Israël: des chercheurs développent un vaccin contre le cancer de la peau

i24NEWS

Dans environ 70 % des cas, le mélanome se forme sur une peau qui était auparavant indemne

Le vaccin contre le cancer de la peau serait-il bientôt à l’ordre du jour? Des chercheurs israéliens affirment avoir mis au point un nano-vaccin contre le mélanome, une tumeur maligne de la peau, rapporte lundi le Jérusalem Post.

“La lutte contre le cancer en général et le mélanome en particulier a progressé au fil des ans grâce à diverses modalités de traitement, telles que la chirurgie, la chimiothérapie, la radiothérapie et l’immunothérapie mais l’approche vaccinale n’avait pas encore été mise en application contre le cancer”, a déclaré Ronit Satchi-Fainaro, responsable du laboratoire de recherche sur le cancer et la nanomédecine de la faculté de médecine Sackler à l’Université de Tel Aviv.

Avec notre recherche, nous avons montré qu’il est possible de réaliser un nano-vaccin efficace contre le mélanome et de sensibiliser le système immunitaire aux immunothérapies,”a t-elle affirmé.

Cette étude porte sur une nanoparticule qui sert de base au nouveau vaccin. Jusqu’à présent, les recherches ont été testées et ont révélé leur efficacité dans la prévention du développement du mélanome chez les souris et dans le traitement des tumeurs au stade 1 et des métastases résultant du mélanome.

“Le but n’est pas d’encourager les gens à s’exposer au soleil sans risque sous prétexte qu’ils sont vaccinés“, a toutefois averti Satchi-Fainaro.

“Nous avons testé deux scénarios: un cas préventif, destiné à des populations à risque, qui ont déjà un mélanome au stade 1. Nous espérons alors que le vaccin empêchera les récidives et les métastases. Dans le second cas, ‘curatif’, le vaccin permettrait aux patients qui présentent un cancer a un stade plus avancé,  de retarder sa progression et par conséquent de rallonger l’espérance de vie des malades”.

Le mélanome se forme dans environ 70 % des cas sur une peau auparavant indemne, et dans environ 30 % des cas sur un grain de beauté préexistant de type nævus. La kératose solaire favorise la survenue de ce cancer.

Contrairement à une idée reçue, les nævus ne sont pas, dans l’immense majorité des cas, des états précancéreux qui se transforment en cancer suite à des expositions répétées au soleil.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.