La Justice trahit Sarah Halimi z’l pour une bouffée de shit

12
1610

Le Haschich est antisémite, pas les motivations du tueur-tortionnaire de sang-froid

Au Pays des Bisounours affables envers le migrant “désorienté”, la mort du Juif ou de la Juive n’est plus qu’un problème qu’on balaie sous le tapis

 

Meurtre de Sarah Halimi : le parquet général penche pour l’irresponsabilité pénale du suspect

Trois expertises psychiatriques concordent pour dire que le suspect a agi lors d’une «bouffée délirante» provoquée par une forte consommation de cannabis.

Par Le Figaro avec AFP

Le parquet général estime que le suspect du meurtre de la sexagénaire juive Sarah Halimi à Paris en 2017 doit être déclaré irresponsable pénalement en raison de l’abolition de son discernement au moment des faits, a appris samedi l’AFP de source proche du dossier.

Une audience doit avoir lieu mercredi à la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris pour étudier ce dossier, qui avait relancé le débat sur l’antisémitisme dans certains quartiers populaires sous l’effet d’un islam identitaire.

Dans la nuit du 3 au 4 avril 2017 à Paris, Kobili Traoré s’était introduit chez sa voisine de 65 ans Lucie Attal, aussi appelée Sarah Halimi, au troisième étage d’un immeuble HLM du quartier populaire de Belleville, après avoir traversé l’appartement d’une famille qui s’était barricadée dans une chambre. Aux cris d’«Allah Akbar», entrecoupés d’insultes et de versets du Coran, ce jeune musulman l’avait rouée de coups sur son balcon avant de la précipiter dans la cour.

En juillet, les juges d’instruction chargés de l’enquête avait considéré «plausible» l’abolition du discernement du suspect. Ceci avait relancé les craintes des parties civiles sur le fait que Kobili Traoré, 29 ans, ne soit jamais jugé bien que le parquet ait réclamé son renvoi devant une cour d’assises pour «homicide volontaire» à caractère antisémite.

Les magistrats avaient, comme le prévoit la loi, saisi la chambre de l’instruction pour apprécier les suites médicales et juridiques à donner à cette affaire. Trois expertises psychiatriques réalisées au cours de l’enquête concordent pour dire que le suspect a agi lors d’une «bouffée délirante» provoquée par une forte consommation de cannabis. Ces examens divergent cependant sur la question de l’abolition ou de l’altération de son discernement.

Dans son réquisitoire daté du 20 septembre 2019, dont a eu connaissance l’AFP, le parquet général considère qu’il existe des charges suffisantes à l’encontre de Kobili Traoré pour l’accuser du meurtre de Sarah Halimi, avec la circonstance aggravante du caractère antisémite de son acte, mais juge qu’il doit être déclaré irresponsable pénalement en raison de l’abolition de son discernement.

 

Dans leur ordonnance, les magistrats instructeurs avaient pour leur part écarté la circonstance aggravante du caractère antisémite du meurtre. «Il m’aurait étonné que, dans cette affaire traitée sans queue ni tête, la justice ne fasse pas un dernier tête-à-queue par un parquet général qui contredit le parquet du tribunal», a réagi auprès de l’AFP l’avocat du beau-frère de la victime, Me Gilles-William Goldnadel.

lefigaro.fr/


 

Précédente étape : le meurtrier de Sarah Halimi ne sera probablement pas jugé

La perspective de voir le meurtrier présumé de Sarah Halimi jugé par une cour d’assises s’éloigne un peu plus avec une troisième expertise prsychiatrique. Celle-ci a conclu à une abolition du discernement.

Y aura-t-il un procès dans l’affaire du meurtre de Sarah Halimi, tuée à son domicile parisien dans la nuit du 3 au 4 avril 2017? Kobili Traoré, l’unique suspect dans cette affaire, a fait l’objet d’une nouvelle contre-expertise psychiatrique qui a conclut à « l’abolition du discernement » du suspect au moment des faits. Une décision qui compromet la possibilité de voir l’individu présenté à la justice dans le carde d’un procès d’assises.

Le soir des faits, Kobili Traoré s’était introduit dans l’appartement de sa voisine, Sarah Halimi, au troisième étage d’un HLM de Belleville. Aux cris d’ »Allah Akbar« , entrecoupés d’insultes et de versets du Coran, ce jeune musulman l’avait rouée de coups avant de la précipiter dans la cour. La victime n’avait pas survécu à ses blessures.

Après plusieurs mois de bras de fer, le caractère antisémite du meurtre avait été retenu en février dernier par la juge d’instruction en charge du dossier. Pour autant, deux experts psychiatres avaient déjà conclu que le meurtrier présumé ne devrait pas être jugé.

La troisième expertise réalisée récemment affirme que le suspect ne souffre pas de maladie mentale mais qu’il a été pris d’une « bouffée délirante aiguë d’origine exotoxique« . « C’est une conclusion (pour cette troisième expertise, NDLR) très curieuse. On nous dit qu’il n’a aucune maladie mentale et qu’il n’a connu qu’une bouffée délirante qu’au moment des faits« , s’est étonnée Me Caroline Toby, avocate des trois enfants de Sarah Halimi.

