Knesset 22: Netanyahou et Gantz au coude-à-coude

1
1913

IsraElections: Netanyahou et Gantz au coude-à-coude après le dépouillement quasi final des voix

i24NEWS

Le bloc de centre-gauche compterait 56 sièges et le bloc de droite 55

Le parti Bleu Blanc Benny Gantz devance légèrement le Likoud avec 32 mandats contre 31 pour le parti de Benyamin Netanyahou, selon un décompte de 90,3% des votes dépouillés aux élections législatives de mardi, ont indiqué mercredi les médias israéliens.

Les partis des deux rivaux ne parviennent pas, avec leurs alliés respectifs, à franchir le seuil des 61 députés pour obtenir une majorité à la Knesset.

La Liste arabe unifiée obtiendrait 13 sièges, le Shas et Yisrael Beitenou 9, Judaïsme unifié de la Torah 8, Yamina 7, l’union Travailliste-Gesher 6 et l’Union démocratique 5.

Le bloc de centre-gauche compterait donc 56 sièges et le bloc centre-droit 55.

Résultats provisoires des élections nationales israéliennes pour la 22ème Knesset

Le taux de participation pour ces  élections nationales israéliennes à la 22ème Knesset a battu un nouveau record. 69,4% des 6,4 millions d’électeurs ont répondu à l’appel, selon la commission électorale.

Selon des résultats non-officiels fournies aux plus grandes chaines de télévision israéliennes par la commission électorale sur le base de 90% des suffrages exprimés, le parti de Benny Gantz (Kahol Lavan – Bleu et Blanc) disposerait d’un léger avantage sur le parti de Benjamin Netanyahou (Likoud). Les résultats définitifs sont attendus aujourd’hui dans la soirée…

Selon donc ces extrapolations des trois chaines de télés sur les sources de la commission électorale, le parti Bleu Blanc de Gantz obtiendrait 33 sièges contre 31 pour le Likoud dirigé par Netanyahou. La Liste arabe unifiée qui aurait obtenue 13 sièges serait la troisième plus grande faction politique en Israël et pourrait devenir le plus grand parti de l’opposition si nous nous dirigeons vers un gouvernement d’union national.

Le parti d’Avigdor Liberman (Israel Beitenou) jouera probablement le rôle du faiseur de roi puisqu’il devrait remporter 9 sièges soit presque le double par rapport à avril dernier. Le parti religieux séfarade du Shaas a également remporté 9 sièges et  le parti ashkénaze du Judaïsme unifié de la Torah 8.

Le parti de Ayelet Shaked qui rassemble la droite dure ( Yamina) est en train de décevoir avec seulement 7 sièges tandis que l’union des travaillistes et de Gesher sous la houlette d’Amir Perez fait 5 sièges tout comme l’Union démocratique d’Ehoud Barak  qui totalise pour le moment également 5 sièges.

Ni le bloc de centre-droit qui ne compte que 55 sièges ni celui de centre-gauche qui en compte 56 ne pourront donc former pour le moment un gouvernement. C’est dans ce contexte qu’hier soir, le Premier ministre Netanyahou a pris la parole à l’Expo de Tel Aviv (siège des élections du Likoud) appelant les israéliens à attendre les véritables résultats et s’abstenant de prononcer un discours de victoire. Il a plutôt énuméré ses propres réalisations de ces dernières années.

Netanyahou, dont la voix était enrouée, a ironiquement déclaré: «Je préfère perdre ma voix que de perdre le pays. »

Puis l’actuel Premier ministre a déclaré qu’il chercherait à former un nouveau gouvernement « sioniste » qui exclut les partis arabes: « Aujourd’hui, l’Etat d’Israël a besoin d’un gouvernement sioniste« , a lancé l’actuel premier ministre. « Il n’y aura pas et il ne peut pas y avoir de gouvernement qui s’appuie sur des partis arabes qui nient l’existence même d’Israël en tant qu’État juif et démocratique« .

Ensuite, Netanyahou a remercié sa famille, les membres du Likoud et les militants du parti avant d’évoquer les réalisations de ces dernières années: « Nous avons apporté une force défensive, une prospérité économique et une prospérité politique sans précédent dans l’histoire israélienne et  devons veiller à ce que ces réalisations, pour lesquelles nous avons tous travaillé dur, soient maintenues dans les années à venir. Dans un avenir proche, le «Deal of the Century» de mon ami Trump sera présenté, et la manière dont les négociations avec le président seront gérées, façonnera l’avenir de l’État d’Israël pendant des générations. Aujourd’hui Israël a besoin d’un gouvernement fort, stable et sioniste! Un gouvernement engagé  en tant qu’État-nation du peuple juif! « « .

Quant à Benny Gantz, le dirigeant du parti Bleu Blanc a déclaré dans la nuit à ses partisans réunis à Tel-Aviv: « Nous agirons pour former un large gouvernement d’union qui exprimera la volonté du peuple ….nous avons entamé les négociations et je parlerai avec tout le monde……..ce soir commence l’entreprise de réparation de la société israélienne ». Rappelons aussi que Gantz avait en matinée appelé à voter contre la « corruption » et « l’extrémisme » sans nommer directement Benjamin Netanyahou.

Tel-Avivre –

1 COMMENT

  1. il fallait enlever les deputes arabe qui denigrent israel, de la knessett.
    aujourd’hui ils prosperent.ils vont avoir des informations secretes en maétiere de defense. Elles ne resteront pas longtemps secretes pour les ennemis d(israel.
    dieu n’a pas ramené israel dans sa terre pour créer un etat laic.
    c’est de la folie de penser ainsi.
    comment tous les juifs ne sont_t_ils pas d’accord avec le sionnisme.
    comment ne réalisent_ils pas que la parole prophétique se realise pour eux ?????
    daniel nous dit que la force du peuple saint doit diminuer avant la venue du mashiah, c’est peut etre le debut, car la division engendre la faiblesse.
    diviser pour regner, slogan des dictatures.
    dieu nous garde,

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.