Officiel jordanien: nous n’endommagerons pas les liens de sécurité avec Israël pour les Palestiniens

Le haut responsable a déclaré à Israël Hayom: “Du point de vue des intérêts sécuritaires jordaniens, nous préférons une présence de Tsahal à l’ouest du royaume dans la vallée du Jourdain à toute autre alternative.”

Mercredi, le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le vice-Premier ministre Benny Gantz ont eu une autre discussion approfondie sur la question de l’application de la souveraineté israélienne en Judée-Samarie et dans la vallée du Jourdain. Le ministre des Affaires étrangères Gabi Ashkenazi (bleu et blanc) et le président de la Knesset Yariv Levin (Likud) étaient également présents.

L’ambassadeur américain en Israël, David Friedman, qui avait assisté à des réunions précédentes avec de hauts responsables israéliens, n’a pas assisté à la réunion de mercredi. L’approche américaine actuelle est que les dirigeants israéliens doivent s’entendre entre eux et une fois qu’ils le feront, les États-Unis soutiendront leur décision.

Entre-temps, la droite comme la gauche ont critiqué le plan “par étapes” du Premier ministre, rapporté pour la première fois mercredi par Israël Hayom. Le Conseil des communautés juives de Judée-Samarie (Yesha) a appelé Netanyahu à ne pas “se soumettre à la pression de la gauche et des Arabes, mais à prendre la mesure historique de la mise en œuvre de la souveraineté dans toute la Judée, la Samarie et la vallée du Jourdain comme vous l’aviez promis” aux citoyens israéliens lors des élections, sans gel [de la construction] et étapes et sans État palestinien qui compromettra l’intégrité de notre pays et compromettra l’avenir de l’entreprise d’implantation et la sécurité des citoyens israéliens. “

L’ancienne présidente du Meretz, Zahava Galon, a quant à elle, déclaré à propos de la proposition du Premier ministre : “Cela s’appelle l’apartheid via des tactiques de salami”.

Le député Bezalel Smotrich (Tkuma) a déclaré: “C’est un type de ballon d’essai que Netanyahu libère. Nous avons commencé en janvier avec l’application de la souveraineté et nous avons conclu avec un accord global qui conduira à la création d’un État palestinien, ici sur le dos du public israélien. “

Parmi les raisons pour lesquelles Netanyahu a formulé le plan de souveraineté progressive il s’agit de de tempérer la réponse jordanienne, et dans le cadre du plan, la vallée du Jourdain ne fera partie que de la deuxième étape. En effet, les responsables jordaniens se sont efforcés mercredi de réduire leur visibilité derrière les divisions inter-israéliennes sur l’initiative de souveraineté.

Un haut responsable d’Amman a déclaré à Israël Hayom : “Les guerres entre Juifs ne sont pas notre affaire, même si elles concernent le plan d’annexion et la manière de le mettre en œuvre. L’intérêt palestinien est évidemment important pour nous, mais ce qui est plus aigu, de notre point de vue, est l’intérêt national et sécuritaire de la Jordanie. Le lien idéologique entre la Cisjordanie et la Jordanie est indissociable, mais tout cadre qui maintiendra les Palestiniens en Cisjordanie et ne créera pas de lien géographique entre l’État palestinien indépendant et le Royaume hachémite – est acceptable pour nous.”

Selon le responsable jordanien, l’option du plan de souveraineté d’Israël mis en œuvre en plusieurs phases, tout en retardant l’application de la souveraineté dans la vallée du Jourdain à des étapes ultérieures, pourrait être acceptable pour les Jordaniens car une telle mesure réduirait la pression à l’intérieur de la Jordanie à laquelle le roi Abdallah II fait face.

“Notre position sur la question de la vallée du Jourdain est connue : nous pensons qu’elle est censée faire partie du futur État palestinien. Avec cela, nous n’accepterons pas la présence d’une force militaire internationale à la frontière occidentale de la Jordanie et nous n’accepterons certainement pas la présence d’une force militaire palestinienne chargée de protéger la frontière occidentale du royaume. C’est aussi la raison de notre objection par le passé à l’initiative diplomatique menée par [l’ancien secrétaire d’État américain] John Kerry sous l’administration Obama, qui voulait transférer la majeure partie de la vallée du Jourdain aux Palestiniens, et a proposé des outils technologiques variés et étranges pour préserver les intérêts de sécurité de la Jordanie et d’Israël “, a déclaré le responsable.

“Israël s’est également catégoriquement opposé à cette initiative. Du point de vue des intérêts sécuritaires jordaniens, nous préférons une présence de Tsahal à l’ouest du royaume dans la vallée du Jourdain à toute autre alternative. Contrairement aux mauvaises relations diplomatiques avec Israël – les relations de sécurité sont excellentes. “Nous n’avons aucun intérêt ni aucune intention de nuire à nos relations de sécurité avec Israël au nom des Palestiniens”, a-t-il déclaré.

Le responsable a également déclaré que les responsables de l’Autorité palestinienne à Ramallah étaient déçus par les positions officieuses des pays arabes sur la question de la souveraineté israélienne.

Personne ne demande pourquoi la Ligue arabe ne se réunit pas, malgré les lamentations des Palestiniens sur l’intention d’Israël de mettre en œuvre le plan d’annexion“, a-t-il dit.

“Les Palestiniens savent aussi que les pays arabes ont leurs propres problèmes internes. Chaque pays a ses propres problèmes internes. Je ne vois aucun dirigeant arabe ruiner les relations avec l’administration Trump pour les Palestiniens. La position arabe traditionnelle sur la question palestinienne est claire et connue – mais à côté de cette position, qui envisage une solution à deux États, chaque pays arabe a ses propres intérêts diplomatiques, nationaux et de sécurité. “

israelhayom.com

Adaptation : Marc Brzustowski

4 Commentaires

  1. @ Damran ” les dégénérés de l’ UE la FRANCE en tête avec ce “garçon” ( le président MACRON )… comme l’a nommé M GOLDNADEL sur une chaîne d’infos !!!

  2. Bon, il va falloir que le roitelet soit un peu plus cohérent.
    Un matin, l’un de ses ministres déclare que si Israël étendait sa souveraineté, ce serait la fin du monde en raison de guerres, d’instabilités, d’émeutes, ainsi que la fin du traité de paix.
    Aujourd’hui, nous apprenons par un officiel jordanien, que la Jordanie se contrefiche des palestiRIENS auxquels elle préfère sa sécurité garantie par Israël.
    Seuls les dégénérés de l’UE, France en tête, continuent à s’agiter, menacer et faire des déclarations complètement débiles auxquelles l’Allemagne ne souscrit pas.
    Restent les valises d’argent prêtes à se déverser sur les mendiants sans dignité qui passent leur temps à pleurnicher, accuser, calomnier Israël, et à refuser tout dialogue de paix….

  3. LA JUDEE SAMARIE TOUTE LA JUDEE SAMARIE RIEN QUE LA JUDEE SAMARIE
    LES HABITANTS ARABES SE VERRONT DÉLIVRÉ UNE CARTE DE SÉJOUR ET D’ACTIVITÉS POUR UNE PÉRIODE DE 10 ANS RENOUVELABLE
    DANS LA MESURE OU CES CONDITIONS NE SASTIFAIT PAS LEURS PRÉTENTIONS LA SOLUTION D’IMMIGRATION À QUELQUES KILOMÈTRES PLUS LOIN CHEZ LEURS FRÈRES ARABES DE JORDANIE EST POSSIBLE
    LA VALLÉE DU JORDAIN EST VITALE POUR LE FUTUR DE L’ÉTAT D’ISRAËL

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.