« Vous me donnez la nausée » : Arthur dans une colère noire.

En story Instagram, ce mardi 13 juillet, Arthur a fait part de sa stupeur de voir certains internautes comparer la stratégie vaccinale du gouvernement et l’extension du pass sanitaire en France, à la période de la seconde guerre mondiale.

Durant son allocution donnée le lundi 12 juin au soir, Emmanuel Macron a annoncé que la vaccination serait désormais obligatoire pour les soignants, mais aussi qu’une extension du pass sanitaire allait être mise en place. De quoi rendre furieux certains internautes, sur les réseaux sociaux, estimant qu’il s’agit d’une contrainte importante que de se faire vacciner contre le Covid-19, si l’on souhaite continuer à profiter des restaurants, cinémas et autres lieux culturels… En story Instagram, Arthur a fait part de sa stupeur devant quelques commentaires déplacés.

L’animateur et producteur télé, est en effet, complètement sous le choc de voir plusieurs posts accusant cette stratégie vaccinale en précisant qu’il y a des similitudes avec la manière dont, pendant la seconde guerre mondiale, les Nazis étiquetaient les Juifs. En partageant une photo d’une étoile de David, comportant la mention « sans vaccin », le compagnon de Mareva Galanter a lâché, écœuré : « Comparer la vaccination à la Shoah ! Vous me donnez la nausée, bande d’ignorants que vous êtes. » Hors de lui, Arthur a également affiché un tweet qui remet les idées en place, agrémenté de photos de prisonniers des camps de concentration : « On va reprendre quelques bases pour les débiles de Twitter. À gauche les antivax pendant le Covid, à droite des juifs pendant la Shoah. Vous comprenez le problème de comparaison entre les deux ?

Arthur pousse un coup de gueule contre les anti-vaccins

« Un peu de décence, s’il vous plaît »

L’occasion aussi pour Arthur de faire le point sur l’importance de la vaccination et d’expliquer pourquoi ce parallèle est totalement irrecevable, par rapport à cette période sombre de l’Histoire : « On essaie juste de vous empêcher de mourir. On ne cherche pas à vous assassiner. Un peu de décence, s’il vous plaît. » Pour illustrer ses propos, le présentateur de l’émission Vendredi tout est permis a joint une image d’enfants squelettiques, retenus dans des Goulags, afin de rappeler l’horreur qui a duré de 1939 à 1945.

6 Commentaires

  1. Comme pour les gilets jaunes, on introduit un bon mélange d’extreme gauche et d’islamistes et tout le monde est discrédité.
    Il est abjectes de dévoyer l’histoire à ce point. Déjà à l’école depuis pas mal de temps, des le cour préparatoire le mémoire de la Shoah est dévoyer pour se préparer à une société mufti-culturelle.
    Mais cela fait 40 ans que nous sommes rentrés dans l’air de la perversion.
    Sur le principe Arthur à raison, mais la raison trahit par la perversion, Arthur devient un idiot utile.
    Finkelkraut que j’apprecie est aussi tombé dans le panneau avec les gilets jaunes.

  2. La démocratie n’autorise pas de dire des conneries et de comparer ce qui est incomparable ,Arthur a raison de pousser un coup de gueule,moi c’est pas la nausée qu’ils me donnent,c’est l’envie de vomir !!

  3. Votre démocratisme est simplement le droit de chacun d’être Fou et de se foutre des conséquences!
    Pourquoi alors, interdire le Parti Nazi, les Insignes et emblèmes de son histoire séculaire et le Stalinisme Maoïsme et Pol-Potisme etc et leurs propagandes auxquelles CROIENT sincèrement des tas de gens Gens!?
    Vous êtes des crétins-croyants : le second terme ne vous exonère de rien du premier terme.

  4. Le ressenti et la perception des gens sont importants! des Les gens ont le droit de dire ce qu’ils ressentent et ce qu’ils pensent dans une démocratie. Ou alors nous ne sommes pas dans une démocratie… et bcp l’ont compris…
    Que D’ sépare le grain de l’ivraie et délivrent les enfants d’Israel et les bonnes créatures sur Terre.

    • Désolé, mais permettre à tous de dire n’importe quoi, ce n’est pas de la democratie (le pouvoir au plus grand nombre et non la liberté d’expression poussée à son extreme) mais le chaos.
      Et comparer tout et n’importe quoi à la shoah est plus que malsain.
      Quant au ressenti des antivax, cela me conforte dans l’idée de leur connerie monumentale. S’ils disparaissaient d’une infection au corona, cela améliorerait surement l’état de l’humanité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.