ITSHAK SHALEV : “IL Y A UNE PLACE POUR NOUS SUR LE MONT DU TEMPLE”!

JULY 23 2020 par Pierre Lurçat et Itshak Shalev

 

Le début du mois de Av est l’occasion de réfléchir à un sujet essentiel – et trop souvent occulté de la vie publique en Israël, ou bien abordé uniquement sous un angle réducteur, purement halachique ou sécuritaire – celui du Temple. La question du Mont du Temple transcende en effet les clivages politiques et religieux.

A ceux qui en douteraient, rappelons que de nombreux rabbins en Israël continuent d’interdire la montée sur le Har Habayit, tandis que le combat en faveur des droits des fidèles Juifs est souvent mené par des Israéliens laïques.

Dans ce contexte, le témoignage de l’écrivain Itshak Shalev, publié la semaine dernière dans Makor Rishon, est édifiant.

Ce texte, qui date de 1976, a été publié par Arnon Segal dans la page qu’il consacre chaque semaine au Mont du Temple. Itshak Shalev était un écrivain et poète, né à Tibériade en 1918. Membre de l’Irgoun, il devient enseignant de Tanakh et fait partie de l’académie de la langue hébraïque.

Il est le père de l’écrivain Meir Shalev. Il a fait partie des membres fondateurs du Mouvement pour l’intégrité d’Eretz Israël après 1967, auquel participèrent des écrivains aussi importants que Joseph Samuel Agnon (futur prix Nobel de littérature), Haïm Gouri, Haïm Azaz, mais aussi Rachel Ben Tsvi-Yanaït (épouse du président de l’Etat Itshak Ben-Tsvi) et Nathan Alterman

Pierre Lurçat

 

Itshak Shalev

“J’appartiens à une génération qui n’a pas l’intention de construire des édifices sacrés sur les ruines d’autres édifices sacrés. Je suis favorable à la coexistence sur le Mont du Temple et sur l’esplanade du Mont du Temple elle-même… Mais dites-moi, est-il impossible de faire en sorte que nous ayions une véritable emprise sur le mont du Temple? Cela ne dépend que de nous. Cela dépend de l’intensité avec laquelle nous vivons le fait que le Mont du Temple est à nous. Notre peuple est aujourd’hui divisé en deux factions : ceux qui ne se rendent pas sur le Mont du Temple en raison de sa sainteté, et ceux qui se rendent sur le Mont du Temple, par nos péchés, comme le visitent des touristes. On entre par la porte des Mougrabim, on entre dans un endroit qui ne nous appartient pas, on s’extasie devant sa beauté, et on ressort… C’est la conception touristique.

“Je me suis souvenu des lignes de Bialik, dans son poème ‘Une petite lettre qu’elle m’a écrite’. Il s’y adresse à sa bien-aimée, dont il ne s’approche pas et qu’il n’épouse pas selon la loi juive, en lui donnant la raison à cela : “Tu es trop limpide pour être ma compagne, tu es trop sainte pour être à mes côtés…”. Quel amour élevé, qui en fin de compte laisse la bien-aimée d’un côté et l’amant de l’autre… Un tel amour n’engendrera aucune famille, aucun enfant. C’est un amour artificiel, qui est suspendu dans l’air. C’est d’un tel amour qu’une grande partie du peuple Juif aime le Mont du Temple. Elle s’en éloigne, tellement il est sacré. Aucune maison, aucune lien familial n’en sortira. Ils resteront près du Kottel et penseront à ce qui est derrière.

“Sur cet espace vide sur le Mont du Temple, pourra se dresser notre troisième Temple…”

 

“Maître du monde, en quoi la sainteté du Kotel est-elle supérieure à celle du mur méridional et des portes de Houlda et des autres murailles? Il y a sur le Mont du Temple des édifices qui sont sacrés pour les musulmans. Ils le resteront et ils y prieront leur Dieu. Mais il y a aussi sur le Mont du Temple, au nord de la mosquée, de grands espaces vides sur lesquels rien n’est construit. Maître du Monde, pourquoi ne trouvons-nous pas en nous la force naturelle de dire, cela est à vous et à nous? Car Dieu sait qui était ici…

“Et là-bas, sur cet espace vide sur le Mont du Temple, pourra se dresser notre troisième Temple. Ce sera le Temple du rassemblement des exilés, ce sera une grande yeshiva, ou un autre centre spirituel. Je reconnais ne pas être naïf à ce point. Ce n’est pas l’affaire des architectes ou des intellectuels seulement. Il faut qu’un esprit élevé s’élève aussi chez nos dirigeants – notre direction politique, pour décider finalement qu’entre tous les édifices sur le Mont du Temple il y a aussi une place pour notre Maison. Laissez de côté les murs, et occupez-vous de la Maison (1)”.

