Chronique d’un antisémitisme ordinaire

 

Par Michèle Mazel

Une toute petite phrase qui vient comme ça au terme d’une longue interview. Monsieur Jean-Luc Mélenchon, président fondateur de la France insoumise, député de la quatrième circonscription des Bouches du Rhône et ancien candidat malheureux à la présidentielle où il avait obtenu près de vingt pour cent répondait en direct sur BFMTV et RMC aux questions d’Apolline de Malherbe.

Une interview somme toute sans éclats. Alors deux minutes avant la fin, la journaliste lui demande si « “les forces de l’ordre devaient être comme Jésus sur la croix et ne pas répliquer” lors de manifestations. Question un tantinet provocatrice : que vient faire cette référence ici ? D’ailleurs quel rapport entre la situation des policiers face à une foule si menaçante soit elle et celle d’un condamné à mort qui n’est guère en mesure de répliquer ?

Mélenchon n’y regarde pas à deux fois et réplique « Je ne sais pas si Jésus était sur la croix. Je sais qui l’y a mis, paraît-il, mais ce sont ses propres compatriotes »… Une réponse qui n’a à son tour rien à voir avec la question posée et qui appelle un certain nombre de réflexions.

Sur le plan logique, difficile de concilier la première partie – je ne sais pas si Jésus était sur la croix – et la seconde – je sais qui l’y a mis. Sur le plan factuel, selon le seul récit dont on dispose, celui des évangiles, ce ne sont pas « les compatriotes de Jésus » – bel euphémisme pour ne pas dire « les Juifs » – qui l’y auraient mis mais des soldats romains agissant sur les ordres d’un certain Ponce Pilate lequel selon cet outil indispensable qu’est Wikipédia était « un citoyen romain membre de la classe équestre qui, à partir de 26, sous le règne de l’empereur Tibère, et durant dix à onze ans, a occupé la charge de préfet de Judée. » Il n’était donc pas juif non plus.

Alors ? On sait que Monsieur Mélenchon nourrit les plus noirs soupçons à l’égard de ce qui est selon lui le tout puissant Lobby juif. Ne l’a-t-il pas accusé d’être intervenu pour faire échouer la candidature de Jeremy Corbyn et assurer l’élection de Boris Johnson ? Cette fois il reprend la terrible accusation qui a pesé pendant des siècles sur les Juifs, qualifiés de « peuple déicide » et à ce titre soumis à d’effroyables persécutions culminant avec l’Holocauste. Une accusation définitivement rejetée par le concile dit Vatican II en 1965 dans la déclaration « Nostra Aetate. ».

Gageons que monsieur Mélenchon, qui avait quinze ans à l’époque, n’en a jamais entendu parler. Il en est sans doute de même avec la majorité de ses électeurs. Faisant preuve d’une grande mansuétude avec le tribun, la presse française dans son ensemble n’a pas jugé bon de commenter des propos tenus sur une grande chaîne française à une heure de grande écoute.

Pourtant à la veille de la commémoration de cette tache indélébile que fut la Rafle du Vel d’Hiv, on aurait aimé voir un grand quotidien fustiger dans son éditorial une phrase aux lourds relents d’une grave accusation qu’on aurait voulu croire disparue à jamais.

 

Par ©

24 Commentaires

  1. Decidement ,melonchon de Rabat,de Marseille,ne sais pas comment revenir au devant de la scène,il faut qu’ il sorte la connerie du jour;les juifs de Palestine etaient crucifiés par milliers,il y avait un boulevard de croix,ç’était la peine de mort de l’époque de l’occupation romaine de la Judée!!

  2. @JKL,
    Non Mélenchon dit exactement le contraire.
    Raisonnons par l’absurde:
    Tout le monde sait que ce sont les Romains qui ont mis Jésus sur la croix.
    Mélenchon dit que ce sont ses compatriotes, donc Jésus était citoyen romain.
    Tous les gens qui vivaient dans le même lieu qu’ils suivent Jésus ou qu’ils ne le suivent pas étaient donc des Romains. A l’exception des propriétaires du pays que nous définirons plus loin.
    Donc il n’y a jamais eu de Juifs dans cette contrée, les non Romains avaient pour nom Yasser Arafat et Abou Mazen, ils y sont depuis 5780 ans.
    Donc la terre appartient aux copains de Mélenchon, qui a adopté les manières de ses copains de présenter les choses.
    Car il est écrit dans le Coran que le mensonge est un pêché mortel, toutefois il est permis de mentir à des incroyants afin de faire progresser l’Islam.
    CQFD

