Les médiateurs égyptiens suspendent les pourparlers de réconciliation Fatah-Hamas.

Des sources de sécurité égyptiennes ont déclaré que les différences entre les deux parties au Caire étaient principalement centrées sur les tentatives du Fatah de mettre le Hamas sur la touche. Les médiateurs égyptiens ont « reporté » les pourparlers de réconciliation au Caire entre les groupes palestiniens Hamas et Fatah après qu’une série de contacts indirects ont mis à nu un énorme fossé entre les deux rivaux, ont déclaré jeudi des sources de sécurité au National .

Les sources égyptiennes, proches de la procédure, ont déclaré que la décision de reporter les pourparlers faisait suite à une série de conversations exploratoires menées par les médiateurs avec les deux parties à huis clos. Les médiateurs, selon les sources, voulaient se concentrer sur ce qu’ils considéraient comme les tâches les plus urgentes de négocier un échange de prisonniers entre Israël et le Hamas ainsi qu’une trêve durable.

Les sources n’ont pas précisé quand les pourparlers de réconciliation Hamas-Fatah allaient probablement commencer et il n’y avait aucune information officielle immédiatement disponible du Hamas ou du Fatah. Les sources ont déclaré que les médiateurs restaient convaincus qu’un accord entre le Hamas et le Fatah était toujours réalisable. L’Egypte a négocié un cessez-le-feu entre le Hamas et Israël le mois dernier, mettant fin à une guerre de 11 jours au cours de laquelle plus de 250 Palestiniens et 13 Israéliens ont été tués. Il a suivi le cessez-le-feu du 21 mai avec une diplomatie renforcée pour empêcher une nouvelle explosion des hostilités.

Le Fatah est la principale faction de l’Autorité palestinienne basée en Cisjordanie et dirigée par le président Mahmoud Abbas. Il est en désaccord avec le groupe militant du Hamas depuis que les deux parties ont mené une brève guerre civile dans la bande de Gaza en 2007, qui s’est terminée par l’expulsion du Fatah de l’enclave côtière. Le Hamas a dirigé seul l’enclave méditerranéenne depuis lors.

Les tentatives passées de l’Égypte, pays voisin de Gaza et d’Israël, de réconcilier le Hamas et le Fatah ont échoué ou se sont soldées par des accords qui n’ont jamais été mis en œuvre. Les sources ont déclaré que les différences entre les deux parties au Caire étaient principalement centrées sur les tentatives du Fatah de mettre le Hamas sur la touche et insistant sur le fait que l’Autorité palestinienne parle seule au nom du peuple palestinien.

JForum – Thenationalnews

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.