L’oeil de Goldnadel. Chaque semaine, Gilles-William Goldnadel propose aux lecteurs de Valeurs actuelles son Regard sur l’actualité. Aujourd’hui, il revient notamment sur la polémique qu’a suscité la Une du journal Minute la semaine dernière.

Quand j’étais petit, j’aimais bien cette histoire drôle : une dame seule appelle police-secours. Brigadier, il y a dans l’immeuble d’en face, un vicieux qui se promène tout nu. Le flic regarde à la fenêtre. Mais je ne vois rien Madame ! Montez donc sur la commode et vous verrez….

Je ne suis pas sûr que Minute, tire à 5000 exemplaires, mais je suis sûr que la publicité complaisante que la gauche a faite de sa couverture, lui a fait gagner beaucoup de lecteurs.

À quoi bon filmer l’intérieur des latrines ?

Il y a longtemps de cela, Globe, l’hebdomadaire de la gauche « antiraciste » et bien-pensante, aujourd’hui disparu, avait appelé nuitamment Claude Autant-Lara, grand cinéaste reconverti dans l’antisémitisme aigri, pour faire dire au vieillard tout le mal qu’il pensait des juifs et de Simone Veil, elle aussi, ministre de la justice. Grande émotion. Le tribunal saisi y avait vu une provocation du journal. C’était bien jugé.

Minute n’est pas la France. À peine une feuille avec laquelle on s’essuie. Sa sottise et son ignominie ne rendront pas Madame Taubira plus intelligente ou plus admirable.

Car la Garde des sceaux, contrairement à ce que la gauche voudrait faire accroire, n’est pas une grande conscience. Elle aura mis bien du temps à dire du mal de M. Dieudonné M’bala M’bala. Ancienne militante indépendantiste guyanaise, elle ne voit pas aujourd’hui l’immigration incontrôlée poser problème identitaire aux Français. En revanche, faisant écho à ses camarades Guyanais exigeant un renforcement de la lutte contre l’immigration illégale, elle déclarait : « nous sommes à un tournant identitaire. Les Guyanais de souche sont devenus minoritaires sur leur propre terre » (source RFI.fr).

Une loi mémorielle sur l’esclavage porte son nom, mais elle interdit de se pencher sur la traite arabique, plus importante, plus cruelle que la traite occidentale, et toujours d’actualité, « pour ne pas désespérer les jeunes des banlieues ».

La garde se drape de l’étendard de la tolérance mais a couvert le mur du Syndicat de la Magistrature du voile de l’impunité, lorsque celui-ci a conspué opposants et parents de victimes assassinées.

Quant à sa politique pénale, même la progressiste Union Syndicale des Magistrats, qui l’a accueillie cette semaine avec une froideur glaciale, lui reproche ses compromissions avec le Syndicat irresponsable.

Rien ni personne ne pourra m’empêcher de critiquer Mme Taubira. Ni Minute. Ni la gauche. Ni les deux compères en foire.

En revanche, nul n’a cru bon s’émouvoir des déclarations de l’ancien ministre de gauche Kofi Yamgnane, le 13 novembre au micro de France Info. Pour lui, la France est raciste, et si les langues se sont déliées c’est la faute de Sarkozy et de son discours de Dakar. Suit son morceau de bravoure : « je peux vous dire que les noirs d’Afrique ne sont pas les plus heureux dans cette affaire là. Quand ils entendent ça, ils disent : ʺle prochain blanc qu’on voit, on l’égorgeʺ ».

Cette complaisance avec le discours raciste le plus violent ne sort pas de Minute. Il a été entendu par des centaines de milliers de personnes sur une onde du service public national de l’information.

Le journaliste de service public ne s’est pas étonné. Aucune organisation antiraciste non plus.

Il est vrai qu’il ne s’agit que de blancs que l’on égorgerait. Pourquoi en faire une affaire ? En a-t-on fait pour ces deux Français que l’on a lynchés et brûlés sur une île de Madagascar ?

Là-bas, à Noci Bé, on a prétendu que les occidentaux se livraient à un trafic pédophile suivi d’assassinat. Une sorte de crime rituel revisité. Rien, évidemment n’était vrai. Il faut avoir lu dans le Figaro l’interrogatoire par la foule de celui, suintant de peur, qui va mourir bientôt : Une femme parmi la foule : alors comme ça on aime les enfants ?

L’homme :-non madame, je n’aime pas les enfants.

La femme : Ah vous voyez ! Il n’aime pas les enfants !.

L’homme va être ensuite torturé, battu à mort, brûlé.

Je jure n’avoir pas lu une ligne de compassion dans la presse française.

