De nombreux officiels étrangers sont attendu en Israël au cours du mois.

Le ministère israélien des Affaires étrangères a confirmé de manière officielle mercredi que le Premier ministre français, Edouard Philippe, allait se rendre en Israël le 31 mai pour une visite de 48 heures.

Si les détails de cette visite n’ont pas été révélés pour le moment, le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, avait indiqué courant mars qu’Emmanuel Macron se rendrait quant à lui à Jérusalem et en Cisjordanie « à l’automne ».

« [Le président] Macron sera amené à se déplacer ici afin de marquer au plus haut niveau l’engagement concret de la France au service de la paix et aux côtés des Palestiniens », avait ajouté le chef de la diplomatie française.

Pour le gouvernement français, la solution à deux Etats est « la seule susceptible d’assurer une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens ».

« Il y a un unique chemin, celui de la négociation entre les parties, avec l’appui de la communauté internationale », avait indiqué Jean-Yves Le Drian, le 26 mars, à l’issue d’un entretien avec le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas à Ramallah.

Un mois de mai placé sous le signe de la diplomatie

Si Edouard Philippe est attendu à la fin mai en Israël, il ne sera pas le seul à faire le déplacement dans l’Etat hébreu au cours des prochaines semaines.

Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, actuellement en tournée au Moyen-Orient, est arrivé en Israël mardi soir alors que le président du Guatemala – qui a confirmé le déplacement de son ambassade à Jérusalem – est attendu dans l’Etat hébreu du 13 au 17 mai.

Le président de la République du Panama lui emboîtera le pas, en se rendant en Israël du 15 au 19 mai.

Au total, des dirigeants ou officiels de 12 pays différents se rendront en Terre sainte lors du mois en cours.

i24news.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.