Comment Israël prend les meilleures armes de guerre des États-Unis et les rend encore meilleures

Au moins pour sa propre utilisation.

Les Forces de défense israéliennes déploient une grande variété d’équipements militaires américains, en raison des quantités importantes d’aide militaire américaine livrées à Israël. Cependant, l’équipement américain n’est pas toujours le mieux adapté aux conditions désertiques et urbaines difficiles rencontrées par Tsahal. En conséquence, l’équipement américain au service de l’armée israélienne est souvent largement modifié pour s’adapter à la mission unique de Tsahal. Voici quelques dérivés uniques de l’équipement américain que  Tsahal teste sur son propre terrain.

1. Missile antichar MAPATS

Assez similaire au Hummer Siyur, ce Hummer OREV
האמר עורב     est équipé d’un système de lanceur BGM-71 TOW

Tsahal a une longue relation d’utilisation du missile guidé antichar. Dans les longues approches désertiques qui entourent Israël, les missiles antichars peuvent orienter le flux des combats et sont des armes très efficaces. Alors que les premiers ATGM déployés par Israël étaient les SS.10 et SS.11 français, ils ont été remplacés à la fin des années 1970 par le missile américain TOW (Orev en service dans Tsahal). Cependant, en raison de sa nature filoguidée, le TOW a des limites de portée et ne peut pas être utilisé en toutes circonstances. Les plans d’eau, les arbres et les lignes électriques peuvent perturber le guidage du TOW ou mettre en danger son opérateur. En conséquence, les Israéliens ont développé une version du TOW qui utilise le guidage laser pour éviter ces problèmes. Un nouveau moteur et une ogive améliorée lui ont également donné une pénétration et une vitesse supérieures au TOW d’origine. Le MAPATS a connu un succès à l’exportation, bien qu’il soit remplacé par d’autres ATGM israéliens plus récents de conception entièrement ” indigène” (locale).

Alors que la plupart des soldats de Tsahal sont officiellement passés au Tavor, des variantes du M16 continuent de servir dans Tsahal. Cependant, à la fin des années 1980 et dans les années 1990, ces fusils étaient les fusils de première ligne de Tsahal, remplaçant les FN FAL plus lourds et les Galil israéliens (bien que les carabines Galil soient restées en service dans le Corps des Blindés, en raison de leur longueur plus courte avec un magasin plus ramassé). Dans les faits, Israël a entrepris de moderniser ces fusils. En raison de la nature essentiellement urbaine des combats engagés par l’infanterie de Tsahal, les longs canons de 51 cm (20 pouces) et 37 cm (14,5 pouces) des M16 et Colt 653 ont été jugés trop longs. Les barils ont été sciés à environ 31, 75 cm (12,5 pouces) de longueur, et les carabines résultantes ont été appelées « mekut’zrar.

” Les accessoires sur ceux-ci étaient variés, mais les concepteurs avaient toujours un œil sur le côté pratique. Des bandes de tissu pouvaient être enroulées autour des protège-mains en plastique pour les rendre plus rigides et les empêcher de craquer, des points rouges ont été ajoutés directement sur les poignées de transport et les magasins ont souvent été remplacés par des magasins de M4 à six positions modernisées. Les résultats ont apporté des carabines relativement modernes et légères à bon marché. Les carabines Mekut’zrar sont toujours en service aujourd’hui, bien qu’elles aient été supplantées par de nouveaux stocks de M4 et la série locale Tavor.

3. Canon antiaérien autopropulsé Machbet (photo de Une)

Alors que le M163 VADS a toujours été considéré comme une sorte de «solution provisoire» pour la solution de défense anti-aérienne à courte portée dans l’armée américaine, le VADS a constitué un service important dans l’armée israélienne pendant la guerre du Liban en 1982. En plus de faire un mort, pour un pilote à bord d’un MiG-21 syrien, ils ont fourni un soutien au sol précieux, en faisant fuir ou en décimant l’infanterie dans les zones urbaines et montagneuses avec leurs canons de vingt millimètres à tir rapide. Alors qu’ils ont été progressivement retirés du service américain dans les années 1990 et remplacés par le M6 Bradley Linebacker, mieux blindé mais à feu plus lent, Israël a plutôt choisi de mettre à niveau son VADS en lui appliquant la nouvelle norme «Machbet», équipant un système de suivi électronico-optique, un meilleur radar, un pod quad-Stinger et une liaison de données réseau ADA au VADS pour le rendre efficace contre une plus grande variété de cibles et réagir plus rapidement.

4. Le F15 Baz Meshopar

 

Israël a été l’un des premiers clients du chasseur américain F-15. Il a admirablement été l’épine dorsale de l’armée de l’air israélienne (IAF) de la fin des années 1970 à nos jours. En plus de sa superbe performance dans le rôle air-air pendant la guerre du Liban de 1982, le F-15 a également été utilisé dans l’opération Opera (Osirak) et l’opération Wooden Leg (contre le quartier-général de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) à Hammam Chott, Tunisie), deux missions de frappe à longue portée. Cela s’est réalisé avec l’ajout de quelques modules de guidage et capteurs indigènes (de fabrication locale). Alors qu’Israël a acquis plus tard des variantes du F-15E Strike Eagle d’attaque au sol sous le nom de F15I Ra’am, l’Etat hébreu a également mis à jour ses F-15 de première et deuxième génération par une nouvelle norme avec des composants électroniques et des pièces indigènes (locales), sous le nom F -15 Baz Meshopar ou Baz 2000. La mise à niveau comprend un nouveau radar apportant une compatibilité avec les missiles AIM-120 et Python israélien, des cockpits refaits avec un nouvel accélérateur, un manche et un cockpit en verre, ainsi qu’une capacité de guerre électronique améliorée. Ce programme de mise à niveau s’est déroulé de 1995 à 2001, et ces F-15 mis à niveau devraient continuer à fonctionner longtemps à l’avenir.

Charlie Gao a étudié la politique et l’informatique au Grinnell College et est un commentateur régulier sur les questions de défense et de sécurité nationale.

nationalinterest.org

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.