Officiel au sein de l’ONU : Gabi Ashkenazi tente de freiner l’annexion des implantations et de la Vallée du Jourdain

Cette indiscrétion intervient au milieu de différends intra-partisans au sein du Likoud et du parti bleu et blanc au sujet du plan “d’annexion” (d’extension de souveraineté).

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères, Gabi Ashkenazi (crédit photo: MIRIAM ALSTER / FLASH90)
Le nouveau ministre des Affaires étrangères d’Israël, Gabi Ashkenazi (crédit photo: MIRIAM ALSTER / FLASH90)
Le ministre des Affaires étrangères et député bleu et blanc Gabi Ashkenazi essaierait de toutes ses forces de faire stopper le projet d’annexion des implantations en Cisjordanie, selon un responsable des Nations Unies (ONU) anonyme, comme l’a rapporté mardi la radio militaire.
Le reportage a noté qu’on prétend qu’Ashkenazi serait incapable de trouver une seule raison bénéfique à l’annexion des implantations juives en Cisjordanie, et il est affirmé par le responsable anonyme de l’ONU que le ministre des Affaires étrangères manigance dans les coulisses pour arrêter l’annexion, plutôt que d’exprimer publiquement son point de vue sur la question, en violation de l’opinion du Premier ministre alternatif et du chef bleu et blanc Benny Gantz sur la question.
Le reportage note également qu’Ashkenazi a exprimé ses réserves sur le fait que l’annexion unilatérale proposée est intenable et potentiellement irresponsable, et que toute annexion devrait être faite en coordination avec les États-Unis, en plus des États arabes voisins, et les Palestiniens dans le cadre d’un accord global sur les questions essentielles. 
Le Général de division (retraité) Amos Gilad, ancien chef du département de recherche de la direction du renseignement militaire de Tsahal, a également exprimé ses réserves sur la sagesse d’une annexion unilatérale des implantations juives en Cisjordanie dans une interview à la radio de l’armée, où il a dit que cela coûterait des dizaines des milliards, tout en affaiblissant les liens entre Israël et les États du Golfe à la suite de la montée de l’influence iranienne au Moyen-Orient.
Le reportage intervient au milieu de différends intra-partisans à la fois à l’intérieur et entre le Likoud et le parti bleu et blanc sur le plan d’annexion, certains ministres de droite affirmant qu’il laisse l’Etat juif isolé s’il n’est fait que par phases, tandis que les ministres de gauche pensent qu’il peut risquer les relations entre Israël et la communauté internationale ainsi que la stabilité de l’Autorité palestinienne.

5 Commentaires

  1. gerardnium,

    Désolé, ils ne sont plus des soldats, il sont ministres ou représentants de l’état d’Israël auprès des instances internationales et sont prêts à sacrifier Israël pour être bien vus d’une partie de la communauté internationale pro arabes, cela nous donnent le droit de les critiquer pour leurs mauvaises intentions.

  2. Pour comprendre la présence de deux pieds nickelés auprès de Bibi, il faut remonter à la trahison de YAALON (troisième pied nickelé) qui a accusé Bibi d’avoir pris de l’argent sur la vente des sous-marins. Le procureur Avishaï Mandelblick, auquel les pieds nickelés ont du promettre un pont d’or, finit par accuser Bibi bien qu’il sache que Bibi n’a rien pris !!!

    L’affaire pouvait conduire le pays à la catastrophe si Bibi était écarté.

    Sans doute persuadés que Bibi s’en était mis plein les poches, les trois pieds nickelés étaient prêts à vendre leur pays aux Arabes pour quelques dollars saoudiens.

    Bibi n’avait pas le choix, contraint de faire croire à tous que Ganz était compétent, (quand Ganz affirme chaque jour vouloir négocier avec les Arabes, on voit qu’il est un débile “profond”). Quand Yaalon et Lapid (le quatrième) ont tout fait pour discréditer Bibi avec l’aide de la “police” fabricants de 300 fausses preuves et des “Juges” qui voulaient le pouvoir à leur botte…

    Bibi a donc joué une partie de poker très dure pour écarter les pieds nickelés, puis faire croire à Ganz qu’il était un chef d’état… Or aujourd’hui, Ganz veut l’accord de l’Europe qui vient de donner sa réponse “leur réponse” celle de 1000 députés européens qui demandent des sanctions contre Israël en cas d’annexion.
    Ganz a oublié que les pères des 1000 députés européens ont vendu six millions de Juifs aux Nazis, mais leurs fils, eux, n’ont pas oublié.

    Après annexion des 30% Bibi provoquera de nouvelles élections qu’il gagnera…. très largement !

    Alors certains chefs dans la “police” et sans doute aussi quelques juges auront peur de se voir jugés pour faux à l’encontre d’un premier ministre.

  3. Comment en sont-ils arrivés là? donnez des ministères aussi importants pour Israël à ces 2 incapables (pieds nickelés étaient déjà pris) qui étaient prêts à conclure pour un gouvernement avec les partis arabes.
    Comploter à l’ONU non mais …
    ROSA

  4. Pourquoi insulter des soldats de Tsahal et en plus des généraux et chefs d’état major? N’abaissez pas le niveau de ce forum ça serait fortement dommage !!!

  5. Quand on pense que ces deux bras cassés étaient à la tête de l’Etat-Major de Tsahal, donne froid dans le dos.
    Comment a-t-on pu donner la défense d’Israël à ces pieds nickelés ???

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.