Dans le Figaro de samedi, le premier ministre israélien complimente la France pour son intransigeance dans le dossier nucléaire iranien. Il rappelle à juste raison qu’il s’agit d’une constance de la position française dans le cadre de la lutte pour empêcher les états totalitaires et dangereux d’obtenir l’arme de destruction suprême.

Bien entendu, la France n’a pas pris cette position en flèche -loin s’en faut- pour protéger Israël. Elle le fait avant tout pour complaire aux pays arabes sunnites et pour se protéger elle-même d’un Iran atomique développant des armes balistiques pouvant atteindre son territoire.

Elle est seule -comme dans l’affaire syrienne- en raison des atermoiements d’un président américain en train de se ridiculiser définitivement dans l’affaire de l’Obamacare.

Et pourtant, je renvoie mes lecteurs aux commentaires des internautes sous les déclarations de Benjamin Nétanyahou. La plupart éructent à l’idée de voir l’Iran islamiste privé de son jouet nucléaire. Les pseudo pacifistes habituels, ne peuvent même pas prétendre que la France est dans le camp des va-t-en-guerre, puisqu’elle cherche à désarmer un état qui projette de détruire un autre État. Ils ne peuvent non plus alléguer que la France est le toutou des USA, puisqu’elle les sermonne. Mais rien n’y fait.

L’antisionisme est une valeur sûre en Europe.

Si l’on veut également se persuader de ce que ce continent crépusculaire a définitivement épousé le récitatif palestinien, l’article de M. Laurent Zecchini, correspondant du Monde à Jérusalem -et qui n’est pourtant pas malhonnête homme- est illustratif. À l’approche de la visite du président français en Israël et dans les territoires administrés par l’autorité palestinienne, le journaliste passe en revue les éléments habituels du contentieux bien connu. Passe encore, que dans la dispute territoriale, il utilise la phraséologie habituelle sur « les colonies et les territoires occupés ».

Nonobstant une réalité juridique et historique autrement plus complexe, la cause est définitivement entendue depuis que seuls les Arabes de Palestine sont devenus « Palestiniens » et que les Juifs ont été exclus sans combattre du territoire lexical de la Palestine.

Mais le journaliste du Monde va plus loin : il considère que sans offenser la partie arabe, le président français ne saurait cautionner la revendication israélienne de voir cette partie reconnaître Israël en tant qu’État du peuple juif.

Faut-il lui rappeler que le partage de la Palestine mandataire votée par l’ONU en 1947, prévoit expressément un État juif et un État arabe ?

Lorsque le premier ministre israélien rappelle dans le Figaro que le principal obstacle à la paix n’est pas les implantations mais le refus constant de la partie arabe d’accepter qu’une partie de la terre, arabo-musulmane à ses yeux, soit cédée à un autre peuple d’un autre culte, il a tort.

Il oublie l‘insoutenable légèreté de l’être journalistique hexagonal, désormais incapable de concevoir la légitimité d’un État-nation pour abriter une population occidentale.

@Valeurs

Par Gilles-William Goldnadel

valeursactuelles.com Article original

12 Commentaires

  1. Chaque fois que Mme.L’indépendantiste présentera au parlement une de ses lois scélérates dont elle a le secret, et qu’on essaiera de la combattre, Taubira et son clan socialiste crieront « au racisme ».

    Je m’en fout du pourcentage de mélanine dans sa peau, c’est sa politique qui m’est insupportable.

  2. Evidemment traiter Taubira de singe est honteux et inadmissible.
    Mais Goldnadell a dis l’essentiel, elle ne peut pour autant devenir intouchable,
    quant à sa politique et ces postures idéologiques tres contestable.

    La loi n’en déplaise, du mariage pour ts est grotesque et provocante,
    sa politique pénale naiive et dangereuse!

    Philippe & Raphael, votre idéologie bobogaucho vs aveugle et in fine vs empeche de réfléchir!
    En effet on l’entend pas bcp Taubira sur le vrai racisme qui sévit en France ces dernières années:
    l’antisémitisme des musulmans ! et j’ajouterai leur racisme envers tt ce qui n’est pas musulman: certes l’extreme droite existe tjs et doit etre surveillé!
    mais ne pas voir ou est le réel péril aujourdh’ui en France et en Europe relève d’un aveuglement idéologique , qui tourne à la débilité!

  3. Entièrement d’accord avec vous, sous prétexte qu’il est de droite, William Goldnadel critique automatiquement un ministre de gauche. Christiane Taubira est une femme d’exception, à l’origine de la réforme extraordinaire du mariage pour tous, c’est d’ailleurs pour cela qu’elle a fait l’objet de telles attaques En tant que descendant d’une famille ayant subi la Shoah, je défendrai toujours les victimes du racisme et de l’intolérance. Ressaisissons nous!!

