Technicians carry out a diagnostic test for coronavirus in a lab at Leumit Health Care Services branch in Or Yehuda, on March 19, 2020. Photo by Flash90 *** Local Caption *** åéøåñ ÷åøåðä îòáãä áãé÷åú áåã÷éí ãâéîåú ÷åôú çåìéí ìàåîéú àåø éäåãä

Un nouveau vaccin contre le coronavirus testé sur des rongeurs en Israël

Le directeur de l’institut a déclaré au Premier ministre Benjamin Netanyahu que le vaccin était en cours de préparation pour être testé sur des animaux.

Des chercheurs du MIGAL travaillent vigoureusement pour trouver un nouveau vaccin contre le coronavirus (crédit photo: LIOR JOURNO)
Des chercheurs du MIGAL travaillent vigoureusement pour trouver un nouveau vaccin contre le coronavirus (crédit photo: LIOR JOURNO)
L’Institut israélien de recherche biologique (IIBR) a commencé à tester un prototype de vaccin contre le COVID-19 sur des rongeurs dans son laboratoire de défense biochimique, a déclaré mardi à Reuters une source.

Le 1er février, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a ordonné à l’IIBR, dans la région rurale de Ness Ziona, de se joindre à la lutte contre la pandémie de coronavirus, ce qui a facilité la levée partielle de ses normes militaires de confidentialité, en coopérant avec des scientifiques civils et des entreprises privées.

Dans un communiqué, le bureau de Netanyahu a déclaré que le directeur de l’IIBR, Shmuel Shapira, l’avait informé de « progrès significatifs » dans la conception d’un prototype de vaccin et que l’institut « prépare actuellement un modèle pour commencer un essai sur les animaux ».
Une source proche des activités de l’IIBR a déclaré à Reuters que des essais étaient déjà en cours sur des rongeurs. La source a refusé d’identifier le type de rongeur.
Dans de rares commentaires publics, le directeur de l’innovation de l’IIBR, Eran Zahavy, a déclaré, la semaine dernière, que l’institut s’était entièrement concentré sur le nouveau coronavirus, avec trois groupes essayant de développer un vaccin contre la maladie COVID-19 qu’il provoque, et d’autres recherchant des traitements potentiels.
« Nous essayons autant que possible de collaborer et d’avoir d’autres idées échangées avec d’autres personnes », a-t-il déclaré lors de la conférence en ligne de langue anglaise organisée la semaine dernière par Jerusalem Venture Partners.
« Mais les installations du laboratoire sont très encombrées et très fréquentées et très dangereuses, donc nos démarches doivent être très lentes et très prudentes. »

Zahavy a décrit l’organisation d’un sujet de test animal comme «un très grand défi» parce que «cette maladie n’affecte pas les animaux».

Shapiro a ajouté que de nombreuses expériences réussies sur des animaux ne réussissent pas toujours lorsqu’elles sont testées sur des sujets humains.

« Il ne suffit pas seulement de détecter des anticorps neutralisants chez l’animal. On veut  vraiment les voir tomber malades et s’améliorer grâce à ce vaccin », a-t-il déclaré.
L’IIBR a un « animal unique » pour de tels tests, a-t-il dit, ainsi qu’une « technologie absolument exceptionnelle pour détecter les animaux – même s’ils ne sont pas vraiment malades – pour les suivre et voir évoluer leur interaction avec la maladie ». Il n’a pas commenté plus avant.
L’IIBR participe également à la collecte de plasma auprès de personnes qui se sont remises d’une infection par le nouveau coronavirus, dans l’espoir que cela puisse aider à la recherche.
Le ministre israélien de la Défense, Naftali Bennett, a déclaré que l’IIBR échantillonnait plusieurs kits de test COVID-19 proposés avant que le pays ne les commande en masse.

D’autres recherches prometteuses sur les vaccins par des scientifiques israéliens comprennent plusieurs projets d’urgence dans les laboratoires de l’ Institut technologique Technion-Israël de Haïfa, ainsi que le MIGAL – Galilee Research Institute à Kiryat Shmona.

Plusieurs laboratoires à l’étranger travaillent également dur pour trouver un vaccin, dont : CanSino Biologics en Chine; Moderna et INOVIO Pharmaceuticals aux États-Unis; et CureVac et BioNTech en Allemagne.

Eytan Halon a contribué à ce reportage.

Adaptation : Marc Brzustowski

4 Commentaires

  1. TU VOIS PAS LE COUP!!!
    ISRAEL SORT LE PREMIER AU MONDE LE VACCIN, ET LES AYATOLLAHS SERONT OBLIGES DE VENIR NOUS LE MENDIER A GENOUX ;-))))))))

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.