Sitôt élu, le nouveau président tunisien a appelé au grand retour des juifs dans son pays. Des propos que Moncef Marzouk, cité par l’agence de presse officielle, a tenus lors d’une rencontre avec le grand rabbin de Tunisie Haïm Bittan. A ce jour, environ 1500 juifs vivent en Tunisie, essentiellement dans la ville de Djerba, au sud du pays. Une communauté en déclin depuis les années 60, où étaient recensés à l’époque plus de 100.000 juifs. Une population contraint à l’exode après la guerre des Six-jours et qui a trouvé essentiellement refuge dans deux pays : la France et Israël. Reste que si l’appel du président Marzouk a peu de chance de se faire entendre, ses propos se veulent avant tout rassurants. Il y a une semaine déjà, le mouvement islamiste tunisien Ennahdha avait assuré après son succès électoral que les membres de la communauté juive de Tunisie étaient des « citoyens à part entière ».

Info Live

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.