Les heurts arabes anti-israéliens provoquent une condamnation générale d’Israël.

La pression internationale augmente de jour en jour contre Israël sur le conflit de Jérusalem

Les États-Unis, l’Union européenne, les Nations Unies, le Canada, la Jordanie, la Turquie, le Qatar, l’Égypte, les Émirats arabes unis, Bahreïn et la Russie font partie de ceux qui ont condamné les violences qui ont eu lieu à Jérusalem. Le Canada et le Quatuor du Moyen-Orient  ‒ Nations Unies, États-Unis, Union européenne et Russie ‒ ont condamné aujourd’hui les violences qui ont eu lieu sur le mont du Temple à Jérusalem et ont appelé Israël à mettre fin aux projets d’expulsion des familles palestiniennes du quartier cheikh de Jarrah [le nom d’origine est Na’halât Itzhak].

L’UE et les États-Unis ont également publié une déclaration contre la violence et les expulsions en cours de Cheikh Jarrah, tout comme la Jordanie, la Turquie, le Qatar, l’Égypte, les Émirats arabes unis et Bahreïn. Certains pays européens, ainsi que l’Afrique du Sud, se sont également prononcés. Le ministre canadien des Affaires étrangères, Marc Garneau, a déclaré: «Nous appelons à la réduction immédiate des tensions et à ce que toutes les parties évitent toute action unilatérale». «Le Canada est attaché à l’objectif d’une paix globale, juste et durable au Moyen-Orient, y compris la création d’un État palestinien qui vit côte à côte en paix et en sécurité avec Israël», a déclaré Garneau dans un communiqué publié samedi. En tant qu’ami proche et allié d’Israël, le Canada est profondément préoccupé par le fait que les récentes décisions sur les « colonies », les démolitions et les expulsions, y compris à Sheikh Jarrah, nuiraient aux moyens de subsistance et compromettraient les perspectives d’une solution à deux États fondée sur le respect mutuel des droits de la personne et le droit international de toutes les parties», a-t-il déclaré. Le Canada s’est prononcé après que plus de 200 Palestiniens ont été blessés dans la répression des troubles dans et autour de la vieille ville de Jérusalem. Plus d’une douzaine de policiers israéliens ont également été blessés. Les tensions se sont intensifiées lorsque des milliers de fidèles musulmans ont afflué vers le Mont du Temple, pour y prier lors de la nuit sainte de l’Islam de Laylat al-Qadr (Nuit du pouvoir).

La ville est en état d’alerte et de nouvelles violences sont attendues dimanche soir alors que les Israéliens célèbrent la Journée de Jérusalem [Yom Yéroushalayim], qui commémore le jour où les Forces de Défense Israéliennes (FDI) ont libéré, pendant la guerre des Six jours, la partie orientale de la ville occupée par la Jordanie depuis la guerre d’invasion arabe en 1948. Les facteurs incitant à la violence incluent d’éventuels plans israéliens d’expulsion de quatre familles palestiniennes du quartier de Sheikh Jarrah après que deux décisions du tribunal d’instance ont confirmé les revendications juives sur la propriété. L’affaire est maintenant devant la Haute Cour de justice [Bagatz].

Le ministère russe des Affaires étrangères a, lui aussi, condamné les violentes attaques contre tous les civils et a appelé à la retenue. «L’expropriation des terres et des propriétés qui s’y trouvent, ainsi que la création de « colonies » par Israël dans les « territoires palestiniens occupés », y compris Jérusalem-Est, n’ont aucune force légale», a déclaré le ministère. «De telles actions sont une « violation du droit international » et empêchent la réalisation d’un règlement pacifique basé sur la création de « deux États à l’intérieur des frontières de 1967 » – la Palestine et Israël – coexistant dans la paix et la sécurité», a-t-il ajouté.

Le Quatuor a également publié une déclaration commune. «Les envoyés expriment leur profonde inquiétude face aux affrontements quotidiens et à la violence à Jérusalem-Est, en particulier les affrontements de la nuit dernière entre les Palestiniens et les forces de sécurité israéliennes à Haram Al-Sharif / Mont du Temple», a déclaré le Quatuor. «Nous sommes alarmés par les déclarations provocantes de certains groupes politiques, ainsi que par les tirs de roquettes et la reprise de ballons incendiaires de Gaza vers Israël, et les attaques contre les terres agricoles palestiniennes en « Cisjordanie »», a-t-il ajouté.

JForum ‒ Infos Israel-news

2 Commentaires

  1. il est vrai qu’Israel a ete cree par consentement mondiale, il est vrai que le monde n’aime pas beaucoup les juifs et cela les gene considerablement . par contre quand ils ont besoin d’israel ,ils frappent a la porte et sont contents de recevoir, qui des appareils medicaux , qui des idees pour ameliorer le train train journalier ,qui afin pouvoir moderniser son moyen age habituel, qui des ameliorations de leurs voitures, ils n’ont pas le droit de donner des lecons a Israel .lui qui possede un gouvernement , un tribunal ,il possede toutes les institutions necessaires alors ca SUFFIT de venir a chaque fois qu’il est attaque et lui dire arretez, arretez, c’est au attaquants qu’il faudrait le dire. Et quel toupet on demande a israel de constituer un pays voisin avec ceux qui veulent le detruire . le monde est si peu intelligent, de comprendre que la creation d’un etat constitue de barbares a cote d’israel signifirait de constants combats pour le detruire alors
    que veut le monde nous les juifs nous avons assez souffert

  2. Israël est un état souverain et n’a pas de comptes à rendre à des pays étrangers. Est-ce que ces pays interviennent quand en francaouie des policiers sont massacrés par les arabes ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.