Le président Herzog prolonge le mandat de Netanyahu de 10 jours

Le président israélien Isaac Herzog a décidé vendredi en début d’après-midi de prolonger de dix jours supplémentaires le délai accordé au président du Likoud Benjamin Netanyahu pour former le gouvernement, selon les médias israéliens.

Chronique des négociations 

Le premier ministre israélien désigné Benyamin Netanyahou a annoncé ce jeudi matin l’octroi de cinq portefeuilles ministériels à une formation ultraorthodoxe se rapprochant ainsi d’un accord de coalition avec ses alliés de la droite avant une échéance clé ce week-end.

La semaine dernière, le Likoud de Benyamin Netanyahou avait signé des accords de coalition avec les trois formations politiques – Sionisme religieux, Force juive et Noam – ayant fait élire des députés lors des législatives du 1er novembre ayant mené à la défaite du Premier ministre sortant Yaïr Lapid. Pour former le prochain gouvernement, Benyamin Netanyahou devait encore s’entendre avec les deux partis ultraorthodoxes: Judaïsme unifié de la Torah (UJT, ashkénaze) et Shass (séfarade), ce qu’il a en partie fait ces dernières heures.

L’accord formel pas signé

Mercredi 7 décembre, le Likoud s’est entendu sur l’octroi de postes avec UJT, puis jeudi matin le Likoud et Shass ont annoncé que ce dernier parti recevra cinq portefeuilles dans le prochain gouvernement sans toutefois signer un accord formel de coalition. «Le chef de Shass, Arié Dery, sera ministre de la Santé et de l’Intérieur durant la première partie du mandat du gouvernement puis sera ministre des Finances», souligne ce communiqué, précisant que M. Dery sera également nommé vice-premier ministre, une première pour un député ultraorthodoxe.

Cette annonce intervient moins de trois jours avant l’échéance du dimanche 11 décembre, date à laquelle Benyamin Netanyahou doit annoncer la formation d’un gouvernement à moins qu’il ne demande une extension d’un maximum de 14 jours au président Isaac Herzog. Afin de signer un accord avec les partis ultraorthodoxes, le Likoud doit toutefois changer une loi permettant de nommer ministre Arié Dery, qui a été inculpé pour fraude fiscale ce qui invalide pour l’instant sa nomination à un poste ministériel.

Le Premier ministre désigné Benjamin Netanyahu a déclaré : « Je remercie mes partenaires, le rabbin Aryeh Deri, d’avoir conclu les accords. Ce soir, nous avons franchi une autre étape sur la voie de l’établissement d’un gouvernement de droite qui agira pour le bien et le bien-être de tous les citoyens de l’Etat d’Israël. »
Deri a déclaré ce soir qu’« il s’agit d’un premier pas sur la voie d’un accord de coalition global. Le mouvement Shas, en tant que parti social à la Knesset, a maintenu l’engagement pris lors des élections et servira le public dans la plupart des ministères sociaux, entre autres le ministères de l’intérieur et de la périphérie, de la santé et du bien-être afin de réaliser la politique sociale du mouvement Shas pour les citoyens d’Israël. l’identité, le renforcement de la tradition et l’observation du Shabbat dans la sphère publique. »

Or lundi 12 décembre, la Knesset (Parlement) doit nommer son nouveau président. Le Likoud et ses alliés sionistes-religieux et des partis ultraorthodoxes imposeront leur candidat qui pourra alors presser les députés de changer la loi afin de permettre à Arié Dery d’intégrer le futur gouvernement, souligne la presse locale. Et grâce à une entente préliminaire avec les partis ultraorthodoxes, Benyamin Netanyahou pourra plus facilement justifier sa demande d’extension au président Herzog, font aussi valoir les médias israéliens.

Condamné en 1999 à trois ans de prison ferme pour fraude, Arié Dery avait été accusé à nouveau de fraude fiscale en 2021 mais avait bénéficié d’un accord avec la justice. Réélu en novembre, il peut selon la loi siéger au Parlement mais pas recevoir de portefeuille ministériel.

S’il n’y a pas de changement, le nouveau gouvernement sera mis en place le 19 décembre 2022.

 

JForum avec  Le Figaro avec AFP et  Zvi Zerakhia www.calcalist.co.il JÉRUSALEMPOST
Le Premier ministre désigné Benjamin Netanyahu lors de la cérémonie de prestation de serment de la 25e Knesset à Jérusalem, le 15 novembre 2022( Photo : Reuters )

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.