Comment retrouver le chemin perdu ?

0
1537

Les campagnes électorales qui ont accompagnées et précédées les deux votes pour les législatives avec celui dernièrement du 17 septembre ont fait beaucoup de mal à la société israélienne. Il semble que tous les coups étaient permis pour jouer sur l’émotion des électeurs et les rassembler dans tel ou tel camp. Les conseillers de campagne, en particulier ceux de Netanyahou, l’ont conduit à mener une confrontation  électorale très agressive,   à l’américaine, en s’appuyant sur des lignes populistes et une stratégie d’attaque constante. En face les réactions étaient plutôt faibles et le Premier ministre sortant Netanyahou est parvenu assez facilement à imposer son ordre du jour. Il a donc clairement dominé la campagne.

Toutefois ce qui s’est passé ces derniers mois appelle à une prise de recul et  une nécessité d’analyse. Sans vouloir appuyer tel ou tel camp, Il est temps de tenter d’en revenir objectivement à certaines réalités. Le destin d’Israël est important en premier lieu pour les israéliens et ce qu’ils font et disent  les regarde mais pas seulement, il faut compter avec le contexte particulier de l’histoire du peuple juif.

Israël est aussi perçu par les communautés juives dans le monde et même de façon plus générale sur la scène internationale, comme la vitrine du peuple juif, le moteur de sa créativité technologique et scientifique. Il  marque sa place, tout autant que sa représentation parmi les nations, avec cette volonté légitime d’assumer sa part d’influence et de responsabilité. L’État juif et démocratique d’Israël défend déjà pleinement ce rôle, dans ses démarches nombreuses et généreuses humanitaires.

Toutefois pour beaucoup d’Israeliens et de juifs dans le monde, ce n’est pas assez. Israël doit donner à comprendre ses valeurs, défendre la vérité et la place de l’éthique qu’il s’impose. Or dans la société technologique d’aujourd’hui, le contrôle de son image devient de plus en plus difficile. Dans une campagne électorale,  ce qui est interdit on se le permet et ce qui est interdit conduit justement à transgresser les limites pour devenir permis. Comment dire aux Israéliens et à ceux qui les regardent ”ce que vous entendez et ce que vous voyez ici et là ,  ce n’est pas forcément l’expression d’une réalité car les candidats ne confrontent pas publiquement leurs idées dans des échanges transparents, mais s’affrontent par tweet ou via les réseaux sociaux. Ces plateformes technologiques, souvent, servent de véhicule  anonyme  à de fausses nouvelles dont l’origine n’est pas forcément connue.

Des déclarations et affirmations chocs  poussent à l’affrontement. Une mise en condition manipulatrice, une bouillie médiatique qui  brouille les repères   entretiennent  une véritable guerre de société basée sur le principe d’exclusion.” Nous ne formerons pas un gouvernement avec ceux-là ou celui-ci ”  autant d’interdits proclamés dans cette caisse de résonnance  qui rendront difficile de constituer un gouvernement d’unité nationale. Un projet pourtant indispensable, non seulement pour des raisons de calcul de sièges, mais surtout pour retrouver un consensus indispensable pour faire face aux défis et menaces qui se profilent à l’horizon proche, au Nord comme au sud.

A celà il faut ajouter la nécessité d’agir contre  les dérives d’une vie excessivement chère qui accélère la paupérisation des catégories les plus fragiles de la société israélienne. Il revient donc au président de l’état, Reouven Rivlin, d’avoir l’énorme responsabilité d’être l’animateur de cette démarche de réconciliation,  en désignant celui à qui il confiera de former une coalition et un gouvernement. Il lui faudra imposer   aux  partenaires pressentis l’exigence de  renoncer à leurs propos ”d’exclusion”  largement percutés dans les réseaux sociaux. L’objectif d’intérêt national étant de  favoriser une représentativité politique de cette société diversifiée et complexe, la plus large possible. Ce serait un pas conséquent vers la paix qui comme on le sait commence par soi -même.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.