“Une banalisation alarmante des actes antisémites”

11
847

« Nous, Israéliens, apprécions l’engagement sans faille des autorités françaises à se battre contre l’antisémitisme et l’antisionisme », explique Aliza Bin-Noun, ambassadrice d’Israël en France. AFP/Thomas Samson

Dans une tribune au « Parisien – Aujourd’hui en France », Aliza Bin-Noun, ambassadrice d’Israël en France, dénonce la recrudescence des actes antisémites et le retour de « la vieille haine » des Juifs.

Aliza Bin-Noun, Ambassadrice d’Israël en France.

« Il y a 74 ans, jour pour jour, le camp de concentration d’Auschwitz était libéré. Malheureusement, mes grands-parents n’en sont pas sortis. La visite officielle en France il y a quelques jours du Président de l’Etat d’Israël, M. Reuven Rivlin, pour commémorer la date de cette libération, a donc revêtu un sens tout particulier pour moi.

Aux côtés du Ministre français des Affaires étrangères, M. Jean-Yves Le Drian, il a inauguré une exposition consacrée aux Diplomates Justes parmi les Nations. Réalisée par le ministère des Affaires étrangères israélien, elle met à l’honneur ces diplomates de tous pays qui, à l’instar d’autres hommes et femmes en Europe, se sont dressés devant l’abomination nazie pour sauver des Juifs de la mort qu’on leur avait promise. Cette inauguration n’est pas uniquement symbolique. Elle marque la volonté commune de la France et d’Israël de combattre l’obscurantisme et la haine, au nom des valeurs et des idéaux que nos deux pays partagent : l’attachement à la démocratie, la lutte contre le terrorisme, la solidarité, l’amour et le respect de la vie.

Nous, Israéliens, apprécions l’engagement sans faille des autorités françaises à se battre contre l’antisémitisme et l’antisionisme, qui représentent aujourd’hui les deux facettes d’un même mal. Les paroles prononcées par le Président de la République française, M. Emmanuel Macron, en juillet 2017 dans son discours de la commémoration de la rafle du Vél d’Hiv : « Nous ne céderons rien à l’antisionisme car il est la forme réinventée de l’antisémitisme » l’ont solennellement rappelé.

Dans ce combat contre la discrimination, Israël est heureux de trouver en la France un ami sincère et un allié fiable.

Malgré tout, la vieille haine n’a pas disparu. L’antisémitisme, qui a engendré la « solution finale au problème juif », c’est-à-dire l’extermination systématique de 6 millions de Juifs, survit, envers et contre tout, et persiste à hanter l’Europe. Ainsi, en France aussi, au XXIe siècle, l’antisémitisme continue de tuer.

Qui a pu oublier l’abominable calvaire d’Ilan Halimi en 2006, la froide exécution des enfants de l’école Ozar Hatorah de Toulouse en 2012, les vies fauchées de l’Hyper cacher de la porte de Vincennes en 2015, ou plus récemment encore, les meurtres horribles de Sarah Halimi et de Mireille Knoll ?

L’antisémitisme tue. Et il peut tuer car il s’infiltre, insidieusement, et se répand comme un poison lent. Ici, en France, ces derniers mois, nous constatons une banalisation alarmante des gestes, des expressions et des actes outrageusement antisémites.

La vieille haine s’affiche de nouveau sans vergogne. Elle métastase et se manifeste dans le complotisme sur les réseaux sociaux, dans l’agression physique de Juifs et dans la négation au droit à l’autodétermination du peuple juif, autrement dit, dans l’antisionisme.

Comme tant de fois par le passé, quand la violence se déchaîne, certains sont prêts à la canaliser vers cet Autre de toujours – le Juif.

Cette violence est le fait de ceux qui œuvrent, continuellement, à dévier la contestation politique et sociale pour la transformer en haine raciale, ethnique ou religieuse.

En effet, nous voyons aujourd’hui la tendance de certains à « surfer » sur les événements récents pour diffuser leur venin antisémite. Plus que jamais, la nécessité absolue de la lutte contre cette maladie sournoise est une évidence. Les chiffres sont inquiétants : en 2018, en France, le nombre d’actes antisémites a augmenté de 69 %. Je suis choquée par cette triste réalité.

L’Etat d’Israël est le garant ultime pour que jamais plus le peuple juif ne se retrouve sans abri. Comme l’a dit le Président Rivlin, le 24 janvier dernier, On ne peut aimer Israël et détester les Juifs, tout comme il est tout à fait impossible d’aimer les Juifs et de détester Israël .

