Kochavi : 10.000 miliciens pro-Iran entrent en Syrie

12
4383

Premier test pour Kochavi à la tête de Tsahal : 10 000 miliciens pro-iraniens se rassemblent en Syrie en provenance d’Irak

Ce sera la plus grande avancée militaire pro-iranienne en Syrie depuis l’intervention du Hezbollah en 2014 – et la réplique de Téhéran faisant suite aux avertissements d’Israël.

Les 10 000 soldats massés à la frontière irakienne appartiennent à la grande unité de mobilisation populaire irakienne (PMU), également connue sous le nom de milice Hashd Al-Shaabi, rapportent des sources militaires et du renseignement de DEBKAfile. Le commandant Qassem Soleimani, chef d’Al Qods, a ordonné à ces groupes de se tenir prêts. Leur commandant est l’un de ses adjoints, Mahdi al-Muhandis, un Irakien d’origine iranienne. Cette force irakienne attend du président Bachar Assad le feu vert pour traverser le nord de la Syrie.

Cela devrait être la réplique de Téhéran au “conseil” du Premier ministre Binyamin Netanyahu à l’Iran de “se dépêcher de sortir de Syrie” en prévision de l’action de Tsahal. Soleimani a réagi en «se dépêchant» de renforcer les forces iraniennes en Syrie, avant que le Major-Général Aviv Kochavi ne dispose de trois jours pour occuper son nouveau poste de chef d’état-major de Tsahal.

Nos sources soulignent que l’autorisation donnée à cette grande force de franchir la frontière et de se lier à l’armée du gouvernement syrien présenterait au général Kochavi son premier test majeur. Téhéran est impatient de savoir si Israël – ou les États-Unis – veut réellement mettre un terme à cet important renfort de troupes en les bombardant depuis les airs. Si les combattants du PMU ne sont pas arrêtés dès leur arrivée sur le sol syrien, les Iraniens auront gagné ce round et se sentiront en mesure d’augmenter en toute sécurité des forces jointes à ces 10 000 combattants du PMU en faisant traverser des milliers d’autres vers la Syrie.

  ,  ,  ,  , 

Adaptation : Marc Brzustowski

First test for IDF’s Kochavi: 10,000 pro-Iran troops massing to cross into Syria from Iraq

12 COMMENTS

  1. Il semble ,plus utile de flinguer les ressources de l’iran, en Iran, que de prioriser l’attaque des miliciens. l’iran est en difficulté économique, il faut le ruiner pour qu’il ne puisse plus acheter d’armement russe ou autre. localiser les plus grand stocks d’armes et de munitions pour les détruire en premier lieu (ce que fait déjà Tsahal). le tour des miliciens vient juste après. Ne leur donner aucun replis possible, mais surtout aucun moyen de se réarmer, les couper de leurs bases arrières, les isoler sous le froid puis le cagnard, sans eau ni vivres. (Nourrir 10 000 hommes doit être une épreuve pour eux) . Préparer une mur de feu et de plombs pour le moment où ils vont attaquer. Des vagues de 100 000 mini-drones pour les harceler, les tourmenter, les obliger à se faire repérer… les moyens ne manquent pas…
    Am Israel haï !