  3. On ne trouve plus la vidéo qui a dû être retirée. Cela dit, il y a une contradiction dans ce que dit Mélanchon et cela me semble plus important de la relever plutôt que de vider sa bile et dire n’importe quoi n’apportant rien d’intélligent au débat. « Je ne sais pas si Jésus était sur la croix. Je sais qui l’y a mis, paraît-il, mais ce sont ses propres compatriotes”… S’il ne sait pas si Jésus a été crucifié comment peut-il savoir qui l’a ou l’ont mis sur la croix? Pour exister, Mélanchon a besoin d’un électorat mais il s’est trompé d’électorat. Il a, malheureusement, le discours de son électorat, tout ce qui est à gauche du socialisme. C’est dommage car c’est, ou c’était, un homme intellectuellement intéressant mais il s’est perdu en voulant conserver cet électorat au lieu d’aller à la conquête des socialistes. Mais, bon, c’est quoi le socialisme aujourd’hui? Macron, François Hollande, Ségolène?

  4. Ce pauvre type ne sait plus comment exister. L’insulte lui semble être une solution. Dommage ! Dans le temps il semblait intelligent. Maintenant anti juifs. Anti France. Anti tout. Mais pro arabes. Son nouveau credo. Comme 99% de son parti il déteste les juifs. Aucune crainte. Il crèvera avant d’arriver au pouvoir. Et les juifs seront toujours là et de plus en plus puissants. Non pour attaquer mais pour se défendre.

  5. Ce type est décidément un vrai connard, un antisémite sénile qui recycle les poncifs moyen-âgeux, un semeur de discorde. Quand va-t-on se décider à lui supprimer tous ses mandats politiques ?

  6. Antisémitisme ordinaire d’un homme ordinaire qui cherche à exister sur le dos de juifs. Il fait de la peine à être réduit à cela et à courir derrière les islamistes en affichant son antisémitisme et son antisionisme. Il ignore que pour les islamistes il demeure un impie qui mange du porc et n’en est pas mieux. Un jour viendra, très vite, où il tombera dans la poubelle de l’histoire avec tous ceux qui haïssent Israel et les juifs et qui n’en ont rien tiré.

  7. Il dit tout haut ce que beaucoup pensent tout bas.
    Pour ceux qui voudraient une bonne réponse à ces idioties, ouvrez le livre : La dispute de Barcelone, de Nahmanide.
    Livre assez court, mais qui ne laisse plus aucun doute sur ce genre d’ambiguïté.
    (On peut le lire sur Hebrew books, mais en Hébreu : ספר הוויכוח (רמב »ן

  8. On me demande d’expliquer par les hiéroglyphes « d’Où sont sortis les Juifs » avec Moïse puisque nous ne pouvons pas sortir d’un pays grec nommé Egypte ?

    Simple Doctor Watson !
    Le nom « Egypte » n’existe pas une seule fois dans la Torah !
    le nom « Egypte » existe une seule fois dans l’Evangile de Matthieu pour justifier Jésus sorti d’Egypte, terre devenue romaine.

    La question est : que veut dire le nom biblique « Misraïm » dans les hiéroglyphes ?

    Simple, c’est le nom du « Nil » parce que le Nil vient du dieu grec « Nilos » et que les Ptolémées devaient cacher que les Juifs sont sortis du Nil (Misraïm) pour les chasser d’une terre grecque l’Egypte et non du grand fleuve « Misraïm ».

    C’est pourquoi nous sous sommes « élevés » de Misraïm pour nous rendre en Judée, c’est resté dans notre esprit, les Juifs s’élèvent des eaux, comme Moché Rabinou, nous nous sommes élevés des eaux, « les Ôlim », lors de « l’inondation » un lieu que tous les Juifs connaissent bien… « sarem » la terre de l’inondation que Pharaon a donné à Jacob… donc nous nous sommes élevés de (mi) Sarem devenu « Misraïm », le lieu de l’inondation.
    Avant, nous étions le peuple sorti de l’inondation, (mi-misraïm).

    Pour nous faire sortir d’une terre étrangère, il fallait un grand pays étranger, une terre grecque nommée « Egypte » les rois Grecs on donc imposé le nom grec de leur dieu « Egyptos » devant remplacer la grande Judée !!!