La résistance à la haine antisémite ne peut se faire uniquement au niveau gouvernemental. La société tout entière doit se rallier à la cause : les artistes, les intellectuels, les entreprises, la société civile et la presse. Elle se doit d’être le combat de chaque citoyen et de chaque citoyenne.

À l’occasion de cette Journée internationale pour la mémoire des victimes de l’Holocauste et de la prévention des crimes contre l’humanité, j’appelle tous ceux qui chérissent la justice et l’honnêteté à nous rejoindre dans ce combat. »

leparisien

11 COMMENTS

  1. Impossible de lutter contre l antisémitisme où l antisionisme.
    Il faudrait que la population française y participe et réfute ce que les médias et les politiques,et toutes les “élites “racontent sur l etatJuif.

  2. L’antisémitisme ? L’antisionisme ? Les Juifs ne peuvent que résister, et contre-attaquer au besoin. Ils n’ont pas le choix. En hébreu on dit “ein bréra” : deux mots qui accompagnent en permanence les Israéliens face aux Arabo-Palestiniens récalcitrants.

  3. Merci Madame l AMBASSADRICE pour votre merveilleuse TRIBUNE et son contenu.
    Cependant, indépendamment de votre constat sur l antisémitisme et la situation des juifs en FRANCE
    je pense qu’ il aurait aussi été opportun de rappeler à nos Compatriotes Français et Autres toutes les OEUVRES souvent très dangereuses que fait l ETAT D ISRAEL par exemple sauver des Milliers de Syriens et les soigner, récupérer les JUIFS en Danger dans le monde entier, son MOSSAD à la tète du combat contre l état Islamique et cela depuis ANTEBBE

  4. “Nous, Israéliens, apprécions l’engagement sans faille des autorités françaises à se battre contre l’antisémitisme et l’antisionisme “…..elle se fout de nous ? Je connais des centaines d’israéliens qui disent exactement le contraire.
    L’Ambassadrice devrait s’inquiéter de ce que pensent les Juifs pauvres qui ne peuvent pas quitter les “quartiers difficiles”, du climat antisémite des universités et des écoles et collèges, plutôt que de calquer son avis sur celui de responsables communautaires qui ne représentent plus du tout les Juifs Français, toujours heureux de se laisser endormir lors de leur dîner du ridicule.

    • ….et il suffit de faire un tour sur Google pour comprendre à quel point les positions de Castaner et de Ferrand sur Israël et le BDS rendent le discours de Macron sujet à caution, au minimum !

  5. C’est simple, il s’agit de la peste brune rouge verte et noire. Avec l’indifférence, l’aveuglement des gouvernements socialistes et l’incompétence des suivants, sans compter l’antisémitisme musulman et celui de l’extrême gauche proche du ‘travailleur opprimé palestinien’ et opposé au capitaliste juif. Plus pregnants que l’antisémitisme d’extreme droite. Et des complices, les politiques, les syndicalistes, les journalistes, les humoristes, les policiers, les juges, les magistrats, les enseignants… Tous coupables de non assistance à juifs en danger.

  6. IL Y A DE QUOI ETRE INQUIETS SUR L’ATTITUDE DES FRANÇAIS ENVERS ISRAËL !
    NOUS NE CROYONS EN AUCUNE FAÇON LES DISCOURS DE MR MACRON ! IL L’A PROUVE
    CONSTAMMENT DEPUIS LE DÉBUT DE SON MANDAT ! IL CHANGE D’AVIS COMME IL CHANGE
    DE CHAUSSETTES ! IL EST TRÈS INFLUENÇABLE ET IL PASSE TRÈS FACILEMENT D’UNE IDÉE
    A L’AUTRE ET C’EST TRÈS DANGEREUX !

  7. Mais enfin ! Que se passerait il si nous renversions ” l ordre établi ” qui consiste à trouver chez le Juif le responsable de tous les maux d l Humanité ?
    Il nous serait très aisé de démontrer de manière absolument irréfutable que le Catho ou le Momo sont les responsables de la quasi totalité des pires crimes et désordres de l histoire de l’ humanité ou plutôt de l inhumanité..
    1.5 milliards de musulmans + 1,5 milliards de chrétiens et voilà ou nous en sommes…triste bilan pour ces deux “grandes religions” qui ont conquis et convertis par l épée le tiers des êtres qui peuplent la planète.
    Il ne faudrait avoir de cesse d’egrener le chapelet de leurs crimes et mensonges à ceux qui nous traitent de sales juifs et nous accusent de complotisme pour peut être commencer à mettre du doute dans leur effarante certitude.
    1.5 milliards de chrétiens 1.5 milliards de musulmans, 0.002% de Juifs…il est où le complot ?
    6 millions de juifs assassinés par les chrétiens avec le concours des musulmans, 1.3 millions de chrétiens Armeniens génocides par des musulmans
    Des millions d Êtres humains assassinés par les Croisés, les esclavagistes, les Inquisiteurs, les Conquistadores, les Napoleon, Salazar. Franco, Staline, Mussolini, Hitler, Pétain.. j’en passe et des pires….Ah qu ils sont beaux tous ces éternels menteurs, contempteurs de Juifs.
    A quand la juste réponse au “Sale Juif”.
    Serions nous dans le Vrai et legitimes en criant lors des manifs :
    “Sale Catho” ou ” Sale bico”, sans aller jusqu a oser le “Mort aux Catho” ou “Mort au Bico”
    A vous la réponse…

