Israël/Coronavirus: 4.406 nouveaux cas en 24h, un taux de positivité de 6,4% (ministère)

i24NEWS dernière modification 17 février 2021, 13:03

Illustration - Des paramédicaux du Magen David Adom à l'hôpital Ziv de Tsafed, le 4 février 2021.
David Cohen/Flash90Illustration – Des paramédicaux du Magen David Adom à l’hôpital Ziv de Tsafed, le 4 février 2021.

4.406 nouveaux cas de contamination au Covid-19 ont été enregistrés mardi en 24h en Israël, selon le dernier bilan du ministère de la Santé, qui a par ailleurs précisé que 71.367 tests de dépistage avaient été réalisés, soit un taux de positivité de 6,4%.

L’Etat hébreu dénombre 53.048 cas actifs de la maladie et 981 patients se trouvent dans un état grave.

A ce jour, 5.463 Israéliens sont décédés des suites de la maladie.

Depuis la mi-décembre, et à la faveur d’un accord avec le géant Pfizer sur le partage de ses données médicales, Israël a vacciné 4.082.201 citoyens avec la première dose et 2.704.766 avec les deux doses.

La publication de ces chiffres intervient alors que le ministre de la Santé Yuli Edelstein veut promouvoir une législation visant à réduire le nombre de personnes non-vaccinées dans les lieux de travail exposés au public.

Ce texte de loi n’autoriserait l’entrée dans les entreprises qu’aux travailleurs vaccinés, qui se sont rétablis du coronavirus ou qui ont été testés négatifs.

De même, le ministère des Transports pourrait interdire les vols non-essentiels à ceux qui n’ont pas été vaccinés – sauf s’ils ont une autorisation spéciale, rapporte Channel 12.

https://www.i24news.tv/fr/actu/israel/1613548256-israel-coronavirus-nouveaux-cas-en-24h-un-taux-de-positivite-de-ministere

Une femme reçoit le vaccin contre le coronavirus à Jaffa mardi ( Photo: AFP )

Le ministère de la Santé a déjà rédigé une législation qui « limiterait significativement » la présence d’enseignants non vaccinés sur leurs lieux de travail, dans un effort apparent de promotion de la vaccination contre le coronavirus.

Le gouvernement a fait pression pour un projet de loi qui obligerait les membres des professions «essentielles» à recevoir le vaccin ou à fournir un test de coronavirus négatif avant d’être autorisés à entrer dans certains locaux et à interagir avec le public. Les fonctionnaires, cependant, se sont heurtés à de nombreux obstacles dans une tentative de rédiger la législation en raison de difficultés juridiques.

https://www.ynetnews.com/article/Hk11QoS511u

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.