Home International Anti-colonialiste? Lorde devrait boycotter la Nouvelle-Zélande©

Anti-colonialiste? Lorde devrait boycotter la Nouvelle-Zélande©

15
967

Lorde, cette auteur, compositeur et chanteuse, a annulé son spectacle prévu en Israël, cette semaie, succombant à la pression des avocats du boycott de l’Etat Juif. “Je suis fière d’être une jeune citoyenne du monde informée”, a -t-elle  annoncé à la tribune à l’intention d’autres jeunes citoyens informés par Twitter, ajoutant qu’elle “en avait fait beaucoup en lisant et en requérant de très nombreux conseils” avant d’arrêter sa décision.

C’est la période des fêtes, il faut être smart aussi n’accusons pas la jeune chanteuse d’être carrément désinvolte (et flippante). C’est certain, les lectures qu’elle a faites et les avis qu’elle a cherchés n’ont pas grand-chose à dire sur le fait qu’Israël est le seul Etat Juif au monde, établi sur sa terre ancestrale aborigène du peuple juif après des millénaires d’exil, de génocide et de discrimination.

Elle n’a, semble t-il, pas non plus été informée que ledit Etat, mis à part ses imperfections, est le seul foyer de la région où les femmes sont les égales des hommes, où les gays peuvent avoir leur place au parlement plutôt que d’être jetés pieds et poings liés du haut des immeubles et où les musulmans sont appelés à voter librement au cours d’élections libres de toute violence confessionnelle. Ces livres qu’elle a lus et ces copains qu’elle a consultés, tels que je le comprends, n’ont prêté aucun intérêt aux complications de deux décennies de négociations diplomatiques, sont indifférents aux nombreuses offres significatives de paix proposées par Israël et n’ont jamais pris conscience des campagnes de terrorisme de masse que les Palestiniens ont fréquemment propagées et qui ont coûté tant de vies humaines.

Mais peu importe tout ceci. Il y a quelque chose d’adorable, et même admirable, dans la véhémence morale de la jeunesse, peu importe si elle chante faux. Lorde est une jeune femme talentueuse et j’admire sa musique autant que son engagement envers ses principes.

Je postule, bien sûr, que ce sont bien des principes et non une lâche soumission aux ragots de fanatiques qui revendent astucieusement leur haine nocive comme un accessoire idéologique à la mode. Comment pouvons-nous voir la différence? C’est simple : si Lorde est vraiment engagée envers les principes qu’elle épouse à présent, elle devrait annoncer son refus de se produire en spectacle ou même de revenir jamais vers sa Nouvelle-Zélande natale, un pays qui est coupable, à la pelle, des crimes mêmes que les partisans de BDS attribuent mensongèrement aux Israéliens.

Lorde est-elle bien une ennemie jurée de l’occupation coloniale? Elle devrait, alors, savoir, qu’en1831, moins de 1.000 Européens vivaient en Nouvelle-Zélande, que ces étrangers étaient largement submergés par les tribus Maori locales. Cinquante ans plus tard, ce nombre a grimpé en flèche jusqu’à un demi-million, grâce à la politique britannique qui a encouragé les colons à naviguer vers des rivages lointains et à demeurer là. A la grande différence des Juifs revenant vers leur Patrie antique, environ à la même époque, ces colonialistes n’avaient aucun lien historique et pas mal juridique avec cette terre.

Lorde abhorre -elle tant que cela la spoliation violente de terre? A la différence notable des Juifs, qui retournaient en Palestine et ont instauré le Fonds National Juif et d’autres organisations dans le but de racheter équitablement leur patrie historique à ses occupants du moment, les colonialistes britanniques se sont payés un bon moment de plaisir, en 1863, en ordonnant à tous les Maori de déposer les armes et en votant la Loi des Colonies de Nouvelle-Zélande, qui leur accordait 4 millions d’acres des terres Maori, sans même prétendre à un processus en bonne et due forme.

