Bibi impérial : 37 sièges au Likoud et bloc de Droite à 60!

0
3391

 

 

Le Likoud arrive en tête avec 37 sièges, devant Bleu Blanc (33), selon les premières estimations de Channel 12

Les trois principales chaînes de télévision, 11, 12 et 13, donnent des résultats similaires, même si les chiffres divergent légèrement : 37 à 33, 36 à 33 ou 35 à 34, elles donnent toutes Netanyahu et le Likoud vainqueurs, alors que 71% d’électeurs ont fait leur devoir, soit 2% de plus que lors des précédentes élections, et un record de participation depuis 1999 (21 ans).

Même enthousiasme concernant la consolidation d’un bloc de Droite à 59-60 sièges ou approchant (on attend les résultats du vote des soldats, qui penchent généralement à droite), laissant une négociation possible avec un groupe politique MINORITAIRE pour assurer un gouvernement stable, sans besoin de compromis-sions extravagantes.

Quoi qu’il en soit, Bleu et Blanc a moins de 4 sièges que le Likoud, ce qui l’envoie dans l’opposition, avec un risque de fuite d’une partie de sa base vers le Likoud.

Lieberman termine sa “carrière” de “faiseur de roi”, posture qui lui a gonflé la tête, au point de ne pas sentir le danger d’éparpillement venir : il ne va pas au-delà du seuil des 6 à 8 sièges. Il pourrait être amené à tenter de négocier de “rentrer dans le rang”, mais il est probable que l’électorat ne lui a pas pardonné l’exercice d’un chantage permanent, sans jamais être capable d’effectuer un vrai choix de leader, pour un camp ou pour un autre.

Nouveau danger dans ce concert de klaxon à droite, néanmoins : un parti arabe taxé de 14 sièges (doit un de plus que précédemment), au gré du Plan Trump, qui soulève l’opposition interne des Arabes Israéliens, transformés en porte-parole de voix palestiniennes inexistantes, excepté par la voie de la violence…

La Gauche historique, Avoda, même avec le renfort de Meretz (extrême-gauche) et de Gesher, le petit parti de centre-droit d’Orly Levy-Abekasis, est balayée par l’histoire. La Nouvelle Droite du Ministre de la Défense Naftali Bennett et de l’éternelle Espoir Ayelet Shaked manque ses rendez-vous, chaque fois que le Likoud, son parti-mère, se renforce pour transformer le score de la droite globale.

Si ces chiffres sont confirmés dans le décompte officiel des votes réels, le Premier ministre en exercice Netanyahu pourrait être en mesure de former son cinquième gouvernement, après avoir raté les deux derniers tours. Le bloc de gauche centriste dirigé par Benny Gantz peut compter sur 54 sièges avec le soutien de la liste arabe commune, ce qui correspondrait à une véritable trahison des deux électorats : arabe contestataire du plan Trump, et électorat de centre-droit assimilé à des colistiers de centre-gauche+Avoda, Meretz.

Il a fallu trois tours de scrutin à Israël pour choisir un chef, un parti et un bloc à la tête de son prochain gouvernement. La campagne de Netanyahu a mal commencé, son principal rival du parti, Gideon Saar, prédisant qu’il était une force épuisée. Ses adversaires ont soutenu qu’avec un procès sur trois accusations de corruption devant lui deux semaines après le jour du scrutin, il n’était pas en état de diriger le gouvernement.

60 sièges à droite, un gros avantage pour le Likud

Selon les modèles de télévision, le bloc de droite a obtenu 60 sièges et Netanyahu est sur le point de former une coalition. Célébrations au Likoud, menant de 3 à 5 sièges Bleu et Blanc. Netanyahu s’est adressé à tous les dirigeants du bloc de droite: “Acceptez de former un gouvernement dès que possible”.

La 23e campagne électorale de la Knesset atteint son paroxysme: avec la fermeture des bureaux de vote, les émissions de télévision indiquent que le Premier ministre et président du Likoud Benjamin Netanyahu s’approche d’une coalition. Dans les trois, le bloc de droite reçoit 60 sièges, contre 52 à 54 sièges pour le bloc de centre-gauche. Yisrael Beiteinu MK Avigdor Lieberman obtient 6 à 8 sièges dans l’échantillon.

Montage Flash90
Les premières estimations des élections législatives, le 2 mars 2020
Les premières estimations des élections législatives, le 2 mars 2020

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.