La Corée du Nord en pleine expansion de l’usine centrale de fabrication de missiles

De nouvelles images satellitaires publiées par le Wall Street Journal indiquent que Pyongyang achève une expansion majeure d’une installation qui fabrique des missiles balistiques capables de frapper des installations militaires américaines en Asie avec l’arme nucléaire; Les images montrent que l’extérieur de l’installation a été achevé au moment où le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un rencontrait le président américain Donald Trump à Singapour.

Le Wall Street Journal a publié une nouvelle image satellite, dimanche soir, indiquant que la Corée du Nord achevait une expansion majeure de son usine de fabrication de missiles dans la ville de Hamhung.

Selon le reportage, les images analysées par l’Institut d’études internationales de Middlebury à Monterey, en Californie, montrent que Pyongyang achevait la construction à l’extérieur de l’usine, à l’époque où le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un rencontrait le président sud-coréen Moon Jae– le 27 avril et le président américain Donald Trump à Singapour le 12 juin.

 

La mise à niveau à l'usine de fabrication de missiles (Photo: Reuters)

La mise à niveau à l’usine de fabrication de missiles (Photo: Reuters)

 

En août, a déclaré le WSJ, Kim a visité l’usine de missiles, l’Institut des matériaux chimiques à Hamhung, et lui a ordonné de produire plus de moteurs de fusée à combustible solide et des cônes d’ogive pour les roquettes.

Selon une série d’images satellite, le nouveau bâtiment ne semblait pas avoir commencé sérieusement avant avril de cette année, au moment où il serrait la main de Moon lors d’un sommet à la frontière inter-coréenne. L’essentiel de la construction a eu lieu en mai et juin.

Selon le WSJ, l’installation fabrique des missiles balistiques à combustible solide qui pourraient frapper des installations militaires américaines en Asie avec une arme nucléaire et très peu d’avertissement, ainsi que des véhicules de rechargement d’ogives que Pyongyang pourrait utiliser sur des missiles à longue portée, capables de frapper le continent américain.

Les images satellitaires publiées la semaine dernière montrent que la Corée du Nord apporte des améliorations rapides et significatives à l’infrastructure du Centre de recherche scientifique nucléaire de Yongbyon, malgré les promesses faites, il y a deux semaines au Sommet de Singapour, de dénucléariser la péninsule coréenne.

Amélioration de l'installation de recherche nucléaire en Corée du Nord (Photo: CNES 2018, Distribution Airbus DS)

Amélioration de l’installation de recherche nucléaire en Corée du Nord (Photo: CNES 2018, Distribution Airbus DS)

 

L’usine de Yongbyon fournit de l’uranium enrichi à l’ambitieux programme nucléaire de la Corée du Nord, selon des images satellitaires du 21 juin, et le site a subi des améliorations substantielles d’infrastructure.

La semaine dernière, NBC News a cité des responsables américains affirmant que les agences de renseignement américaines estimaient que la Corée du Nord avait augmenté sa production d’armes nucléaires sur plusieurs sites secrets, ces derniers mois, et pourraient essayer de les dissimuler lors de négociations nucléaires avec les Etats-Unis.

Dans un reportage vendredi, la chaîne d’information décrit comme les dernières évaluations des renseignements américains semblent totalement contredire les sentiments exprimés par le Président Donald Trump, qui a tweeté après un sommet sans précédent le 12 juin avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un, il semble que « la menace nord-coréenne n’existe plus ».

Première publication: 07.02.18, 08:25

Ynet Publié: 07/02/18, 08:25

Adaptation : Marc Brzustowski

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.