  4. {{Nous Juifs avions toujours défendu ceux qui étaient victimes de racisme n’importe où dans le Monde et plus particulièrement les noirs .
    }}

    {{Je ne vois pas en quoi on n’a pas le droit de les critiquer surtout quand ils soutiennent nos pires ennemis .}}

    {{On ne va pas nous museler quand même ?}}

  5. Je trouve honteux de la part d’un avocat qui par ailleurs est un membre important de France-Israël de rappeler ses dissensions politiques avec Mme Taubira. Au moment où elle est attaquée de façon ignoble et traitée comme nous les Juifs avons été traités et le sommes encore dans de nombreux médias du moyen-orient, la moindre des choses est d’exprimer notre solidarité avec une victime d’injures racistes.Je suis un vieux monsieur et je me rappelle comment au temps de ma jeunesse les étudiants juifs s’élevaient contre tout racisme, et ce n’était pas si simple au temps de la guerre d’Algérie.

  6. La seule chose que j’ai à dire , se journal est un torchon appelant à la haine raciale , et effectivement comme j’ai pu le lire , nous juifs avons assez payé de ce genre de caricature immonde , le vieux fatames de ses fous d’une race suppèrieur est toujours présente chez certains .

    Après sur certains point politique , pour en revenir à de la politique donc là c’est différent on peut faire des critiques sans en prendre directement à une personne parce quelle est noire , c’est autre chose c’est la démocratie et la liberté d’expression qui s’exprime .

    Certaines direction que prennent la gauche je ne la comprends pas et même je ne peux soutenir certains de ces points précis , comme certains sujet de doite je serai toujours en opposition , alors que faire ? Surement le Front Natinal ou l’extrême gauche , donc je suis comme beaucoup de Francais je suis en période d’observation et j’irai mettre mon bultin de vote comme tout citoyen libre . Dans mon cas jamais de précipitation attive l’intelligence appelle à la réflexion et non prendre en compte les influances d’où quelles viennent , j’ai jamais fonctionnée ainsi , j’attends de voir que cela se précise !

    Je regarde une chaine de Droite parce que je connais parfaitement la gauche , plus rien à observer c’est au tour de la droite , mais au final personne va savoir où je vais voter , cela ne regarde que moi même !

  7. Quoi qu’ait dit et fait Madame Taubira, et elle en a dit, et elle en a fait, et elle en dira et en fera encore très vraisemblablement, méritait-elle pour autant de telles insultes racistes allant des bananes portées par des enfants de 12 ans accompagnées de commentaires à la Une de minute (sans m majuscule car ce n’est pas pour moi un nom propre) ?

    Loin de moi l’idée d’ « empêcher [M. Goldnadel] de critiquer Madame Taubira », à quel titre d’ailleurs pourrais-je le faire ? Mais nous Juifs savons ce qu’insultes racistes veulent dire, nous avons suffisamment payé pour ça !!!

    Quant à M. Lévy volant au secours de Mme Taubira, permettez-moi d’en rire !

    http://www.lepoint.fr/societe/tous-au-meeting-de-soutien-a-christiane-taubira-17-11-2013-1757946_23.php

    Chabbat Chalom et amitiés.

    Charles Etienne NEPHTALI

  8. {{Heureusement qu’il existe des sites Juifs où l’on peut s’exprimer librement .}}

    {{ L’un des rares îlots de liberté où l’on peut encore se considérer Juifs et sionistes tout en étant de bons français respectueux de ce beau pays qui nous a accueilli .}}

    {{Nous ne l’oublierons jamais .}}

    {{Mais par pitié qu’on nous lâche la grappe .}}

  9. {{Merci Monsieur Goldnadel , rien à rajouter . C’est parfait j’adhère à 1000 % .}}

    {{Où peut on lire ce genre d’analyse que sur un site Juif ?}}

    {{Oui , nous Juifs avec certains résistants courageux défendons la Liberté et la véritable identité de la France .}}

    {{Cette Liberté héritée de la révolution de 1789 et illustrée par la bataille de Valmy .}}

    {{Aujourd’hui les nouveaux français sifflent la marseillaise et crachent sur le drapeau français .
    Et quand la France gagne au football on dit que c’est une victoire des Blacks , Blanc , Beur .}}

    {{Nous la connaissons cette génération des Cités celle qui a fabriqué des Mohammed MERDah et des Fofana sous le couvert des Taubira and C° .}}

    {{Vive la France et Israël et Vive les Juifs .}}

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.