  2. Je suis certain que les choses sont plus compliquées que cela. Soit, le 1er Israélien fait une blague. Que Soleimani réagisse directement montre que les Iraniens sont attentifs aux paroles et actes de “l’entité sioniste” mais pas que la déclaration de Nathanyahou fut une erreur. L’entrée si rapide de ces 10.000 miliciens montre que tout était prêt et qu’il ne manquait plus qu’un prétexte à Téhéran. Que ce soit un premier test pour le général Kochavi n’est peut-être pas tout-à-fait exact. Des mouvements de Tsahal dépendent de l’accord du cabinet restreint du gouvernement et, si c’est important, de l’ensemble du gouvernement. Par contre que l’Iran avance ses pions maintenant peut avoir pour cause de mettre le nouveau chef d’état-major Kochavi sur le grill. Par ailleurs, il n’y a pas de raison que Kochavi change la stratégie d’Eisenkott de bombarder, affaiblir, empêcher de s’incruster à l’armée iranienne. Avec ces nouveaux 10.000 soldats-miliciens, les choses prennent une nouvelle tournure. Ne pas réagir rendra difficile de le faire avec 6 mois de retard. Cela ressemble à une accélération d’une étape préparatoire de guerre contre Israël. Attaquer,oui mais comment ? Ces troupes à côté de populations civiles syriennes feront de nombreuses victimes civiles collatérales en cas de bombardements. Pour réduire ces effets collatéraux, Tsahal devra frapper de beaucoup plus près avec des munitions moins destructrices, donc dangereux pour les avions et pilotes israéliens. Intervenir avec para-commandos est un vrai risque de trop nombreux morts dans les rangs de Tsahal, sans compter des condamnations tous azimuts dans toutes les instances internationales et un refroidissement russo-israélien et peut-être même avec Trump. La meilleure stratégie est de frapper par le ciel et la terre, être efficace en un temps court (donc de gros moyens), et avoir de la réussite (sinon ce sera un coup d’épée dans l’eau, une amélioration du moral de l’armée et du régime iraniens, un recul des relations d’Israël avec des régimes politiques qui se rapprochent actuellement d’Israël pour sa technologie). On a dit que Tsahal avait tous les scénarios possibles dans ses préparatifs. Si cette affirmation est exagérée comme je le crois, l’armée de terre devra s’adapter à un tel scénario à très court terme (dans le demi-mois par exemple) avec rapatriement ultra-rapide. Par ailleurs, le fait que Soleimani ne s’arrête pas, ne freine pas, n’est pas remis en cause dans sa stratégie fort chère en hommes, matériel et argent, me laisse penser que les ayatollah ne sont plus au gouvernail et que les durs nationalistes, les islamistes radicaux et les militaires derrière Soleimani sont libres ou plus libres de faire ce qu’ils croient bons, quelques prix qui pèseront sur l’économie, la population, les finances iraniennes. Cela pourrait signifier une entrée progressive en guerre irano-israélienne que Poutine laisse faire (alors qu’il pourrait étrangler par étapes, l’arrivée d’armes russes en Iran) et face à laquelle Trump sera incapable de réagir avec la puissance et la vitesse nécessaires. Mais certains stratèges pensent qu’il est préférable de vivre cette guerre maintenant que de la retarder et la laisser éclater dans 5 ou 10 ans, quand l’Iran aura dépassé le seuil militaire (de fabrication atomique). Bâtondepessah.

  3. Létermerde, si quelqu’un vient frapper à votre porte pour vous défoncer la gueule vous allez lui ouvrir et lui servir un thé avec des petits gâteaux? À mon humble avis se serait bien là le comportement de gauchistes qui accueillent les migrants musulmans qui viennent les égorger. Bravo!!!

  4. Solimerde. Ils n’ont pas été provoqués, mais bien avalé la pilule à chaque sortie des Habreux, ne serait-ce que pour démontrer la nullité du matériel militaire « sophistiqué soviétique » est bon pour la ferraille.

  5. C’est très grave.
    Bien sûr, la suprématie d’Israel est totale dans les airs.
    MAIS C’EST UNE GRAVE ERREUR ET UNE GRANDE ILLUSION QUE DE CROIRE QUE L’ON PEUT ARRETER DES DIVISIONS BLINDEES AU SOL AVEC SEULEMENT DES AVIONS.
    CE FUT LA GRAVE ERREUR DES AMERICAINS AU VIETNAM ET DES GENERAUX ISRAELIENS PENDANT LA DERNIERE GUERRE CONTRE LE HEZBOLLAH AU LIBAN
    CES AIRS DE MATAMORES DE NETANYAHOU POUR RIDICULISER UN ENNEMI FANATIQUE ET PUISSANT NE SONT NI SERIEUX NI INTELLIGENTS. Dr Claude Salama !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.