Israël : Scandale sexuel dans la nomination des Juges

1
842

Le tribunal ordonne la mise en résidence surveillée d’Effie Naveh, principal suspect dans le scandale sexuel lié à la nomination des juges

 

Effie Naveh, responsable du barreau israélien, a été arrêté mardi matin, le 16 janvier, en tant que principal suspect dans l’affaire des nominations à la magistrature. Un tribunal d’instance de Tel-Aviv l’a ensuite relâché après sept jours de détention à domicile et l’a empêché d’entrer dans les locaux de l’Association pendant un mois. Les deux autres suspects ont également été libérés après l’interrogatoire : un juge qui a été suspendu dans l’intervalle et un avocat, deux femmes. Le procureur de la police a indiqué à la cour que l’enquête en était encore à ses débuts et que plusieurs autres personnes pourraient s’attendre à être convoquées pour interrogatoire. Le procureur général s’est quant à lui retiré de l’affaire en raison de son amitié avec le principal suspect.

DEBKAfile a rapporté mardi : la police israélienne a publié mardi les premiers détails d’une importante enquête sur des pratiques de corruption présumée dans la nomination de juges. L’affaire a été mise sous séquestre pendant deux semaines. La police a arrêté Effie Naveh, le principal suspect dans l’enquête de la division Lahav 433 sur des allégations de corruption sexuelle lors de nominations à la magistrature. Elle a fait une descente dans les bureaux de l’Ordre des avocats et a fouillé des fichiers et des ordinateurs. Trois adjoints du président de l’association ont démissionné. Des personnalités ont été appelées à témoigner en qualité de membres du Comité des nominations à la magistrature. Parmi eux figuraient le ministre de la Justice, Ayelet Shaked, le ministre des Finances, Moshe Kahlon, et la présidente de la Haute Cour, Esther Hayut. La juge de la Haute Cour Hanan Meltzer (qui est également présidente du Comité central des élections), le juge Neil Handel, ont également été convoqués.

Les premiers détails divulgués par la police ont envoyé une onde de choc à l’ensemble du système judiciaire et ont mis sa crédibilité en péril, en tant que responsables du système chargé de l’application des lois. Même si ces personnalités ne sont peut-être pas directement impliquées dans des actes répréhensibles, elles sont accusées de ne pas avoir remarqué ce qui se passait depuis des années en dépit de rumeurs omniprésentes. L’enquête en cours et les éventuelles inculpations des coupables, au fur et à mesure de leur dévoilement et de leur publication paraissent menacer de provoquer des retombées profondes dans la politique nationale, qui est déjà secouée par les perturbations qui ont précédé les élections générales du 9 avril.

   ,  , 

Adaptation : Marc Brzustowski

Court orders house arrest for Effie Naveh, main suspect in judgeships-for-sex scandal

1 COMMENT

  1. Le plus important est la relation entre tout ce milieu judiciaire et les promoteurs
    La ,on pourra dévoiler aux citoyens ,ce qu est la corruption !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.