Yosef Kirma, un garde-frontière de 29 ans, tué pendant l’attaque, était membre de l’unité d’élite de reconnaissance de la police de Jérusalem. Il a été mortellement blessé alors qu’il tentait d’arrêter le terroriste alors qu’il tirait contre les policiers stationnés sur la colline des munitions, a annoncé la police.

« Il a poursuivi vaillamment le terroriste afin de le neutraliser et de l’empêcher de blesser des passants innocents », a déclaré la police dans un communiqué.

Kirma, résidait à Mevasseret Zion, dans la banlieue de Jérusalem Il a été enterré dans la section de la police du cimetière militaire du mont Herzl dimanche. Il laisse derrière lui sa femme, qu’il a épousée il y a cinq mois, ses parents et deux frères. Il a été promu à titre posthume au grade de premier sergent.

Kirma avait déjà été décoré après avoir contribué à stopper une attaque terroriste en décembre 2015.

Levana Malihi, âgée de 60 ans, mère de trois enfants et grand-mère de six petits-enfants, était une employée retraitée de la Knesset qui habitait Jérusalem.

Malihi a travaillé à la Knesset pendant plus de 30 ans avant sa retraite en 2010, a déclaré dans un communiqué le porte-parole du parlement. « Les anciens employés se rappellent d’une femme très chaleureuse, aimée de tous, dévouée, attentionnée et modeste », a-t-il déclaré.

Son neveu Harel a déclaré aux journalistes que la famille avait demandé de l’intimité dans ces moments difficiles.

« La famille est dans le deuil et la douleur, et essaie encore de gérer ces nouvelles amères », a-t-il déclaré.

Malihi a été enterrée dimanche au cimetière Har Hamenuhot de Jérusalem.

ynet

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.