Cette dernière expertise pourrait pousser la juge d’instruction à ordonner un non-lieu. Kobili Traoré pourrait cependant passer de longues années en centre psychiatrique, cette option est souvent dénoncée par les familles des victimes, privées des explications que peuvent apporter un procès et confrontées à l’idée que personne n’est « responsable » de la mort de leurs proches.

« Comme les enfants et la famille de Sarah Halimi, nous attendions ce procès pour que justice leur soit rendue et pour que l’antisémitisme qui tue en France aujourd’hui soit aussi sur le banc des accusés« , a réagi le Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France) dans un communiqué, souhaitant que soit laissée à un « jury populaire » d’assises « la possibilité de trancher le débat d’experts« .

antisemitism.org.il

12 COMMENTS

  1. ‘ un immigré c’est toujours une victime tralalalala…’ comme disait l’autre (il habite en Israel en ce moment)

  2. Qu’il soit enfermé aussi longtemps qu’il est susceptible d’être “victime” d’une bouffée délirante. Puis, lorsqu’il sera sain d’esprit, qu’il soit jugé. Bien évidemment, l’enfermement initial ne sera pas considéré comme temps de préventive à déduire, vu qu’il n’est pas entièrement conscient de ses actes et de son environnement, l’effet éducatif n’existe pas.

  3. Combien de temps dure une bouffée délirante … normalement 1 à 5 mn alors pourquoi là cela a duré20 à 30 fois plus longtemps !!!

  4. CELA NOUS RAPPELLE LES JUGES DE LA TRISTE PÉRIODE PETAINISTE ,ENCORE AUJOURD HUI IL FAUT SE BATTRE POUR FAIRE RECONNAÎTRE UN ACTE BARBARE ANTISEMITE ALORS QU UNE POLICE BRAVE PRÊTE À NE PAS INTERVENIR ÉCOUTAIT LES APPELS AU SECOURS DE LA VICTIME ET LES CRIS DU TUEUR. CETTE POLICE NE PEUT ELLE DANS UN DERNIER ÉLAN DE COURAGE DIRE QUE LA BOUFFÉE DÉLIRANTE N EST QU UN ÉCRAN DE FUMÉE POUR ÉVITER LE « PASDAMALGAM » DE LA JUSTICE.

  5. Pauvre France, pauvre justice, la peur d’une minorité les font sombrer dans l’ignoble, l’injustifiable, comme à Munich, comme lors des lois de vichy..
    Au risque de me répéter, mais il faut bien enfoncer le clou pour ceux qui font semblant de ne pas comprendre, en étant, je le crains, “aux ordres” d’un pouvoir qui tremble, la justice décrète donc que la consommation de toxiques, légaux ou pas, comme l’alcool (légal) ou le cannabis (illégal) abolissent le discernement, ça on le savait, mais vous dédouane maintenant de toute responsabilité, toute culpabilité pénale.
    Une jurisprudence devrait donc en découler, et notre belle “justice” va avoir beaucoup de soucis devant tous les délinquants qui pourront se blanchir en s’abritant derrière cette idée géniale.
    Quand au criminel que je présume coupable dans cette affaire, s’il échappe à ses juges, son séjour en psychiatrie sera particulièrement court puisqu’il ne souffre d’aucune pathologie psychiatrique.. CQFD..
    Pauvre France, pauvre justice !!!!
    Vichy n’est pas morte… la France assassine encore, toujours.

  6. La justice divine s’occupera de lui; ça je vous l’assure… La France sombre de plus en plus vite… Navrant…Triste… Ecœurant!
    Courage à La famille de la victime.

  7. Je ne crois absolument pas à la “bouffée délirante” : un assassin capable de simuler une tentative de suicide alors qu’il jette volontairement quelqu’un par la fenêtre, sait très bien ce qu’il fait ! Cela témoigne au contraire d’une parfaite lucidité.
    La justice est bafouée et nous devons nous mobiliser pour que ce meurtrier soit jugé, emprisonné et enpêché de nuire à nouveau sa vie durant.

  8. La justice en France est devenue l’instrument
    De l’oligarchie mondialiste immigrationiste
    Pour détruire l”histoire les traditions et la culture des peuples autochtones
    J’ACCUSE la justice et le ministre des la justice d’être antisémite
    J’ACCUSE le gouvernement et le président de la république d’être antisémite
    Il n’y a pas d’autre interprétation possible
    A une trahison aussi brutale,féroce, partisane et stupide
    De cette justice française de caniveaux

  9. je suis certain qu’il sera relâcher après 2 à 3 ans.vive la France .tout les juif devrais quitté la France .c est devenu un pays pro musulman.la démocratie est bafouée de toute pars.Vous les politiciens n’avez vous pas de familles ?? , des enfants ??? pensez vous à leur avenir ??? non certainement pas , juste votre portefeuille compte.triste et honte sur vous.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.