Ces israéliens qui avaient loué  des chambres dans la Forêt Noire pour des vacances en famille ont reçu une semaine après leurs réservations des messages leur signifiant qu’ils étaient indésirables et qu’ils devaient annuler cette réservation, « sans frais ».

La commande avait été effectuée via Booking.com.
«Nous avons fait il y a quelques semaines la réservation pour des vacances que nous prévoyons en Août l’été prochain», a déclaré Igor Tchahansky. « Parce que nous sommes quatre familles, soit 17 personnes, nous avons décidé de réserver les chambres le plus tôt possible pour ne pas nous retrouver sans chambres et pour être sûrs d’avoir ce que nous voulions. »
Selon Igor, les chambres avaient été réservées sur le site après de longues recherches, dans une zone de la Forêt Noire nommée Mattenhof. « Nous avons reçu l’accord pour toutes nos chambres sur Booking, et également une confirmation de l’hôtel lui-même. »
Selon Igor, après plusieurs jours, les quatre familles ont commencé à recevoir des messages de l’hôtel.
«Chaque famille a reçu un message différent. Une famille a reçu un mail disant que l’hôtel n’acceptait les hôtes que pour un séjour d’une semaine minimum. Une autre famille a reçu un message disant que les réservations ne se faisaient que du samedi au samedi.
La troisième famille a reçu un message indiquant que l’établissement était en fait plein, tandis que la quatrième famille a reçu le message suivant: «Nous ne voulons pas les clients israéliens Nos chambres ne sont pas pour eux S’il vous plaît, annulez votre réservation auprès de Booking.com, vous ne serez pas facturé Merci, Schmider….. . Schmider est Barbara Schmider, la responsable des reservations « .
«Nous avons immédiatement contacté Booking.com, parlé avec des représentants en Israël et ailleurs. Nous leur avons dit que cette situation est inacceptable et ils nous ont demandé d’attendre qu’ils enquêtent sur ce problème. Ils devaient aussi nous trouver une solution de rechange « , a déclaré Zana Pavlov.
Selon elle, les représentants israéliens de Booking étaient furieux quand ils ont appris que ces familles allaient publier leur mésaventure, puisque rien ne se passait.
En réponse à Ynet, Barbara Schmider a déclaré qu’il s’agissait d’un simple malentendu, et qu’en fait il s’agissait d’une regrettable affaire d’overbooking et que l’hotel qu’ils étaient complet.
Des représentants Booking.com, ont déclaré à Ynet que la société présentait ses excuses pour l’incident.
« Nous faisons tout ce que nous pouvons pour trouver une solution pour les clients et nous leur avons offert une indemnité de 1.000 euros, et si besoin est, nous pouvons augmenter ce montant. Nous sommes vraiment désolés pour l’incident.  »
Ces discussions et ces marchandages sont inutiles, mais il y a une mesure qui dédouanerait Booking.com et qui est très simple : retirer cet établissement de leur site.

ARUTZ7

 

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.