    En contre-partie, Ptolémée offrira aux 70 une petite Judée sur le Jourdain, autre nom du Nil) la grande sera pour lui jusqu’à son expulsion par les Césars « Ka-Ezer » « Ka-Ezra », nom d’Israël qui est le vrai nom du Nil, d’où les Juifs sont sortis, certes pas d’Egypte (dieu grec).

    Donc notre sortie d’Egypte est bidon, nous sommes sortis du Grand Fleuve dont le nom est : Israël.

    • Merci à Elie de Saint-Cloud de ne pas tout mélenchonner : ici il s’agit d’un texte sur la déviation gravement antisémite de ce tribun : pas du tout de refaire le monde à partir de l’Egypte ancienne et prétendre que les Hébreux proviennent de ce peuple. Si vous voulez refaire l’interprétation de Champollion, inscrivez-vous à la rentrée en Egyptologie.

  9. Pourquoi les Egyptologues cachent-ils que « l’Egypte » n’a jamais existé ?
    Parce que ce sont eux qui ont stoppé les recherches de Jean François Champollion, qui avait découvert que « l’Egypte » n’avait jamais existé… Que les écritures dites hiéroglyphiques étaient des écritures juives, et puisque Mélanchon accuse les Juifs d’avoir tué Jésus,
    voici la réponse des hiéroglyphes sur la mort de Jésus.

    Je fais donc un coupé-collé de mon texte afin que tout le monde sache la vérité sur le terrible assassinat de Jésus par tous les Juifs dans toutes les générations, ourdi par les Romains qui avaient besoin d’un meurtrier pour attendrir le coeur des Chrétiens envers Jésus… (les chrétiens persécutés par les Romains sont également une fake-news).
    voici donc la mort de Jésus par les anciennes écritures juives… (avoda zara afin de préserver les mensonges romains).
    Le « coupé-collé :

    Les hiéroglyphes expliquent tout !!! Toute la chrétienté ! Ainsi que le meurtre de Jésus !

    Yo-Shou (Jésus) = celui de la Lumière, (Jésus dit qu’il est la lumière).
    You-Da (celui de la terre) = la Judée, la terre, JuDa est donc la terre (dans les hiéroglyphes qui sont des écritures juives et non égyptiennes) T=D, D-arius s’écrit T-alioush),
    Rappel ici que l’Egypte n’a jamais existé, Egyptos est un dieu grec (vérifiable sur le net).

    Donc Jésus, la lumière doit mourir en fin de journée, parce que JuDa, la Judée, tue la lumière chaque jour, et parce que Jésus, la lumière ressuscite le lendemain.

    Telle est l’histoire de Jésus, lumière divine.

    L’Egypte n’a jamais existé parce que Egyptos est un dieu Grec !!!
    Or Jésus à sa naissance a fait un voyage en “Egypte”, or l’Egypte est un nom grec !
    La torah a été traduite par les 70 sages aux ordres du roi des Grecs Ptolémées.

    Le but de ces vérités est de détruire le mensonge qui désigne les Juifs meurtriers de D.ieu,

    l’Eglise doit justifier le voyage de Jésus en Egypte et dire comment ont disparu plusieurs millions d’Egyptiens, (qui n’ont jamais existé) puisque seuls des Juifs sont sortis d’Egypte, qui se nommait la Judée.

    Merci au Pape François pour sa réponse.

    • Pardon Élie, mais pour détruire sans peine l’infâme accusation chrétienne de déicide, il suffit simplement de rappeler deux évidences :
      1) des humains, même aussi extraordinaires que nous les juifs, peuvent-ils raisonnablement tuer un « d.ieu », par essence immortel ?
      2) des humains, même aussi extraordinaires que nous les juifs, peuvent-ils avoir le pouvoir de nuire à un « d.ieu », par essence tout-puissant, dont la volonté est de faire que telle chose existe ou n’ait jamais existé ? On l’imagine mal accepter que de simples humains puissent le tuer.
      Alors, il y a environ 7 décennies, au moins les catholiques ont réalisé l’absurdité de cette accusation de peuple déicide et l’ont supprimée.
      Bon, d’accord. Ils persistent à adorer un « d.ieu » multiple, à adorer des idoles, à pratiquer dans leurs temples les rituels de cannibalisme et de vampirisme. Soyons indulgents. Laissons-leur encore quelques siècles pour rentrer dans le droit chemin. Nos descendants, je l’espère, les y aideront.