 

(1) N.d.T. Allusion au double sens du mot Bayit,qui signifie à la fois la maison et le Temple.

7 Commentaires

  1. Chers amis, gardons raison…
    S’il ne s’agissait que de construction, de bois et de pierres, déjà ce serait compliqué, qui, comment, les materiaux utilisés, réputés “purs”, et les ouvriers, les origines des investissements, les fondations, sur quoi…
    Mais dans quel but ?
    Y venir sacrifier des poulets, des veaux, taureaux et des boucs ?
    Et pourquoi ?
    Dieu aurait-Il faim ?
    Et les chants des Léviim, la musique, le Shabbath et les 3 fêtes, les offices, les “Pierres qui parlent” sur la robe du Grand Cohen
    Et quel Pontife, au-dessus de ses “frères”?
    Le 3ème Temple serait un monument, une réplique, touristique ?
    Ce serait ça, la “demeure” ici-bas pour le Seigneur.?
    “Ils Me feront un sanctuaire, et Je résiderai “en eux”… ”
    Avant Lui faire Son Apparte, il faut faire le ménage à l’intérieur de nous ! Et ôter toutes les horreurs qui souillent la Terre Sainte.
    Au moins à Jérusalem !
    L’idolâtrie, la prostitution et autre lgbt, ces pratiques qu’Il déteste… Faut tout ka(r)chériser… Puis sanctifier !
    La Vache rousse, et l’eau lustrale…
    Après on verra s’Il voudra qu’on construise.
    Rappelons qu’apporter un sacrifice, c’est être prêt à Lui offrir sa vie, et non celle d’un animal.
    Certains disent que c’est offrir son “animalité”…
    L’étude prime…
    On est très, très loin du compte…

    • ” Il y a sur le Mont du Temple des édifices qui sont sacrés pour les musulmans. Ils le resteront et ils y prieront leur Dieu.”
      Il y a UN Dieu, Seul, Unique… Le leur ? Ce pantheonisme a la vie dure, même chez nous !

  2. Bonjour, j’ai lu les deux commentaire précédents et je vous respecte,
    Mais quand je lis et relis les écritures, et que j’essaye de comprendre, et de voir que nous somme une génération, ou tous les prophétie s’accomplissent sous nos yeux, que somme nous ? Il est peu être le temps de se réveiller, se Dieu que nous pensons connaître, accomplira certainement tous se qu’il a promis pour le peuple D’Israël mais également pour les nations. Et se ne sera certainement une partie de plaisir.
    Oui !! Il y aura un troisième Temple, que les nations soient d’accord ou pas,
    À vous de chercher !! שלום סשה

  3. L’UE et l’ ONU , pour une fois ne dirait pas non , puisqu’elles veulent que les religions s’entendent !!!
    Je l’ai souvent dit qu’autour du MUR des lamentations ( qui serait le MUR Central ) ,
    pourrait se dresser le 3ème Temple , mais je ne suis qu’une “goy ” qui Honore le DIEU JUDEO CHRETIEN, et qui aime son Peuple !!!
    Alors aujourd’hui , de lire une personne légitime de cette TERRE , avoir la même idée , me ravit !!!!

    • Chère Ixiane, le “que” une goy n’a pas sa place ici.
      Puisque le Temple, certes administré par les Juifs, est destiné à été vénérer pour toutes les Nations, non-idolâtres…
      Mais il y a quelques jours, un homme, juif, a perdu la vie en sauvant une femme et ses 3 enfants, musulmans.
      Il laisse ainsi son épouse et ses 3 enfants veuve et orphelins..!
      Vies pour vies… Et quoi, les uns, aux yeux du Seigneur valaient-ils plus ou moins que les autres ?
      Le principe de vie est sacré, puisque l’homme a été fait à l’image de Dieu (Tselem derive de tsel =ombre) = à la silhouette de Dieu…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.