Islamisme et l’ONG No Border

1
356

C’est le 28 juillet dernier que le quotidien italien Libero a publié une vidéo et des photos où l’on voit le djihadiste tunisien Mohamed Lahouaiej-Bouhlel à Vintimille le 4 octobre 2015 dans une manifestation des militants du groupe gaucho-immigrationniste No Border. En cela le musulman Lahouaiej-Bouhlel ne faisait qu’appliquer les consignes du guide du djihadiste européen Comment survivre en Occident, le guide du moudjahid, comme il le faisait aussi en menant une vie dissolue et en se tenant loin des mosquées, ce qui a fait dire aux médias politiquement corrects après le massacre de la Promenade des Anglais qu’il s’agissait d’un déséquilibré qui se serait prétendument converti subitement à l’islam radical.

En ce qui concerne l’alliance avec les collabos gauchistes de la cinquième colonne européenne de l’Etat islamique et autres mouvances islamistes, ce guide du moudjahid, décrit et cité dans l’hebdomadaire Minute de cette semaine, explique aux soldats d’Allah : « Les musulmans doivent contre-manifester avec les groupes antifascistes. […] C’est ainsi que commencera le djihad en Europe. »

Dans la manifestation de solidarité avec les « réfugiés » de quelques centaines de No Border, demandeurs d’asile et immigrés à Vintimille, on peut voir le massacreur de Nice tout près du micro qui applaudit très fort à chaque intervention. Ou alors, si ce n’est pas lui, comme l’écrit Libero, c’est son clone parfait. Vintimille est une ville de 55 000 habitants à la frontière franco-italienne où s’accumulent dans des campements sauvages les immigrants en situation irrégulière qui voudraient passer en France. « A Vintimille, la crainte d’un Calais bis », titrait Le Figaro le 1er août.

On savait déjà que Mohamed Lahouaiej-Bouhlel faisait la navette avec l’Italie où il avait été contrôlé pour la dernière fois en août 2015 à Vintimille. Un de ses complices présumés, Chokri Chafroud, un Tunisien de 37 ans, a quant à lui passé plusieurs années en Italie et aurait été vu dans la région des Pouilles quelques semaines seulement avant l’attaque terroriste de Nice d’après le journal Il Messaggero. Quant à Enkeledja Z., la compagne de l’Albanais Artane H. suspecté d’avoir fourni le pistolet au terroriste Lahouaiej-Bouhlel, elle aurait, toujours d’après Il Messaggero, été contrôlée par la police en automne 2015 à Vintimille alors qu’elle transportait dans un camion neuf personnes sans permis de séjour, dont trois Syriens et trois Erythréens.

Olivier Bault Présent

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.