      • Franchement, avez-vous consciences de ce que vous écrivez du haut de votre suprémacisme juif? « Soyons indulgents. Laissons-leur quelques siècles pour rentrer dans le droit chemin… » Lequel? Le vôtre? Et je passe sur vos conneries agressives qui précèdent et qui peuvent choquer un croyant. Je ne vais pas entrer dans un débat qui ne m’intéresse pas. D’ailleurs dieu n’est qu’une hypothèse pour tous. Mais qui croyez-vous être pour écrire de telles inepties? C’est ce type de conneries qui a conduit aux guerres, croire qu’on détient la vérité et que les autres sont dans l’erreur et qu’il faut les rééduquer.

        • Du haut de votre superbe, 2000 ans de domination chrétienne par le fer partout dans le monde vous contemplent : franchement, faites preuve d’un peu de modestie.

          • Vous contemplent
            Sujet : deux mille quelques choses (des ans). Une bonne occasion d’utiliser le pluriel, non ?

      • réponse à o.icaros qui m’accuse de proférer des inepties. Je lui demande donc de dire à tous si :
        1 – son « d.ieu » est un “d.ieu” multiple ou pas ? Le nôtre est unique et ne peut être représenté. Il n’est jamais né et ne mourra jamais. C’est l’Éternel dans toute sa majesté et son mystère.
        2 – adorez-vous oui ou non des idoles ?
        3 – au cours de vos messes, ne mangez-vous pas le corps et ne buvez-vous pas le sang d’un homme, même symboliquement ? Cela s’appelle du cannibalisme et du vampirisme.
        C’est tout

    • Merci à Elie de Saint-Cloud de ne pas tout mélenchonner : ici il s’agit d’un texte sur la déviation gravement antisémite de ce tribun : pas du tout de refaire le monde à partir de l’Egypte ancienne et prétendre que les Hébreux proviennent de ce peuple. Si vous voulez refaire l’interprétation de Champollion, inscrivez-vous à la rentrée en Egyptologie.

  10. Ne mélanchons pas tout ! Il déteste les Juifs; cela ressort de ses nombreux propos. Mais que défend-il officiellement au quotidien ? Des valeurs plutôt sympa comme la lutte contre le racisme et la discrimination, la juste répartition des biens, etc.

    Bref je vois un mec officiellement habité par de louables intentions qui se sont révélées utopiques dans toutes les sociétés où elles ont été intégrées, lesquelles ont systématiquement fini en dictatures (sauf le kibboutz) mais hanté par des démons de haines antisémites. Paradoxal, non ? Et totalement disqualifiant ! Ce mec est disqualifié, bien plus que LePen (cohérent avec lui-même), tout simplement.

    • « Des valeurs plutôt sympa » ?, écrivez-vous, Yves ! Quelles valeurs ? Celle de l’extrême-gauche, du nazisme déguisé, de l’antisionisme ? De l’adulation de nos pires ennemis ? Vous rendez-vous compte de la qualité et de la valeur intrinsèques des choix de l’abjection dont vous estimez que ses valeurs sont « plutôt sympa » ?

  11. Melanchon ,le français moyen qui fait beaucoup de bruit mais pas pour rien .Hitler a commencé comme lui .Aujourd hui il a le français moyen avec lui et les nazislamites qui voteront pour lui plus les accords de coalition avec la goche ,la droite ,le centre ,le centre goche ,le centre droit ,et ceux qui restent viendront pour la photo de famille !

  12. Qu’on l’installe au musée Grévin .

    Ses fans pourront lui rendre visite à tous moments .

    Et

    Pour une fois il aura toujours raison car il fermera sa gueule définitivement .

  13. Tiens, une publicité pour Wikipedia dont la rigueur, extrêmement relative, est fonction du rédacteur ! Il suffit de voir comment sont écrits et réécrits les articles sur Israël ou telle ou telle personnalité. Pour l’histoire de Jésus, je m’appuierais plus sur les Evangiles ou les déclarations du Vatican, sinon pour la vérité historique du moins pour la tradition rapportée. Cela n’enlève rien à l’antisémitisme viscéral de Mélenchon et ses alliés.

  14. il devient sioniste, il reconnaît que les juifs étaient là il y a 2000 ans avant que ces petits copains (les arabes) prétendent que cette terre leur appartienne

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.