fbpx
A la mémoire de nos chers disparus - Cliquez ici
Accueil Dépêches Covid/ Israël: vaccin, heurts, écoles, traitement…

Covid/ Israël: vaccin, heurts, écoles, traitement…

200 vues
0

Covid/ Israël: vaccin, heurts, écoles, traitement

leparisien.fr le 10.02.2021

Israël et le vaccin, une étude grandeur nature

Plus de la moitié des Israéliens éligibles ont reçu une à deux doses de vaccin. Les groupes plus âgés et à risque, les premiers à être vaccinés, voient une baisse spectaculaire des maladies.

Selon Eran Segal, data scientifique à l’Institut Weizmann de Rehovot, on constate une réduction de 53 % des nouveaux cas, une baisse de 39 % des hospitalisations et une baisse de 31 % des maladies graves de la mi-janvier au 6 février. Pour les moins de 60 ans, dont la vaccination a commencé plus tard, les nouveaux cas ont chuté de 20 %, mais les hospitalisations et les maladies graves ont augmenté respectivement de 15 % et 29 %.

Nouveaux heurts en Israël avec les ultraorthodoxes

Quatre personnes ont été arrêtées puis relâchées à Jérusalem après de nouveaux heurts entre les forces de l’ordre israéliennes et des juifs ultraorthodoxes opposés aux mesures anti-coronavirus. La fronde est telle dans les quartiers où l’on s’en remet d’abord à la puissance divine que le gouvernement a placé ces secteurs en catégorie rouge, celles où les restrictions sanitaires sont levées moins rapidement. Mardi soir, des centaines de juifs haredim se sont rassemblés, sans masque. « Stop à l’acharnement contre la religion en terre sainte », pouvait-on lire sur une pancarte en hébreu. Des pierres ont été lancées vers les policiers.

Les écoles maternelles et les classes de CP jusqu’au CM1 des villes dites « vertes et jaunes », où le taux d’infection est le plus faible, ouvriront jeudi. Dans les localités « rouges », seules des « activités éducatives impliquant au maximum 10 personnes (professeur inclus) seront autorisées en plein air ».

https://www.leparisien.fr

Yair Taieb atteint du corona a été sauvé grâce au traitement israélien : « Soudain, j’ai respiré à nouveau »

Un des patients israélien a témoigné son expérience après avoir prit le traitement révolutionnaire israélien contre le corona a la télévision israélienne ( Channel 13).

Yair Taieb, 49 ans, a contracté le Corona, et peu de temps après, son état s’est détérioré et il a été hospitalisé dans un état critique à l’hôpital Hadassah Ein Kerem. Pendant les jours d’hospitalisation, il a pris le médicament expérimental israélien pour le virus, et trois jours plus tard, s’est rétabli et a été relâché chez lui. « Il y a deux jours, je ne pouvais pas me tenir debout et maintenant je rentre chez moi », a-t-il déclaré à News 13 ce mardi.

« Je ne pouvais pas respirer et parler à peine », a-t-il décrit son état, qu’il a décrit comme « très, très grave. J’ai vécu une expérience qui ne pouvait être définie même avec des mots. » Heureusement, la personne qui l’a soigné était le professeur Dror Mevorach, directeur du département corona à Hadassah Ein Kerem, qui a développé un médicament qui supprime l’attaque des cytokines en trop grand nombre contre le corona et met en danger la vie du patient.

Le médicament, a expliqué le professeur Mevorach, convient aux patients graves et critiques, car il peut empêcher l’utilisation de respirateur, a-t-il déclaré. « C’est le grand objectif car une fois que vous entrez le systeme de réanimation, toute la situation change et les complications augmentent et il est plus difficile de les gérer. » À ce jour, le médicament a été testé sur environ 20 personnes et s’est avéré efficace à 90%.

«Ils m’ont donné le médicament et tout à coup, après deux heures, j’ai commencé à ressentir quelque chose d’étrange dans mon corps», a ajouté Taieb. «Soudain, je n’ai plus eu de toux, ma respiration a commencé à revenir, je vais mieux. J’ai arrêté de transpirer et je n’arrivais pas à y croire. J’avais peur de dire aux gens que j’étais bien avec l’excitation. »Parallèlement à ce qui se fait à Jérusalem, également à Tel Aviv, à l’hôpital Ichilov, un médicament qui fonctionne assez similaire à celui d’Hadassah en est aux premiers stades de développement. Sur les quelque 30 patients qui ont pris le médicament, 29 ont signalé une amélioration. Selon le professeur Nadir Arber, le médicament montre « une amélioration de tous les indicateurs cliniques – à la fois en termes de tests sanguins, de tests d’imagerie et du fait que les patients respiraient plus lentement, respiraient moins. »

À Ichilov, ils n’en sont qu’à la première phase de l’essai sur le médicament, tandis qu’à Hadassah, ils sont déjà en train de passer à la troisième phase et vont tester le médicament sur plus de 100 personnes pour prouver avec certitude son efficacité. Récemment, il y a eu un intérêt d’une direction surprenante: « J’ai reçu un appel téléphonique du ministre brésilien des Affaires étrangères qui était très intéressé par l’intégration de ce traitement dans son pays », a déclaré Mevorach. « Nous allons certainement vérifier et aider. »

Pendant ce temps, le ministère de la Santé a publié ce soir des données sur les effets secondaires signalés après avoir reçu les vaccins, selon lesquels des 3 006 831 vaccinés de première dose – seulement 7 039 ont souffert d’effets secondaires, dont la plupart étaient légers et ont disparu après quelques jours. Sur les 1 732 534 vaccinés de deuxième dose, 4 469 ont signalé des effets secondaires.

Dans la segmentation de la population, les femmes et les jeunes ont subi des effets plus relatifs après la vaccination. Aussi, sur 3 millions de vaccinés lors de la première dose, 43 hospitalisations ont été enregistrées peu de temps apres le vaccin – c’est-à-dire celles qui ont été nécessairement hospitalisées en raison d’effets secondaires. Il convient de noter que la plupart d’entre eux souffraient de maladies de fond, de sorte que 16 d’entre eux souffraient de maladies du système sanguin et 11 autres qui étaient hospitalisés et souffraient de maladies de fond du système nerveux central.

Les données du ministère de la Santé ont également montré que 197 personnes ont signalé des fourmillements après avoir reçu la première dose. Cet effet indésirable n’a pas été rapporté dans les études Pfizer, mais il a été observé en Israël. 34 des personnes vaccinées ont signalé des lésions du nerf facial, 12 ont déclaré avoir eu des convulsions et 3 personnes ont déclaré avoir perdu connaissance après avoir reçu la première dose de vaccin.

Lire plus https://infos-israel.news

Des gens font la queue devant le bureau de poste de Tel Aviv après la levée de certaines bordures ( Photo: AP )

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.