Israël frappe Al-Kiswah et l’aéroport de Damas

2
6285

Dôme de fer abat un missile syrien tiré sur le Mont Hermon, lors de la première visite du chef des FDI dans le nord du pays

Voir : la suite et l’ampleur des frappes en Syrie, au 21/01 : La plus vaste opération en Syrie lancée par Israël contre les ressources de Soleimani

Le front nord a explosé dimanche 20 janvier lors de la première visite du lieutenant général Aviv Kochavi en tant que chef d’état-major de TsahalUn missile syrien a été intercepté par Dôme de Fer au nord du Golan après l’attaque israélienne contre l’aéroport de Damas et la base d’Al Kiswah. Des sources russes ont affirmé que l’attaque visait l’aéroport international de Damas et qu’elle a été effectuée par quatre avions israéliens.

Le centre de contrôle de la défense nationale russe a déclaré que l’attaque ciblait aussi un aéroport situé au sud-est de Damas (Al Kiswah), a rapporté l’agence de presse RIA. Il n’y a pas eu de victimes et l’aéroport n’a pas été endommagé lors de l’attaque, a déclaré le centre, selon RIA.

Le journal Al Quds Al Arabi a rapporté vendredi que la Russie avait fait part à Israël de son intention de rénover l’aéroport international de Damas et avait mis en garde le gouvernement israélien contre des cibles ciblées, supposées être des dépôts d’armes iraniens, à proximité de l’aéroport. Selon le reportage, les attaques de l’armée de l’air israélienne empêchent diverses compagnies aériennes russes de reprendre leurs opérations dans la région.

Des sources militaires syriennes ont déclaré que leurs défenses anti-aériennes avaient abattu 7 missiles israéliens. Les randonneurs sur les pistes de ski Hermon au nord du Golan ont vu des missiles voler au-dessus de leur tête – le missile syrien et le missile de la batterie de défense anti-aérienne Dôme de Fer en action.

SANA allègue maintenant que l’attaque israélienne a frappé l’aéroport de Damas

Dans un second bulletin, l’agence de presse syrienne SANA a déclaré que les défenses anti-aériennes syriennes “étaient confrontées à l’agression israélienne visant l’aéroport international de Damas“. La même source militaire syrienne a déclaré que les défenses anti-aériennes syriennes auraient intercepté les missiles dirigés contre l’aéroport. D’autres sources signalent que les entrepôts du Hezbollah ont de nouveau été pris pour cibles pour la deuxième fois en peu de temps. Sources militaires de DEBKAfile : Les avions de transport de l’armée de l’air syrienne ont également effectué dimanche leur premier vol depuis de nombreuses années entre Damas et Téhéran.

SANA now alleges Israeli attack on Damascus airport

ISRAËL FRAPPE LA SYRIE LORS D’UNE RARE ATTAQUE DE JOUR, LA SYRIE TIRE SUR LE GOLAN

“Une source militaire a déclaré que nos défenses antiaériennes auraient repoussé avec succès une attaque aérienne israélienne visant le sud du pays et empêché celle-ci d’atteindre aucun de ses objectifs”, a déclaré un média syrien.

P.S JForum : Dans deux jours maximum, on devrait avoir les images satellites qui démontreront l’inefficacité de la propagande syrienne, à l’image de ses missiles anti-aériens. Par contre, les ripostes contre les cibles civiles (cette fois sur le Mont Hermon, où skient les vacanciers) sont de plus en plus fréquentes… 

 

Un avion de chasse F-15 de l'armée de l'air israélienne vole lors d'une exposition dans le cadre d'une cérémonie de remise des diplômes

Un avion de chasse F-15 de l’armée de l’air israélienne survole une exposition dans le cadre de la cérémonie de remise des diplômes aux pilotes de l’armée de l’air à la base aérienne de Hatzerim, dans le sud d’Israël. (crédit photo: AMIR COHEN / REUTERS)

Le système de défense antimissile israélien Dôme de Fer a intercepté un projectile lancé depuis la Syrie après que Damas a accusé Jérusalem d’avoir mené dimanche une attaque de jour contre le sud du pays, dans la ville d’Al-Kiswah, au sud de la capitale, et sur l’aéroport de Damas, cibles qui ont toutes deux été touchées par des attaques israéliennes, il y a peu.

Des images de la station de ski populaire du Mont Hermon, en Israël, -où de nombreux touristes profitaient de la colline enneigée-, montent deux traces tirées des missiles Dôme de Fer, tandis que des cris d’enfants étaient entendus dans une vidéo de la scène.

L’interception est survenue peu après que le régime syrien a accusé Israël de mener des frappes aériennes dans le sud du pays, déclenchant des défenses anti-aériennes qui en auraient intercepté plusieurs (selon la propagande d’Etat syrienne).

Un porte-parole de l’armée a déclaré qu’il n’était pas évident de savoir si le projectile était une attaque de représailles ou un missile de défense aérienne syrien ayant manqué sa cible et se dirigeant de façon erratique vers une zone peuplée, comme cela s’est déjà produit plusieurs fois, y compris le jour de Noël.

L’année dernière, l’armée israélienne a déclaré que les milices pro-iraniennes avaient utilisé des bases situées près d’al-Kiswah. Un dépôt d’armes iranien à l’aéroport a été visé par une frappe aérienne il y a une semaine et demie, a déclaré Israël.

