La gauche sous le choc après l’entretien de Valls dans Valeurs actuelles

Par 

Auteur

/ Mercredi 17 juin 2020 à 16:4640

Manuel Valls. Photo © Paco Freire / SOPA Images/Sipa U/SIPA

Dans un entretien à Valeurs actuelles, l’ex-Premier ministre s’est confié sur l’affaire Adama Traoré et plus largement sur la “guerre entre races” qui fait rage, provoquant la stupéfaction de son ancien camp.

Alors que l’affaire Adama Traoré a subitement resurgi en France, avec la mort de George Floyd, Manuel Valls est sorti du silence et s’est confié à Valeurs actuelles. Au cours d’une interview explosive, l’ex-Premier ministre socialiste a notamment dénoncé le péril islamo-gauchiste, s’en prenant avec force à cette gauche qui copine avec les indigénistes : « le NPA, des écologistes, une frange de La France insoumise, du PC, voire une minorité du PS ». Une sortie qui n’a visiblement pas plu à son ancien camp, qui l’a rapidement accusé d’utiliser un champ lexical habituellement réservé à « l’extrême droite ».

Olivier Faure offusqué

Le premier secrétaire du PS Olivier Faure a été le premier a réagir, ce mercredi 17 juin au matin, sur RTL, se disant « consterné par les propos de Manuel Valls ». Une phrase a particulièrement fait tiquer le responsable socialiste. Celle où l’ex-Premier ministre nous confie que « la lutte des classes disparaît au profit de la guerre entre ‘races’ »« Comment peut-on dire cela ? », s’est offusqué Olivier Faure, qui se targue d’avoir participé à la manifestation contre les « violences policières » organisée par SOS Racisme. « La question sociale demeure centrale, on ne peut pas dire qu’elle a été remplacée par une ‘guerre des races’, d’ailleurs je ne connais qu’une seule race, c’est la race humaine », a-t-il fait valoir, avant de conclure, en brandissant l’anathème ultime : « C’est une thèse [celle de Valls, NDLR] qui est habituellement portée par l’extrême droite, donc je ne vois pas très bien où il veut en venir ».

SUR LE MÊME SUJET
https://twitter.com/i/status/1273180211987779591

Parti socialiste

@partisocialiste

Je suis consterné par les propos de Manuel Valls. Sa thèse est habituellement portée par l’extrême droite. Je ne connais qu’une race, c’est la race humaine. La question sociale demeure centrale. Les gilets jaunes, l’exacerbation des inégalités, tout est là pour le rappeler.

Vidéo intégrée

487 personnes parlent à ce sujet

Assimilation à « l’extrême droite »

Cette accointance avec « l’extrême droite », d’autres l’ont également brandie pour attaquer Manuel Valls. Si Jean-Luc Mélenchon n’a pas encore réagi, son responsable de la communication numérique Antoine Léaument l’a fait pour lui, estimant que l’ex-Premier ministre « parle comme » Marine Le Pen.

Antoine Léaument

@ALeaument

En 2013, @JLMelenchon déclarait : «Marine Le Pen a contaminé Manuel Valls».

Cris indignés de la bonne société : «tout de même, c’est exagérééééé».

Et maintenant qu’il parle COMME ELLE, c’est toujours exagéré ou vous avez glissé peu à peu avec lui ?

Voir l'image sur Twitter
214 personnes parlent à ce sujet

Le conseiller municipal LFI de Saint-Denis Madjid Messaoudene, bien connu pour ses positions communautaristes, a lui, sobrement écrit sur son compte Twitter : « Manuel Valls, conseiller municipal d’extrême droite de Barcelone, a encore vomi. Cette fois dans l’hebdomadaire de sa famille politique Valeurs actuelles ».

 

Madjid Messaoudene

@MadjidFalastine

Manuels Valls conseiller municipal d’extrême droite de Barcelone a encore vomi

Cette fois dans l’hebdomadaire de sa famille politique valeurs actuelles

Voir l'image sur TwitterVoir l'image sur Twitter
47 personnes parlent à ce sujet

Sur Twitter, Manuel Valls a réagi aux attaques dont il était la cible en précisant qu’il mettait précisément « en cause, dans son entretien à Valeurs actuelles, une partie de la gauche et la mouvance décoloniale qui privilégient cette lecture dangereuse d’affrontement entre ‘races’ ».

Manuel Valls

@manuelvalls

1) Le plus simple pour @faureolivier serait de me lire au lieu de raconter des bêtises puisque précisément je mets en cause dans mon entretien à @Valeurs une partie de la gauche et la mouvance décoloniale qui privilégient cette lecture dangereuse d’ affrontement entre “races”.. https://twitter.com/partisocialiste/status/1273180211987779591 

Parti socialiste

@partisocialiste

Je suis consterné par les propos de Manuel Valls. Sa thèse est habituellement portée par l’extrême droite. Je ne connais qu’une race, c’est la race humaine. La question sociale demeure centrale. Les gilets jaunes, l’exacerbation des inégalités, tout est là pour le rappeler.

Vidéo intégrée

248 personnes parlent à ce sujet

3 Commentaires

  1. Il a entièrement raison, il voit les choses avec la réalité du terrain !!!! On voit bien que tous ceux qui disent la vérité sont totalement “démolis” par toute la bande islamo-gauchiste (gauche, ultra-gauche et une partie de la droite !)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.