Ils ont traqué les nazis durant toute leur vie : Beate et Serge Klarsfeld viennent à Toulouse

Beate et Serge Klarsfeld, défenseurs de la cause des déportés juifs en France, seront à Toulouse les jeudi 21 et vendredi 22 octobre 2021. Deux événements marqueront leur venue.

La lutte sans relâche contre l’antisémitisme et la défense de la cause des déportés juifs en France sont les combats de tous les instants menés par Beate et Serge Klarsfeld. Le couple sera à Toulouse, jeudi 21 et vendredi 22 octobre 2021.

Ouverture de leur exposition

C’est le Conseil Départemental de Haute-Garonne qui les accueillera. Ils viennent pour inaugurer leur exposition « Beate et Serge Klarsfeld, les combats de la mémoire« . Elle a été conçue par le Mémorial de la Shoah et présentée à Paris en 2017 et 2018.

« Elle restitue une décennie de combats portés par le couple Klarsfeld, entre 1968 et 1978, depuis l’acte fondateur de la gifle ou de la tribune, jusqu’au verdict du procès de Cologne du 11 février 1980″ indique le Département.

L’exposition sera ouverte au public du 22 octobre 2021 au 8 mai 2022, au Musée départemental de la Résistance et de la Déportation, à Toulouse.

L’exposition réunit des panneaux retraçant les grandes étapes de la vie du couple Klarsfeld, des photographies d’archives ou encore des objets originaux. Elle mettra aussi en lumière les victimes des persécutions antisémites en Haute-Garonne, les mécanismes de répression qui organisèrent la Shoah, mais aussi ceux qui luttèrent contre le nazisme et la collaboration de Vichy. Conseil Départemental de Haute-Garonne

Un grand panneau de quatre mètres présentera « une partie des 168 enfants juifs déportés de la Haute-Garonne ». Trois films seront aussi présentés au cours de cette exposition : « Le combat d’une femme » (1973), « Beate et Serge Klarsfeld, Les combattants de la mémoire, 1968-1978 », et la conférence de presse de Beate Klarsfeld, diffusée dans le Journal télévisé de 20 heures (1972).

Inauguration du Mémorial du camp de Noé

L’autre temps fort de la visite du couple Klarsfeld sera l’inauguration du Mémorial du camp de Noé, prévue le vendredi 22 octobre. Max Cazarré, le maire, Cécile Lenglet, sous-préfète de Muret, Salomon Attia, secrétaire général du CRIFF Midi-Pyrénées et Henri Farreny, de l’Amicale des anciens guérilleros espagnols, mais aussi Georges Méric, président du département de la Haute-Garonne, seront présents.

A l’heure où notre République est fragilisée par la montée des communautarismes, le repli identitaire, l’intolérance et la xénophobie, nous affirmons plus que jamais à leurs côtés notre engagement contre l’obscurantisme, l’intolérance, la haine ou le fanatisme. Le Musée départemental de la Résistance & de la Déportation renforce, à travers cette exposition, son devoir de transmission et sa mission pédagogique. Georges Méric Président du Conseil Départemental de Haute-Garonne

« C’est un honneur de recevoir Beate et Serge Klarsfeld », a apprécié l’élu départemental. C’est à 10h45 que l’inauguration du Mémorial de Noé aura lieu. Celui-ci est le fruit d’un important travail de mémoire entrepris depuis plus de 10 ans par le CRIF Midi-Pyrénées, l’Amicale des anciens Guerilleros espagnols en France, Les Fils des tués et Yad Vashem.

Serge et Beate Klarsfeld seront à Toulouse, les 21 et 22 octobre 2021. (©Klarsfeld Foundation)

Par Quentin Marais Publié le 20 Oct 21 à 14:16 Actu Toulouse

Né à Bucarest (Roumanie) Serge Klarsfeld a épousé Beate Auguste Künzel en 1963, une Berlinoise. Âgés aujourd’hui de 86 et 82 ans, ils travaillent sans relâche pour la mémoire de la Shoah.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.