“Une source militaire a déclaré que nos défenses antiaériennes avaient réussi à enrayer une attaque aérienne israélienne visant la région sud et l’empêchant d’atteindre aucun de ses objectifs”, lit-on dans un rapport de l’agence de presse officielle SANA.

Al-Manar, le réseau de presse du Hezbollah, a annoncé que l’attaque visait à nouveau l’aéroport de Damas mais n’a donné aucun détail supplémentaire. Des partisans du régime syrien ont déclaré qu’un total de neuf missiles israéliens avaient soit été interceptés par [, soit, au contraire, auraient traversé] les défenses anti-aériennes du régime.

Embedded video

شبكة قدس الإخبارية

@qudsn

طائرات الاحتلال دون طيار تحلق في أجواء جنوب اليوم.

See شبكة قدس الإخبارية’s other Tweets

Il n’y a pas eu de commentaire sur les frappes israéliennes de la part d’Israël  qui parle rarement d’opérations présumées de l’armée de l’air israélienne sur le front nord, mais des responsables israéliens ont à maintes reprises exprimé leurs préoccupations sur la présence de l’Iran en Syrie et sur la contrebande d’armes sophistiquées au Hezbollah de Téhéran au Liban via la Syrie. soulignant que les deux sont des lignes rouges pour l’État juif.

Avec la présence des forces iraniennes et du Hezbollah, le front nord d’Israël est devenu la priorité numéro un de l’armée israélienne, l’ancien chef d’état-major de l’armée israélienne, le lieutenant général. (Rés.) Gadi Eisenkot admettant qu’Israël a mené des centaines de frappes contre des cibles iraniennes en Syrie.

Israël “a fonctionné sous un certain seuil jusqu’à il y a deux ans et demi”, lorsqu’il a obtenu le “consentement unanime” du gouvernement pour modifier les règles du jeu et a largué quelque 2 000 missiles contre des cibles iraniennes et du Hezbollah en 2018 seulement.

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a déclaré la semaine dernière qu’Israël avait lancé des raids aériens sur des armes iraniennes près de l’aéroport de Damas le 13 janvier et que la Russie avait mis en garde Israël contre de nouvelles frappes près de l’aéroport. La Syrie est donc en alerte pour tenter de faire face à d’éventuelles frappes aériennes.

Les défenses anti-aériennes ont été alertées dimanche alors qu’un vol Mahan Air de Téhéran à Damas était sur le point de se rendre à Damas. À 13h30, l’avion a fait demi-tour et s’est éloigné de la ville. Un transporteur de fret syrien L-76 de Téhéran était également en route vers Damas dimanche matin. Ces types de vols sont jugés suspects depuis la dernière année, alors que l’Iran aurait livré des armes à la Syrie et au Hezbollah en utilisant différentes compagnies aériennes civiles comme couverture.

Néanmoins, les frappes de jour menées par Israël contre des cibles dans ce pays déchiré par la guerre sont extrêmement rares dans la mesure où l’IAF est active la nuit (brouillage radar).
La frappe présumée israélienne semble être la première attaque majeure menée par les forces de défense israéliennes depuis que le lieutenant général Aviv Kohavi a pris ses fonctions de chef d’état-major la semaine dernière. Kohavi était en visite au commandement nord de l’armée israélienne au moment de la supposée frappe israélienne.

Un peu plus tôt dimanche, SANA a annoncé l’explosion d’une bombe près d’une autoroute située au sud de la capitale syrienne, Damas, où sonty situés des bâtiments de l’armée. Selon le rapport, un attaquant a été arrêté et il y a eu plusieurs morts.

PAR ANNA AHRONHEIM, SETH J. FRANTZMAN
 20 JANVIER 2019 13H21
Adaptation : Marc Brzustowski

2 COMMENTS

  1. Tu as tout compris, mon cher ami , Élie …
    J’aime vivre en Eretz Israël et qu’un ” francais” m’explique tout …..
    KOL AKAVOD et hag Sameah Tou bichvat !

  2. En fait, tout ce tintamarre pour empecher qu’un airbus iranien atterisse à Damas-AIRPORT. Il est retourné effectivement.
    Ensuite le tintamarre est devenu cauchemar après qu’un tir de missile syrien ait été volontairement lancé vers la station hivernale du Mont Hermon, avec près de 5000 touristes sur la neige et le remonte pente…
    S’ils cherchent des prétextes pour tuer du juif civil, Ysraël cherche du prétexte pour détruire de l’armement… Et c’est là la raison pour laquelle, à cette heure de la nuit, suite à ce missile syrien, un très beau feu d’artifice a été organisé sur certains lieux iraniens en Syrie. De nombreux depots d’armes pointues , dont un gros en souterain sont en train de se consumer.
    Quand l’Iran en aura marre de dilapider des montagnes de dollars de materiel destructif qui finit en métal tordu et rouillé, et que sa population calculera ce dont elle est privée, elle renversera, peut-être, ces voyous enturbanés et leurs gardiens de prisons sadiques…
    .
    Ps. Il n’y a rien que les défenses iranosyriennes puissent faire pour empêcher les opérations ysraeliennes. Tout est sous contrôle, et toutes les déclarations de réussite sont du même calibre que celles qui annonçaient la victoire des armées arabes à l’aube du sixième jour de la guerre des 6 Jours.
    Ou de la fin de la guerre la plus infâme des annales de la guerre, celle du Kippour.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.