Les coulisses de la décision de l’UE : Quels sont les pays pro et anti-israéliens ?

Les coulisses de la décision de l’UE : Quels sont les pays pro et anti-israéliens ?


Nouvelles mesures européennes contre l’Etat… par i24news-fr [on peut se demander pourquoi i24 invite essentiellement des pro-palestiniens comme Ofer Bronstein pour parler d’un sujet qui concerne l’intégrité de la terre d’Israël et les ingérences étrangères]. 

Une fois de plus, l’Union européenne a pris ses distances avec Israël. Les auteurs de la nouvelle résolution ont beau prétendre refuser le boycott d’Israël, vu d’Israël, on s’interroge sur l’acharnement des européens contre Israël. Mais quels sont les pays amis au sein de l’UE et ceux qui portent les coups à l’Etat juif ?

Le conseil des ministres des Affaires étrangères de l’UE réuni hier lundi est finalement tombé d’accord. Désormais les accords bilatéraux signés avec Israël seront limités aux frontières d’avant le 4 juin 1967. Autrement dit, les juifs ou entreprises juives de Judée-Samarie, du Golan et des parties de Jérusalem conquises en 1967 seraient exclus de tous les accords signés entre des pays de l’UE et Israël!

Le texte qui devait être initialement adopté était encore plus dur, il évoquait « la violence des colons contre les Palestiniens ». Mais le travail de sape du ministre grec des Affaires étrangères a finalement eu pour résultat que le passage soit retiré. Il faut dire qu’en condamnant la violence des deux côtés, l’UE ne fait pas dans la dentelle : En 4 mois près de 1650 attaques au couteau, à la voiture bélier et autres jets de pierres contre trois actes violents commis par des extrémistes juifs, la comparaison est grossière.

Les « antis »

La figure de proue des décisions anti-israéliennes de l’UE , c’est Christian Berger, ce diplomate autrichien est directeur pour l’Afrique du Nord, le Proche-Orient, la Péninsule arabique, l’Iran et l’Irak du Service européen pour l’action extérieure. Il se démène dans tous les dossiers pouvant conduire à la stigmatisation d’Israël. Le marquage des produits fabriqués en Judée-Samarie, c’est lui, tout comme la dernière résolution adoptée hier. Il a pu compter sur l’aide active de la diplomatie suédoise, dont la ministre Margot Wallström est en brouille ouverte avec Israël. Outre la Suède, d’autres pays ont rejoint le peloton anti israélien à Bruxelles, la Finlande, l’Irlande…et la France qui selon des diplomates européens s’est montrée curieusement inflexible dans les renégociations du texte de la résolution.

Le diplomate autrichien Christian Berger

Le diplomate autrichien Christian Berger

Les « pros »

Plusieurs pays européens ont cependant œuvré à radoucir le contenu de cette résolution. Déjà cité plus haut, le ministre grec Nikos Kotzias a été le plus en vue, suivi de près par son homologue polonais Witold Waszczykowski qui s’est opposé à une formulation insistant sur l’unité de l’UE sur la question de l’étiquetage, la Pologne y étant défavorable. Chypre, le nouvel allié d’Israël, a soutenu les versions adoucies de la résolution et a même  fait rajouter une phrase sur l’opposition de l’Europe au boycott d’Israël. La Hongrie, la Bulgarie et la République tchèque n’ont pas cessé de soulever des objections « face aux positions peu équilibrées » du texte. A noter une certaine neutralité de l’Allemagne et de l’Italie qui ont bien tenté de défendre les positions israéliennes mais sans grande conviction.

Grace à ses amis, la diplomatie israélienne, a donc légèrement réussi à modifier la teneur de la résolution européenne en sa faveur, mais on l’a bien vu, aucun pays en Europe n’est prêt à sacrifier la belle unanimité européenne, obligatoire pour ce type de résolution, pour les beaux yeux de l’Etat juif. Reste que au cas par cas, Israël insistera auprès de chaque chancellerie pour que cette nouvelle décision ne soit pas vraiment appliquée dans les faits, et une quinzaine de pays de l’UE ont déjà fait comprendre à Israël qu’il y a une sacrée marge, entre les décisions prises à Bruxelles et la ligne adoptée par chacun des Etats membres.

19 janvier 2016

coolamnews.com

3 Commentaires

  1. N’oublier pas que drahi recois de l’argent ,et des crédits de l’Europe pour monter des boîtes dont certaines en Israel ,en compensation il doit craché sur Israël pour avoir tous ses crédits , dans la paracha de la semaine derniere ,pharaon a tué tous les nouveaux nées de sexe masculin de peur du nombres qui auraient amèner un soulèvement contre son royaume , mes il n’a pas vu que lui faisait grandir l’enfant qui amènera au soulèvement . C’est exactement se qui se passe en Israël aujourd’hui nous avons a l’intérieur du pays , des organisations juifs anti israélien ( le déni de soit même ) qui eux lutte contre le pays , au nom de la démocratie ,au lieu de les mettre en tôle en les laisses faire se que leurs bon vouloir , j’espère que l’on ne va pas reperdre ce pays comme nous avons perdu les Beth mikdash a force d’avoir des veaux d’or dans ce peuple . Dans n’importe qu’elle autre pays ils seront en tôle .

  2. êtes vous réellement étonné de la couverture par I24NEWS ou simplement crédule c un media qui se voulais a priori neutre mais qui au fil des jours et des mois est devenu pro palestiniens avec de temps a autre un éditorialiste pro israéliens mais vraiment de temps a autre le titre de l’émission de « monsieur » amar est paris jaffa ou jaffa paris car pour les pros de goooche TEL AVIV est proscrit quand au site internet de ce media cela n’est ni plus ni moins qu’une succursale de L’AGENCE FRANCE PALESTINE du MONDE de LIBERATION du HUFFPOST et le plus beau pour la fin HAHARETZ alors ne soyez surtout pas étonner car même les revues de presse sont des journaux arabes donc …. de toutes façon pour revenir aux états européens ils ont termines de manger leurs pain blanc les « MI GRAND » vont s’occuper grandeur nature d’eux et surtout de leurs femmes j’espère que mon commentaire seras pris en compte car sur I24NEWS si vous n’êtes pas pro drahi et consort censure.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.