Gantz va former une coalition minoritaire avec 44 députés

1
619

Gantz en lice pour former un gouvernement après que Netanyahu a rendu le mandat de Premier ministre au président

 

Après que Binyamin Netanyahou a abandonné sa tentative de former un autre gouvernement de coalition autour du Likoud, au bout de deux élections successives, le lundi 21 octobre, le président Rivlin confiera cette même tâche au chef du Kachol Lavan, Benny Gantz. Pour la première fois depuis plus de dix ans, la candidature au poste de Premier ministre doit être proposée à un parti autre que le Likoud.

Dans une note Facebook, Netanyahu a souligné qu’il avait «travaillé sans relâche, publiquement et en privé… pour établir un vaste gouvernement d’union nationale. C’est ce que veulent les citoyens et ce dont Israël a besoin face aux défis sécuritaires qui se multiplient de jour en jour », a déclaré le Premier ministre. Pendant des semaines, «j’ai essayé d’amener Gantz à la table des négociations pour un gouvernement d’union… et pour empêcher de nouvelles élections.» Mais «à maintes reprises, le dirigeant de Kachol Lavan a refusé.»

Gantz, ancien chef de l’Etat-Major de l’armée, qui est nouveau en politique et n’a jamais occupé de poste gouvernemental, a répondu que son parti “est déterminé à former un gouvernement d’union nationale libéral dirigé par lui-même, pour lequel le peuple a voté le mois dernier”.

Netanyahu a fait savoir clairement qu’il a l’intention de mener l’opposition au gouvernement Gantz si son rival réussit dans cette tâche. Il a accusé Kachol Lavan d’avoir comploté pour obtenir le soutien de la liste arabe commune à un gouvernement minoritaire qui laisserait les partis religieux et sionistes-religieux en dehors de son administration. Même dans ce cas, Gantz peut compter sur 44 membres au mieux, sans parvenir à un accord de partage du pouvoir avec le Likoud de Netanyahu.

Gantz a 28 jours pour prouver qu’il peut bâtir un gouvernement viable. Si à ce moment-là, il suit l’exemple de Netanyahu en jetant l’éponge, Israël pourrait faire face à sa troisième élection en 13 mois, peut-être en mars prochain. Netanyahu dirigera un gouvernement transitoire ou provisoire, dans l’attente de cette énième échéance.

   ,  , 

Adaptation : Marc Brzustowski

Gantz in line to form a government after Netanyahu returns the premiership mandate to the president

1 COMMENT

  1. Il est étonnant de voir que le pays où germe le plus d’esprits inventifs au monde, celui qui fascine les nations au point que ses institutions technologiques, sociologiques, médicales et agricoles soient devenues des passages obligés…que ce même pays_sa population, ses politiques_, donc, ne puissent intégrer que les mêmes expériences, avec les mêmes paramètres, puissent produire les mêmes résultats.
    À moins que l’on escompte sur un phénomène de lassitude pour qu’un résultat diffère, ce qui, à nouveau, ne produirait pas de changement, puisque ce phénomène serait lui aussi dilué et réparti !
    Il y a parfois des circonstances prises dans l’urgence et dit la sentence, nécessité fait loi.
    Quand on ne peut franchir un obstacle, ni le contourner, on passe par dessus.
    Que Bibi gouverne pour le moment, avec un gouvernement à majorité relative, que ce gouvernement dirige et édite les lois et défende le pays. Il sera toujours temps de re-convoquer le peuple ultérieurement.
    Dans le cas contraire, nous n’aurons bientôt plus de pays à défendre ! ‘Hvsh !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.