Se peut-il que la ségrégation extrême et la haine puissent offenser la sensibilité de Lorde? Plutôt que de loucher en direction d’Israël, où un Arabe d’Israël vient de  prendre sa retraite bien méritée après un mandat long et bien rempli en tant que Juge à la Cour Suprême et où une femme musulmane occupe le poste de Qadi, ou de Juge musulman(e), Lorde devrait vouloir observer la façon dont la Nouvelle-Zélande traite sa population Maori, aujourd’hui même. Selon un récent rapport de l’Onu, une masse énorme de 300.000 enfants Maori, soit un tiers de la population enfantine du pays, vivent en ce moment-même en dessous du seuil de pauvreté, un nombre qui augmente rapidement.

D’autres disparités sont aussi flagrantes : les Statistiques fournies par le propre Ministère de la Santé de Nouvelle-Zélande montrent que les Maori sont presque trois fois plus exposés que les non-Maoris à des soins médicaux non-équitables, à cause de leur ethnicité.

Rien de tout cela ne devrait constituer une surprise pour Lorde, évidemment : en tant que jeune citoyenne bien informée, elle comprend sûrement que, quand une force occupante prive cruellement et illégalement une population indigène de ses droits à l’auto-détermination sur sa terre historique, il ne peut qu’en découler une catastrophe morale.

Heureusement, les Aborigènes Juifs ont réussi miraculeusement à revenir sur leur terre natale et là, à y établir une démocratie qui, comme toutes les démocraties, est faillible mais florissante. Les Maoris de Nouvelle-Zélande n’ont pas eu cette chance. Si Lorde veut vraiment se tenir aux côtés des opprimés, elle doit ne jamais revenir chez elle.

15 COMMENTS

  1. c’est vraiment la petite “merdeuse ” qui ne se prend pas pour “la queue d’une poële”. Elle ferait mieux de travailler à une licence d’histoire, d’Israël en particulier

  2. Excellent article.A diffuser aux ignares qui ont des principes comme Lord.Ses cordes à elle sont vocales et non cérébrales!

  3. Les 99% des intervenants ne réagissent qu’en fonction de leur propre ignorance du phénomène Lorde, en se disant que ça leur suffit pour se dire qu’il s’agirait d’un non -événement. On a nommé un Ministre des affaires stratégique, Gilad Erdan qui a assez conscience des effets de contamination, en particulier dans le jeune public, pour savoir que si un âne braie BDS à un point de la planète sur un campus, des centaines d’autres ânes lui répondent en gros sur le même ton, à des milliers de km de là et que cela s’appelle l’effet-papillon.

    Donc excusez-nous de nous préoccuper de la survie morale de l’Etat Juif à l’échelle de plusieurs générations et de vouloir participer à couper court à ces campagnes de délégitimation au plus vite, parce qu’en matière de boycott, il y a toujours des adversaires à chercher à tirer les marrons du feu. Trop d’apathie sur ces forum…

    • On se fiche donc de Lorde en tant que telle, c’est l’exemple pour la jeunesse qui mérite d’être combattu, sur son point le plus faible : c’est elle-même une colon bien pire que n’importe quel Israélien et à l’instant même où elle boycotte, elle devrait cesser de respirer l’air qu’elle vole aux Maori.

  4. Ce genre de personne (acteur, artiste, chanteur, etc…) et qui répète comme des perroquets des phrases toutes faites qu’on leur souffle à l’oreille, ne sont pas responsables de ce qu’ils disent. Et c’est ça qui est trés grave.
    Elle pourrait créer un nouveau groupe : Hamas-si d’L’Ordure Band.

  5. Je pense que vous donnez trop d’importance à cette jeune femme qui n’est somme toute qu’une chanteuse comme il en existe des milliers.
    Elle n’a pas besoin de venir en Israel, le pays se passera d’elle sans problème.
    Arrêtez d’élire des articles sur des gens sans importance.

  6. bonsoir
    Quelqu’un m’a dit ” le pape combien de divisions” Lorde qui l’a connaît il faut plaindre les organisateurs de ces concerts et qu’ils mettent une clause qu’en cas d’annulation en raison des pressions de bds le chanteur ou la chanteuse doit payer de fortes indemnités et que celles ci partent dans un fond destiné à combattre bds
    LORDE c’est le désordre qu’elle aille au diable !!

  7. vous savez que son nom est le début (ou le kitsour) de l’expression : “l’ordure”
    donc, laissons-la à ses problèmes existentialistes, elle est bien là où est est

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.