Accueil International Daesh, entreprise de blanchiment des autres terroristes ©

Daesh, entreprise de blanchiment des autres terroristes ©

1644

Daesh lave plus blanc les crimes du terrorisme palestinien et international 

Il semble parfois que nous vivons une époque surréaliste, où l’extrémisme est sans limite et ne fait que suivre la pente de son escalade.

Dans cette (sur-) réalité, les attentats terroristes passés sont devenus tolérables, pour parler en termes de relativité. Et ainsi, nous assistons avec étonnement à la façon dont l’Etat Islamique (Daesh), une entité terroriste qui emploie une violence extrême, particulièrement grotesque, devient un point de ralliement pour une coalition d’acteurs terroristes qui sont au moins aussi malfaisants – parmi eux la Syrie conduite par Bachar al Assad, l’Iran et le Hezbollah travaillant main dans la main avec la Russie dans le but d’endiguer le terrorisme djihadiste sunnite.

Peu nombreux sont ceux qui sont en désaccord avec le faut que Daesh (l’Etat Islamique) pose une réelle menace pour la stabilité du Moyen-Orient et à l’ordre mondial en général. Une question troublante pour beaucoup consiste à savoir si Daesh est un phénomène temporaire ou s’il sera en mesure de survivre en tant qu’entité politique djihadiste vigoureuse et incitatrice qui puisse à l’avenir se propager et s’étendre au-delà des zones actuellement sous son contrôle.

Daesh est, par principe une entité défiante.

Il défie l’ordre régional du Moyen-Orient, créé par les accords Sykes-Picot. Il tire parti de la désintégration des régimes arabes qui ont perdu leur légitimité comme principale conséquence des soulèvements du Printemps Arabe, dans le but de prendre le contrôle de vastes zones de ces territoires et d’établir sa souveraineté au beau milieu d’eux. Ces derniers temps, Daesh lutte pour s’établir dans des Etats instables de façon plus chronique, tels que le Yémen et la Libye, et tente aussi d’atteindre l’Afrique, le Caucase et l’Asie du Sud.

Cela vaut la peine de remarquer que Daesh n’est pas que le résultat de la tourmente régionale, mais aussi une force centrale qui façonne et prolonge les conséquences de ces soulèvements. Ces effets se sont aussi ressentir en Europe de l’Ouest, sous la forme de la migration des réfugiés syriens et libyens vers son territoire et, bien sûr, dans les activités terroristes sporadiques commises par les partisans de Daesh.

Daesh défie aussi directement le système de valeurs et de normes du monde occidental mise en place dans divers domaines, dont les lois de la guerre, le traitement des populations sous occupation, le traitement des prisonniers, les droits des femmes, la protection des enfants et l’interdiction de les recruter pour se battre.

En outre, Daesh prend « soin » de diffuser les atrocités qu’il commet pour que tous puissent y assister. Il les publie sur les réseaux sociaux à l’attention de millions de spectateurs horrifiés tout autour du monde. L’objectif de cette logique d’actions est d’exprimer publiquement le dégoût et le mépris qu’affiche Daesh envers les valeurs de « l’autre monde » et d’exposer ses propres « valeurs » en tant qu’alternative intéressante qu’il se destine à imposer par la force à travers le monde. En mettant en spectacle les atrocités qu’il perpètre, il cherche à projeter devant ses rivaux et partisans l’image d’une entité victorieuse et irrésistible.

Daesh reflète une vision du monde djihadiste, salafiste et fondamentaliste et justifie ses actions au nom de l’Islam. Ses valeurs sont enracinées dans une vision du monde eschatologique de la Fin des Temps, entraînée vers un combat ultime afin de restaurer la gloire passée de l’Islam. Cette idéologie exige le meurtre des infidèles de l’intérieur et de l’extérieur et le nettoyage ethnique des minorités comme une nécessité sans équivoque.

Un effet de bord des horreurs commises par Daesh est le blanchiment des crimes des régimes totalitaires et d’autres groupes terroristes, qui ont assassiné avec sauvagerie des milliers d’individus à travers le monde, bien avant même que Daesh ne soit fondé et qui continuent de le faire.

Soudain, Al Qaïda et ses affidées deviennent des « Djihadistes salafistes « light » et pourquoi pas « modérés » et on finit par les présenter comme des « pragmatiques » (voir David Petraues, appelant à enrôler les plus « compatibles » d’entre eux).

Bachar al Assad assassine des centaines de milliers de membres du peuple qu’il dirige et on le présente comme un dirigeant finalement « légitime » et l’Iran, le parrain mondial inégalé du terrorisme est reconnu comme une force stabilisatrice du Moyen-Orient.

La volonté de légitimer des pays qui soutiennent le terrorisme, des entités terroristes et des organisations non-étatiques qui commettent des opérations terroristes meurtrières est le résultat d’un processus incessant de radicalisation qui prend place en différents endroits à travers le monde. Tout cela mérite que l’on mentionne les dangers du fameux « double-langage » de George Orwell : 1984. Employer un double-langage pourrait provoquer la perte de sens de valeurs humaines comme le droit de vivre dans la dignité, la liberté, le droit de culte de sa propre religion et la liberté d’expression. Plus la destruction de Daesh est remise à plus tard, plus grand est le risque d’avènement d’une vision horrible, dans laquelle le pire malfaisant blanchit les crimes de celui considéré comme moins méchant et que ces nouvelles normes reçoivent l’absolution et une légitimité internationale.

L’auteur est directeur de programme de recherche sur le Terrorisme et le conflit de Basse Intensité à l’Inbstitut National pour la Sécurité (INSS).

jpost.com

Adaptation : Marc Brzustowski

livre-2

couverture-Medias Djihadhisme Antise-mitisme-72dpi

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Verified by MonsterInsights