Guilad Erdan: “Je déplore que l’opposition utilise les mêmes arguments que le Hezbollah”

0
88

Photo Yonatan Sindel / Flash 90

Le ministre de la Sécurité intérieure Guilad Erdan était l’invité d’Ayala Hasson sur les ondes de 103FM

Le ministre Guilad Erdan a commencé par confirmer que l’opération “Bouclier du Nord” n’en est qu’à ses débuts et qu’elle se poursuivra durant des semaines voire davantage.

Il a refusé de dévoiler si Tsahal a déjà découvert d’autres tunnels souterrains, se contentant de dire qu’Israël sait beaucoup plus de choses que l’on ne s’imagine.

Puis vint le sujet du choix du moment de lancer cette opération. Ayala Hasson a fait remarquer que le Hezbollah qualifie cette opération de “bouclier de la corruption de Binyamin Netanyahou” et qu’en Israël, des membres de l’opposition emploient des expressions similaires.

Guilad Erdan a répondu: “Je ne peux que déplorer le fait que l’opposition en Israël se trouve sur la même longueur d’ondes que le Hezbollah concernant le lancement de cette opération. En tant que membre du cabinet de sécurité ayant assisté à de nombreuses réunions, je peux vous affirmer avec certitude que l’Etat-major de Tsahal avec à sa tête Gadi Eizencot a approuvé cette opération et avait même pousser à la lancer plus tôt. Bien-sûr il y a eu des discussions au sein du cabinet sur le plan stratégique global pour savoir s’il fallait agir maintenant ou repousser cela à plus tard, mais finalement il a été décidé de lancer l’opération afin de faire cesser cette menace avant qu’il ne soit trop tard. Imaginons un instant les conséquences et les réactions en Israël si par erreur de calcul de notre part, le Hezbollah avait utilisé cette arme stragégique avant que nous la détruisions”.

Shraga Blum

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.