    • Merci pour cette analyse mais un chrétien s’il ne soutien pas Israël et le peuple juif n’est tout simplement pas un chrétien. Yeshoua était juif, les premiers disciples étaient juifs, et les écrits de la Brit ‘Hadasha ne sont pas contre les juifs bien au contraire. Rien ne condamne les juifs, il est parlé du peuple élu qu’est le peuple juifs pas les goy qui sont devenus par la suite chrétiens. En fait Christos est une translation grecque de Messiah. Donc un chrétien est un homme qui attend le Messiah ben David et qui croit le que Messiah Ben Yossef est venue en Israël pour la rédemption des péchés. Donc si un chrétien méprise Israel, ce n’est pas un chrétien mais un homme qui fait partie d’un groupement religieux qui ont dénigré l’enseignement de Yeshoua. En plus Yeshoua a dit : “Le Salut vient des juifs”. Il y a eu Luther qui un moment s’est distancé de l’église catholique qui abusait des pauvres en leurs faisant payer des allégeance pour financer Rome. Mais Luther pensait que le juifs allaient le rejoindre. Non les juifs sont resté fidèles à leur Torah. Alors Luther a dit de choses immondes envers les juifs. Luther a méprisé Yeshoua car il n’a pas respecté les juifs selon ce qu’à dit Yeshoua : ” Le salut vient des juifs”. Ce qui a généré cette haine du juif en Allemagne qui a eu son apogée sous Hitler. La même chose s’est passé sous Mahomet. Il a écrit le début du Coran en voulant intégrer les juifs et le chrétiens. Mais Les juifs et les chrétiens n’y ont pas adhéré. Alors Mahomet a fait la guerre aux juifs et aux chrétiens et les a considérés comme des moins que rien en leur supprimant la vie s’ils ne payaient pas l’impôt…..etc…. C’est pourquoi l’Allemagne et les musulmans sont si proches. C’est la même haine du juif. Ne vous faites pas d’illusion. L’Allemagne au fond est antisémite et s’allie aux musulmans en les faisant venir en masse en Allemagne pour, sous des apparences de tolérance envers les juifs, les détruire avec l’aide des musulmans. L’antisémitisme Allemand est très fort. Mais il existe aussi en France parce que la France aussi veut détruire les juifs. Les Français ont créé les droits de l’homme qui sont les droits pour s’opposer à ce que les dix commandement nous ont enseigné. En fait c’est pour se substituer à Dieu en mettant l’homme au dessus de Dieu et en voulant de façon messianique imposer leurs droits à tous les peuples. C’est encore pire que l’Allemagne et les musulmans qui veulent exterminer physiquement les juifs, les français veulent voler l’âme des juifs. C’est beaucoup plus pernicieux. Macron excelle en ce sens.

  8. Comme chantait Halliday, donnez-moi le souvenir de m’en rappeler, de la mémoire.(l’envie d’avoir envie…) Le propre de l’Homme est d’avoir la mémoire, de la fixer et de l’utiliser, constamment.
    On decouvre d’ailleurs aujourd’hui que même l’instinct est un phénomène mémorielle , inscrit dans l’expression de l’adn du Vivant…
    Un ordinateur peut-il fonctionner sans ses mémoires, vives et de stockage ?
    La Mémoire des civilisations a toujours été une préoccupation majeure des rois du monde, qui conservaient des annales,(et parfois les falsifiaient) traces ecrites des années de leur règnes, dans la pierre, des tablettes d’argile, de la peau animale, ou végétale _papyrus et papiers_ accompagnées de la Trace Orale.
    Nous sommes, nous, Juifs, les dépositaires de la Mémoire de la Présence divine.
    Et nous luttons depuis que nous avons été choisis pour la transmettre, contre ceux qui veulent la faire disparaitre, et nous avec, et usurper ainsi la Royauté Divine.
    Rien que ça.
    Pharaon clamait qu’il s’était fait tout seul, et qu’il avait créé le Nil !
    Le projet de Babel est toujours actuel.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.