Un soldat de Tsahal tué et un officier blessé dans un accident sur les hauteurs du Golan

Les accidents de voiture étaient la principale cause de décès dans l’armée en 2019

Troupes de Tsahal lors d'un exercice d'entraînement - «Dans une situation où Israël fait face à plusieurs fronts, nous devons encore décider ... quelle est la priorité.  C'est un problème difficile.  (crédit photo: MARC ISRAEL SELLEM / THE JERUSALEM POST)
Troupes de Tsahal lors d’un exercice d’entraînement – «Dans une situation où Israël fait face à plusieurs fronts, nous devons encore décider … quelle est la priorité. C’est un problème difficile. (crédit photo: MARC ISRAEL SELLEM / THE JERUSALEM POST)
Un soldat de Tsahal a été tué et un officier blessé dans un accident impliquant un véhicule militaire dans la région de Har Dov sur les hauteurs du Golan, ont annoncé mercredi l’armée.

Le soldat de la brigade Nahal a été identifié comme étant le caporal de 20 ans, Shachar Algazar du Moshav Ranen. Il a été promu à titre posthume au grade de sergent.

Une vidéo de la scène a montré qu’un camion militaire Oshkosh a perdu le contrôle lors de sa conduite et a heurté le garde-corps avant de rouler sur les arbres et de s’immobiliser du côté conducteur du véhicule.

Algazar, qui conduisait le camion, a été immédiatement tué et l’officier ayant le grade de sous-lieutenant a subi des blessures modérées à la tête lors de l’accident. Il a été évacué à l’hôpital pour des soins médicaux.

«Les circonstances de l’incident font l’objet d’une enquête de la part des commandants sur le terrain», a déclaré l’unité du porte-parole de Tsahal.

La famille d’Algazar a été informée de sa mort.

La principale cause de décès dans l’armée israélienne l’année dernière était les accidents de voiture, cinq militaires ayant perdu la vie et 13 autres blessés en 2019.

Les funérailles d’Algazar auront lieu jeudi à 17 heures au cimetière militaire d’Ofakim. La famille a demandé que les médias ne soient pas présents à l’enterrement, selon un porte-parole de Tsahal.

1 COMMENTAIRE

  1. Barou’h Dayan Haemet…
    Mais, bien qu’il soit mort, on ne peut dire qu’il a été tué !
    Qu’il SE soit tué, peut-être.
    Ou qu’il soit mort sur le coup.
    Il eût fallu que ce drame ait été intentionnel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.