicide ne forment jamais un bloc en béton. Ce n’est que mon avis.

    • Ysraël na pas proposé les Juifs du monde de les sauver de l’Exil. Il y règne en terre promise aussi. Mais une opération de type Entebe, ou des tractations diplomatiques comme il y en avait eu pour l’operation “tapis volants” en Irak, ou encore en Éthiopie…
      Il reste que tous les pays du monde ont leurs expatriés, et que les Juifs, plus que tous ceux-là, sont porteurs d’une mission, qui comme celle que Abraham a commencée, consiste à “éduquer” l’humanité dans le monothéisme et son message civilisateur, et, plus mystiquement, à coller des rustines partout où les conduites ont lâchées, et récupérer ce qui a été perdu.
      Ce travail touche à sa fin, et doit cesser, terminé ou pas, pour des raisons de…calendrier.

  3. Le problème est européen ,et pas seulement au niveau de la grande bretagne.
    Une fois de plus ,il Faudra déménager ,comme nous l avons toujours fait.
    Israël ,est la seule destination possible.
    Mais nous savons que chez nous ,les très ” intelligents” changeront de quartier, ou d arrondissement,c est reculer pour mieux tomber.
    Il en est ainsi du peuple Juif !

  4. c’est bien de lutter contre l’antisionniste, mais c(est peine perdue.
    voici venir un temps de jugement pour les nations a cause d’israel.
    ce que dieu est entrain de faire c’est de ramener les juifs dans leur pays’ héritage.
    pourquoi resister a cela en angleterre ou ailleur. il faut sortir de vos sépulcres.
    il dit qu,il envoie les pecheur amis d’israel qui les encouragent a rentrér.
    et il dit qu’il envoie aussi les chasseurs ( enemis des juif, terrorisme attentats etc..
    pour que les juifs comprennent qu’il n’y a qu’uns seule direction maintenant qui est israel et pas ailleur. il n’y aura pas d’autre échappatoir.
    le maschiah approche pour la rencontre avec son peuple, delivrance finale appelle cela les rabbins.
    c’est un temps d’angoisse pour jacob, mais il en sera délivré.
    shabbat shalom,

  5. Sidérant tout de même que les Juifs brit-ish attendent une réaction de l’Etat Juif pour influer sur les affaires internes anglaises.
    Il fallait peut-être s’impliquer davantage, à decharge que les Juifs, intégrés parfaitement dans les Nations, restent discrets en suivant le fameux ” dinah dé mal’houtah dinah” talmudique, la loi du royaume (où tu seras) est LA loi.
    Y-a-t-il plus loyal envers son pays d’adoption qu’un Juif parmi ses co-nationaux ?
    “Les représentants britanniques critiquent le manque d’implication du gouvernement israélien, compte tenu du risque que le parti travailliste de Jeremy Corbyn puisse diriger le prochain gouvernement…”
    Ysraël, à travers la Loi du Pays tant décriée, s’est engagé à sauver les Juifs du monde… Mais pas du suicide.
    Le pays et sa couronne ne sont désormais plus curables.
    Juste rétribution du Seigneur, cette île, tellement colonisée, est désormais en soins palliatifs.
    Les miracles ne lui sont même plus proposés tant ce pays, inondé, infecté par l’islamisme intégriste _le plus virulent_ s’installe à travers sa démographie galopante.
    Et le départ des Juifs _remparts ultimes_ va exponentialiser le naufrage.
    La France est juste à l’étage du dessous, et ce sont ses Juifs qui la maintiennent encore, mais comme se plaisent à le dire, prophetiquement à leur insus, les responsables divers et variés, la France n’est(ne sera) plus la France quand ils seront partis !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.